Le potentiel d’hydrogène (pH)

Bien connaître l’échelle de pH peut devenir en excellent allié en matière de nettoyage, d’hygiène et de salubrité. Voyons comment et pourquoi.

Qu’est-ce que le pH?

  • C’est le potentiel d’hydrogène, ou une mesure d’acidité ou d’alcalinité d’un produit lorsque dilué dans l’eau.
  • L’échelle est divisé en 14 unités : 0 étant l’unité la plus acide et 14 la plus alcaline (ou basique), tandis que 7 est l’unité neutre, soit celle de l’eau pure.
  • L’échelle est logarithmique! Ce qui veut dire que chaque unité est 10 fois plus acide ou alcaline que sa voisine. Par exemple, un pH de 8 est 10X plus alcalin qu’un pH de 7, alors qu’un pH de 2 est 100 fois plus acide qu’un pH de 4.

Pourquoi comprendre l’échelle de pH?

Un pH plus élevé ne veut pas nécessairement dire une force de nettoyage accrue. Chaque formule de produits nettoyants a été conçue pour exercer une efficacité maximale à un pH spécifique.

Les graisses sont généralement acides tandis que les dépôts minéraux sont généralement alcalins. La bonne combinaison saleté, surface, nettoyant vous permettra de nettoyer au mieux. Choisir un produit de nettoyage au bon pH vous permettra de nettoyer efficacement, en moins de temps et d’énergie possible.

Comment savoir si un produit est acide, neutre ou alcalin?

Papier pH - papier tournesol
  • Utiliser le papier tournesol, disponible en bandelettes prêtes à l’emploi
  • Consulter la fiche de données de sécurité du nettoyant

Quel nettoyant choisir dans quel cas?

Commencez par répondre à ses 2 questions:

  • Quel type de surface devez-vous nettoyer?
  • Quels types de saletés voulez-vous éliminer?

Ensuite, la règle générale est simple: à une saleté légère, on préfère un nettoyant neutre, à une saleté graisseuse un nettoyant alcalin et à une saleté de type métallique un nettoyant acide. Voici un tableau utile comme référence générale :

Utilisez un nettoyant alcalin pour nettoyer:

  • planchers graisseux
  • murs sales
  • salissures protéinées (vomi, sang, selles)
  • huile de moteur, carburant ou huile minérale
  • huile de cuisson
  • hottes de ventilation
  • fours
  • cuisines et surfaces de coupe

Utilisez un nettoyant acide pour nettoyer:

  • taches d’eau dure
  • résidus de savons
  • rouille (écaille, dépôt ou tache)
  • tarte et calcaire
  • sels de route
  • céramique
  • lave-vaisselle
  • urinoirs
  • toilettes
  • salles de bains
  • éviers et lavabos
  • douches

le pH des savons à mains

Lors du lavage des mains Comme un savon à mains est en contact avec notre peau (habituellement pas le cas avec des produits nettoyants car on porte des gants comme équipement de protection), il est préférable de :

  • Choisir un savon à mains dont le pH près de celui de la peau (env. 4.5-5.5)
  • Bien rincer

le pH des décapants à plancher

Les décapants à plancher sont alcalins et sont conçus pour retirer les couches de finis à planchers. Il est primordial de neutraliser les surfaces avec du vinaigre (acide) après les avoir décapées sinon, le produit pourrait continuer de réagir et en plus, la nouvelle cire appliquée ensuite, sensible au produits alcalin, pourrait mal niveler ou coller inadéquatement au plancher.

Formation en ligne

Vous aimez notre contenu? Nous offrons plusieurs formations qualifiante en ligne sur notre plateforme Didacte. Inscrivez-vous dès maintenant

Source: Formation interne par Kim Beauregard. Merci Kim!

9 records de chaleur enregistrés au Québec

L’été approche (sans blague) et suivant l’un de mes billets les plus populaires (8 tempêtes de neige records au Québec), c’est avec plaisir que je vous présente 9 records de chaleur enregistrés au Québec

chaleur

Record de chaleur en été avec humidex

L’indice humidex est une mesure utilisée par les météorologues canadiens pour intégrer les effets combinés de la chaleur et de l’humidité.

