Imaginez vivre à Londres au 19e siècle

londres, 1890
Piccadilly Circus, Londres, Angleterre entre 1890 et 1900

La dernière fois que vous vous êtes brossé les dents, que vous avez arrosé vos plantes ou que vous vous êtes servi un bon verre d’eau fraîche du robinet, vous êtes-vous arrêté un instant pour penser que vous aviez accès instantanément à une eau salubre?  Pour comprendre comment cette merveille a été créée, il faut remonter au début du XIXe siècle à Londres.

Le progrès rend parfait

À cette époque, les rues de Londres étaient pleines de déchets et d’excréments, et les rivières de la ville étaient très polluées. Toute cette saleté et cette misère n’était pas qu’une nuisance pour les narines des Londoniens. C’était carrément mortel.

Des épidémies de choléras à Londres

Les rivières contaminées étaient particulièrement dangereuses. Par exemple, entre 1848 et 1854, plusieurs cas de choléra ont éclaté à Londres, faisant des milliers de morts. Personne ne savait ce qui l’avait causé.

Mais il y a eu une percée médicale soudaine. Un médecin , le Dr. John Snow (aucun lien avec la série populaire) cartographiait la propagation de la maladie à travers la ville, il a réalisé que l’une des sources de l’épidémie était une compagnie de distribution d’eau qui distribuait l’eau collectée en aval des exutoires. Il a compris que pour stopper la propagation du choléra l’un devait améliorer l’approvisionnement en eau.

Une révolution dans la gestion de l’eau

La découverte de Snow a mené à une révolution dans l’assainissement. Peu de temps après, des systèmes sophistiqués d’eau propre ont été introduits, suivis par la filtration et la chloration. Avec chacune de ces améliorations, la qualité et la sécurité de l’eau se sont améliorées.

Extrait et traduction libre: Progress par Johan Norberg

Une trousse de prévention contre le rhume et la grippe

rhume

Avec la saison des rhumes et de la grippe qui approche, assurez-vous d’avoir pour vos usagers l’essentiel. Consultez notre trousse spécialement conçu pour vous aider! Mettez-la dans votre panier en 1 seul clic!

La petite histoire de la grippe

grippe espagnole 1918

Photo historique de la grippe espagnole de 1918 salle à Camp Funston, Kansas, montrant les nombreux patients malades. Source: WikiCommon

J’aimerais vous parler de la grippe. Ma mère m’a toujours dit: « Mon fils, une petite grippe dure une semaine et une grosse dure 7 jours. » et elle a raison! La grippe est une infection des voies respiratoires qui se transmet aussi très facilement. Elle est  causée par le virus de l’influenza

L’origine de la grippe

Chez l’humain, l’influenza aurait frappé en Chine dès -2500.  Chez les oiseaux, le virus remonte à plus de 8000 ans.

Hippocrate l’avait clairement décrite

En -2400, les écrits d’Hippocrate décrivent clairement les symptômes de la grippe. Et depuis, l’histoire regorge de description de nombreuses pandémies d’influenza. Toutefois, avant 1850, les données sont parfois difficiles à analyser car les symptômes de la grippe sont similaires à d’autres maladies comme la diphtérie, la peste bubonique, la fièvre typhoïde et d’autres.

Principales pandémies grippales connues

Principales pandémies grippales connues
Pandémie Date Décès Sous-type impliqué Index de sévérité
Grippe asiatique (russe) 1889–1890 1 million H2N2 ? ?
Grippe espagnole 1918–1920 30 à 100 millions H1N1 5
Grippe asiatique 1957–1958 1 à 1,5 millions H2N2 2
Grippe de Hong Kong 1968–1969 0,75 à 1 million H3N2 2
Grippe A (H1N1) 2009–2010 18 138 H1N1

Découverte du virus

On a longtemps pensé que l’influenza était causée par une bactérie. En 1931, le virus a été identifié chez le porc et 2 ans plus tard, en 1933, chez l’humain à partir de prélèvement sur la gorge d’un chercheur contaminé par la grippe.