Wikipédia

Voici le tableau pour les records de 9 villes du Québec

Ville Température (°C) Année
Québec 49,3 1975
Montréal 46,8 1975
Sherbrooke 46,5 1963
Gatineau 46,8 1975
Val d’Or 47,5 1955
Saguenay 43,9 1953
Sept-Îles 35,4 1959
Rimouski 42,7 1994
Gaspé 43,9 2002

Évitez les coups de chaleur au travail

Selon la CNESST:

Le coup de chaleur se produit lorsque le corps ne réussit pas à se refroidir adéquatement. Ainsi, la température du corps, normalement de 37 °C, augmente. Le coup de chaleur peut survenir brusquement lors de l’exécution d’un travail physique en ambiance chaude. En l’absence de mesures de refroidissement immédiates et énergiques, l’hyperthermie va progresser, pouvant atteindre 40,6 °C, causant alors des dommages irréversibles aux organes vitaux et, éventuellement, la mort.

CNESST

Demeurez hydraté, buvez de l’eau

L’été, il fait chaud et même en entretien ménager, les conditions sont parfois accablantes par manque de ventilation ou en l’absence de climatisation adéquate. Nous savons que ce métier est essentiel, alors il est primordial de bien se préparer à affronter la période estivale tout comme on le fait pour la saison d’hiver. C’est le moment pour certains de faire les travaux de grands ménages et pour d’autres de mettre un peu d’ordre dans vos affaires.

Le respect des procédures est un facteur clé de succès des opérations dans des conditions difficiles. Tous et chacun ont le devoir de les suivre pour leurs propre sécurité et celles des autres.

Votre comité en santé et sécurité pourra vous renseigner sur les mesures à prendre si vous devez travailler à la chaleur. L’une des mesures sera sûrement de s’hydrater régulièrement. Un bon contenant isotherme de 19 L sera très utile!

contenant isotherme. restez hydraté pour éviter les coups de chaleur

Bonne été

L’été est à nos portes. La chaleur aussi. Soyez prudents et profitez du soleil!

Sources:
https://www.meteomedia.com/nouvelles/articles/la-chaleur-extreme-en-chiffres/105486
https://fr.wikipedia.org/wiki/Indice_humidex
https://www.csst.qc.ca/prevention/theme/coup_chaleur/Pages/coup-de-chaleur.aspx

Comment nettoyer les taches de chocolat sur le canapé

C’est Pâques en fin de semaines et qui dit Pâques, dit en général CHOCOLAT!

Tache de chocolat sur le canapé

Le chocolat c’est bon mais ça tache! Pour nettoyer votre canapé, voici quelques trucs:

Souvent de l’eau froide suffit. Mais si la tache du canapé est incrustée, grattez le chocolat séché puis tamponnez avec un linge imbibé d’eau savonneuse, si la tache résiste frottez à l’aide d’un chiffon de coton ou de microfibre imbibé.

Parfois, un nettoyant à tapis dilué convenablement peut être utilisé ou un détergent à lessive.

N’oubliez pas de rincer ensuite la zone traitée à l’eau tiède.

Il peut s’avérer nécessaire de nettoyer le canapé au complet pour éviter de faire des cernes.

N’oubliez pas de toujours procédé à un essai pour éviter toute décoloration. En cas de doute, contacter un professionnel!

Pour les autres types de taches, consultez notre guide de traitement des taches.

Joyeuses Pâques!

Impact des interventions de nettoyage en santé

Doll, et al. (2018) a effectué une revue de la littérature concernant le nettoyage, l’hygiène et la salubrité (environmental cleaning) dans un environnement hospitalier. Il note:

📷 Martha Dominguez de Gouveia on Unsplash

Malgré les preuves de la transmission d’organismes infectieux de l’environnement au patient, le rôle d’un environnement sain dans la prévention en milieu hospitalier demeure controversé. On ignore dans quelle mesure la contamination de l’environnement contribue aux infections associées aux soins de santé.

Le nettoyage des surfaces ne se substitue certainement pas à d’autres pratiques de contrôle des infections, telles que le lavage des mains, la limitation de l’utilisation des dispositifs médicaux, le port de la blouse ou de gants, le cas échéant.

Cependant, les efforts continus visant à réduire la charge microbienne globale de l’environnement hospitalier via le nettoyage constituent probablement la base d’autres efforts; Des niveaux plus bas d’organismes infectieux sur les surfaces se traduisent par une contamination moindre des mains des travailleurs de la santé et des objets de soins des patients lorsqu’ils entrent en contact avec l’environnement hospitalier.

Essentiellement, toute la littérature relative à l’optimisation du nettoyage de l’environnement dans les systèmes de santé provient de pays disposant de ressources relativement abondantes.

Dans les établissements de santé dotés de ressources limitées, des problèmes supplémentaires peuvent contribuer au nettoyage inadéquat. Les normes minimales en matière de santé environnementale décrites dans les Normes essentielles de santé environnementale en matière de santé de l’Organisation mondiale de la Santé concernant les centres de santé disposant de ressources limitées décrivent l’eau potable, la gestion des déchets et mettent l’accent sur la poussière et les saletés visibles comme mesures temporaires essentielles pour protéger les patients.

Une comparaison de ces normes minimales avec d’autres recommandations publiées en matière de nettoyage de l’environnement met en évidence une disparité frappante dans les conditions de l’environnement hospitalier entre les différentes régions du monde.  

Enfin, les chercheurs ont aussi ajouté:

L’environnement hospitalier peut être une source d’infections nosocomiales et les méthodes de nettoyage actuelles ne parviennent que partiellement à atténuer ce risque. Cependant, on ignore dans quelle mesure l’environnement contribue à la transmission de l’infection et le niveau de propreté requis pour empêcher l’acquisition d’organismes provenant de l’environnement.

L’amélioration du processus de nettoyage a suscité un vif intérêt ces dernières années et les publications mettent en avant diverses stratégies pour y parvenir. Cependant, les problèmes fondamentaux ne sont pas résolus. Il est urgent de relever les défis auxquels sont confrontés les préposés à l’hygiène et salubrité (Bernstein et al., 2016) et de maximiser les avantages des efforts de nettoyage manuel.

Une approche du nettoyage à plusieurs niveaux, adaptée aux besoins et aux ressources spécifiques des centres de santé, serait mieux définie avec une représentation plus large de la communauté des soins de santé mondiale dans les études publiées.

Les facteurs humains détermineront en fin de compte la qualité du nettoyage de l’environnement à l’hôpital et resteront la meilleure défense du patient contre les menaces invisibles provenant de l’environnement hospitalier.

Nettoyage assisté par un outil de gestion

Un outil est un outil. Une maison ne se construit pas toute seule avec un marteau, il faut le charpentier. Pour l’entretien sanitaire, c’est pareil. Un logiciel de route de travail ne fait pas le travail, mais ça peut vous aider à mieux travailler.

C’est pourquoi nous avons créé Sanitek,  outil de gestion par excellence
pour générer rapidement et simplement un bon devis d’entretien et des routes de travail en hygiène et salubrité équilibrées. Contactez-nous pour plus d’information.

Source: 
https://www.infectioncontroltoday.com/environmental-hygiene/environmental-cleaning-round-reports-medical-literature

Doll M, Stevens M and Bearman G. Review: Environmental cleaning and disinfection of patient areas. International Journal of Infectious Diseases. Vol. 67, Pages 52-57. February 2018.

Préparez-vous pour l’hiver

Comme le dit l’expression désormais consacrée « L’hiver s’en vient », il convient de se préparer pour l’hiver.

le cercle de préparation pour l'hiver
Le cercle de préparation pour l’hiver!

Comment se préparer en hiver?

Prévenir

Un bon fondant à glace écologique

  • Enlever la neige;
  • Appliquer une couche égale;
  • Ne pas surutiliser;
  • Éviter de mettre sur les plantes;
  • Enlever les excédents;
  • Caractéristiques recherchées;
    • Efficace jusqu’à -23 °C;
    • Effet minime sur le béton en bon état;
    • Action rapide;

Précaution!

  • Sel de table (NaCl)
    • Moins cher
    • Action plus lente
    • Pas aussi efficace (jusqu’à -10 °C)
  • Effet modéré sur le béton en bon état
  • Utilisons le sel de table pour les frites et la soupe!

Retenir

Un bon système de tapis d’entrée

  • 80% de la saleté reste à l’entrée;
  • 3 étapes :
    • Gratte-pieds :
      • Rétention des gros débris;
      • Grattage « agressif »;
      • Absorption négligeable de l’eau;
      • Entretien facile;
    • Essuie-pieds + Gratte-pieds :
      • Rétention des débris;
      • Surface irrégulière;
      • Grattage et essuyage;
      • Absorption modérée de l’eau;
    • Essuie-pieds :
      • Rôle majeur pour l’absorption de l’eau et de la poussière fine;
      • Réduction du risque de chute;
      • Possible microfibre;
    • Pour bien choisir son système de tapis :
      • Nombre de passants quotidiens :
        • Moins de 500;
        • Jusqu’à 1500;
        • Plus de 1500;
      • Débris dans votre environnement :
        • Eau;
        • Neige;
        • Cailloux;
        • Poussière;
      • Dimensions des tapis :
        • Largeur;
        • Longueur;
      • En cours de certification LEED?
        • L’utilisation de carpettes d’entrée est reconnue par le Conseil du bâtiment durable du Canada.
        • Certains tapis d’entrée peuvent vous aider à obtenir jusqu’à 2 crédits LEED!