Découverte du vaccin

En 1935, on a réussi à « cultiver » le virus dans des œufs de poules embryonnées. Les premiers essais cliniques entre 1936 et 1938 sont peu concluants. En 1944, avec le soutien de l’armée américaine, on obtiendra les premiers vaccins efficaces à base de virus grippal. Les travaux de recherche se sont poursuivis depuis.

Le vaccin au Québec pour 2014-2015 sera disponible en novembre

Le vaccin injectable contre la grippe 2014-2015 offert dans le cadre du programme contient les 3 souches suivantes :

  • A/California/7/2009 (H1N1)
  • A/Texas/50/2012 (H3N2)
  • B/Massachusetts/2/2012

Le vaccin intranasal contient 4 souches, soit la souche B/Brisbane/60/2008 en plus des mêmes 3 souches que contient le vaccin injectable.

Même si vous avez reçu le vaccin contre la grippe l’an passé, vous devez le recevoir encore cette année. En effet, les niveaux d’anticorps chutent environ 6 mois après la vaccination contre la grippe, tout particulièrement chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Prévenir la grippe

Si on ne peut y échapper, il existe malgré tout des méthodes de prévention:

  • On maintient un programme d’hygiène adéquat (surtout le lavage des mains).
  • On se fait vacciner.
  • On s’assure de nettoyer et désinfecter les surfaces régulièrement.

Une trousse prête à commander

icone_bundle_1

Comme à chaque année, la grippe saisonnière nous frappe, qu’on le veuille ou non. Il existe des moyens simples pour prévenir la grippe. Le lavage des mains, l’assainissement des mains et la désinfection des surfaces en font partie. C’est pourquoi, chez Lalema, nous vous proposons une trousse de produits prêt à commander.

Cette trousse conçue spécialement pour les lieux de travail vous aidera à améliorer l’hygiène personnelle et la propreté des surfaces, réduisant de facto les risques de contamination et l’absentéisme. Dans cette trousse, vous retrouverez un savon à main et son savonnier, des lingettes humides désinfectantes pour surfaces dures, un assainissant pour les mains et son support de plancher (pratique pour les entrées d’immeuble). Et finalement, si le rhume vous attrappe, la trousse contient également des papiers-mouchoirs de qualité.

Et si c’était une pandémie à nouveau

Pour plus d’info sur comment combattre une épidemie de grippe (ou une pandémie si ça dégénère jusque là), consultez cette présentation:

 

Sources:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Grippe

http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/prob_sante/influenza/index.php?accueil

Ebola, comment désinfecter les surfaces

ebola-virus

L’éclosion d’Ebola en Afrique de l’Ouest se dirige tranquillement vers ce qui pourrait devenir une épidémie s’étalant au-delà de l’Afrique. Effectivement, un premier patient a été traité et est décédé en Espagne et deux cas ont été présumé puis écarté au Québec. Bien que le risque de propagation soit relativement faible, il s’agit de la plus grosse épidémie d’Ebola jamais observé. L’OMS, le CDC et d’autres ONG ont déclaré l’état d’urgence et lutte sans relâche pour limiter l’éclosion.

Importance de l’hygiène face à l’Ebola

Le débat à l’heure actuelle se polarise sur le caractère éthique d’utiliser des médicaments expérimentaux. Toutefois, les médias font peu état des modes de propagation et de l’importance de l’hygiène vis-à-vis ce virus. Bien que la transmission se fasse principalement par contact direct entre deux personnes, les objets contaminés peuvent représenter un risque difficile à déterminer. Ainsi, le CDC et l’OMS suggèrent que les objets en contact direct avec le patient soient être décontaminé de manière appropriée et que les objets médicaux ou souillés par des fluides biologiques doivent être incinérés.

Hypochlorite de sodium

Tout cela est bien beau, mais quel produit utilisé pour désinfecter de manière convenable ? Des lignes directrices en cas d’éclosion de virus écrit par des membres du Ministère de la Santé publique du Gabon suggèrent l’utilisation de l’hypochlorite de sodium.

Nous ne connaissons pas toujours les menaces microbiennes auxquelles nous faisons face, mais en cas de doute l’utilisation d’un désinfectant de haut calibre s’impose.