Un lave-botte avec ça?

  • Pour l’élimination de :
    • Saleté;
    • Feuilles;
    • Sable;
    • Neige;
    • Roches;
  • Réduction des coûts d’entretien.

Entretenir 

Nettoyant écologique

  • Système de dilution performant
  • Neutre pour ne pas affecter le fini à plancher;
  • Enlève-calcium;
  • Autolaveuse;
  • Vadrouillage à plat;
  • Sur les tapis:
    • Aspiration ;
    • Extraction;
  • Entretien Régulier :
    • Aspirateur sec-humide pour l’entretien quotidien et hebdomadaire;
  • Entretien Périodique :
    • Extracteur à tapis pour l’entretien au 1 ou 2 fois durant l’hiver et pour l’entretien avant le remisage au printemps.

Visionnez le webinaire maintenant

Rentrée scolaire : Propreté TRÈS durable

À chaque rentrée scolaire, les écoles brillent comme un sou neuf. Ceci n’est pas l’oeuvre des elfes de maison mais bien de votre concierge qui a travaillé fort durant l’été pour faire un grand ménage.

Photo by Ben White on Unsplash

Comment peut-on maintenir cette propreté à longueur d’année

Maintenant, comment peut-on maintenir cette propreté à longueur d’année? Rien de plus simple:

  1. Assurez-vous que votre concierge possède l’équipement approprié:
    1. Chariot de ménage;
    2. Autolaveuses;
    3. Produits nettoyants écologiques;
    4. Linges microfibres;
    5. Sacs à ordures résistants et oxo-biodégradables;
    6. Poubelles intérieurespoubelles extérieures et poubelles de recyclage;
  2. Approvisionnez vos salles de toilettes convenablement:
    1. Papier de toilette;
    2. Papier essuie-mains;
    3. Séchoirs à mains ultra performants;
    4. Savons à mains;
  3. Protégez vos entrées contre les saletés et la gadoue:
    1. Tapis d’entrée;
    2. Aspirateurs sec-humide;
    3. Nettoyant enlève-sels;
    4. Fondant à glace écologique;
  4. Formez votre personnel:
    1. SIMDUT;
    2. Organisation du travail;
    3. Techniques de travail;
  5. Évaluez vos besoins:
    1. Inventaire des lieux;
    2. Devis techniques des tâches;
    3. Calendrier de planification des travaux mensuels.

La rentrée scolaire, c’est aussi pour les étudiants et les enseignants

Surtout, respectez les 3 conseils suivants:

  1. Saluez et remerciez votre concierge de temps en temps.
  2. De grâce, ramassez vos papiers, les poubelles sont faites pour cela.
  3. Si vous voyez un dégât, avertissez un responsable.

Bonne rentrée scolaire à toutes et à tous!

Connaissez-vous l’état de santé de votre service d’hygiène et salubrité?

Voici un auto-diagnostic très simple et pratique pour connaître l’état de santé de votre service d’hygiène et salubrité.

état de santé

État de santé de votre service d’hygiène et salubrité

Répondez en fonction de votre service d’entretien ménager ou d’hygiène et salubrité. Il n’y a pas de mauvaises réponses.

Pourquoi devriez-vous faire ce diagnostic?

Parce que ça vous permet de savoir où vous en êtes et de prendre les actions qui s’imposent pour améliorer la qualité de l’environnement dans lequel vos usagers évoluent. Et ça, c’est important! Conséquence: le nombre de plaintes devraient diminuer, la propreté de lieux augmenter, la santé du personnel et des usagers devrait aussi être améliorée.

Auto-diagnostic sur l’état de santé du département de salubrité

Rapport personnalisé

rapport personnalisé

Je vous retournerai un rapport personnalisé avec des recommandations. Le temps de réponse dépendra du volume de diagnostic reçu.

Recueil unique en hygiène et salubrité

Procurez-vous ce recueil unique en français sur l’hygiène et la salubrité. 197 pages avec couverture rigide. Un « must » pour 2018.

Quoi d’autres en 2018?

Pour vous aider dans vos démarche, je vous invite d’ores et déjà à visiter notre page de formations 100% gratuites sur l’hygiène et la salubrité:

http://www.lalema.com/fr/webinaires

À quelle fréquence dois-je nettoyer ceci?

Je développe des devis d’entretien pour mes clients et la question qui revient le plus souvent est la suivante:
« À quelle fréquence dois-je nettoyer ceci? »

À quelle fréquence dois-je nettoyer ceci?

Voici une liste non-exhaustive de 16 surfaces à nettoyer régulièrement à la maison.

Item Fréquence Conseil
1. Téléphone cellulaire

Quotidienne Essuyer avec un linge microfibre pour lunette pour enlever les corps gras et les germes.
2. Comptoir de cuisine

Quotidienne Utiliser un nettoyant doux tout usage. En utilisant un nettoyant désinfectant, rincer la surface.
3. Lave-vaisselle

Mensuelle Utiliser les capsules spécialement conçues ou un peu de bicarbonate de soude et de vinaigre et le tour est joué.
4. Réfrigérateur

Trimestrielle Pour éviter l’apparition de moisissures et autres indésirables, vider et nettoyer les tablettes et les bacs.
5. Plancher de cuisine

Hebdomadaire Donner un petit coup de balai après chaque repas et un bon vadrouillage humide à chaque semaine.
6. Tapis

Hebdomadaire Bien aspirer les tapis à chaque semaine va même réduire les allergies.
7. Mobilier

Mensuelle Aspirer les meubles en tissus et les nettoyer à la vapeur annuellement.
8. Télécommande ou manette

Hebdomadaire En prenant soins de retirer les batteries, nettoyer en surface la télécommande en frottant les boutons et les interstices.
9. Ventilateurs de plafond

Trimestrielle Avec un nettoyant tout usage, essuyer les lames. Ne pas oublier d’éteindre le ventilateur!
10. Stores de fenêtres

Trimestrielle Dépoussiérer et nettoyer latte par latte avec de l’eau savonneuse et un linge doux.
11. Toilette

Quotidienne Faire un brossage quotidien et un nettoyage en profondeur une fois par semaine.
12. Serviettes de bain

Après quelques utilisations Après la douche ou le bain, suspendre pour sécher et utiliser à quelques reprises (3 ou 4 fois), laver à la machine. Note : Si vous avez des ados, ce truc risque fort de ne pas marcher!
13. Rideau de douche

Mensuelle Vaporiser un nettoyant pour salle de bains et douches pour éliminer les résidus de savons et de calcaires accumulés.
14. Draps de lit

Hebdomadaire Laver à l’eau chaude pour éliminer les bactéries et les acariens. Éviter de manger dans votre lit!
15. Matelas

Biannuelle Aspirer le matelas 2 fois par année pour aspirer les cellules de peau morte et les acariens.
16. Filtre à air

Mensuelle Changer les filtres à air à chaque mois ou selon les recommandations du manufacturier contribue à un environnement sain.

On a les outils pour nettoyer

Chez Lalema, on dessert une grande clientèle industrielle et institutionnelle avec un catalogue de plus de 18000 produits en ligne! Venez y jeter un coup d’oeil!

 

Source :

Largement inspiré de http://www.webmd.com/a-to-z-guides/ss/slideshow-how-often-clean-this.

Photos propriétaire ou unsplash.com, auteurs divers

Comprendre le nettoyage avec le cercle de Sinner

Voici une petit guide pour vous aider à comprendre le nettoyage. Le cercle de Sinner ça s’explique en 4 points:

Le Cercle de Sinner

  • Température
  • Temps
  • Travail
  • Chimique

Parfois appelé Cercle de Sinner ou « 3T-C », il s’agit de 4 facteurs qui influencent la qualité du nettoyage.

cercle-sinner-2017

Température

La chaleur peut influencer la qualité du travail. Certaines saletés se délogeront plus facilement sous l’effet de la chaleur. On n’a qu’à penser au lavage de la lessive.

La chaleur aura toutefois des limites (risque de brûlures, dommage sur les surfaces, génération de vapeur forte des solutions nettoyantes).

Avec l’équipement approprié, on peut même effectuer du nettoyage avec de la vapeur!

Temps

On ne le dira jamais assez, LAISSEZ AGIR LA SOLUTION NETTOYANTE! Plus l’eau et le nettoyant seront en contact avec les souillures, meilleure sera la dissolution. En exemple, nos parents savaient depuis longtemps qu’en laissant tremper un chaudron bien collé toute la nuit, le nettoyage était grandement facilité le lendemain!

Le temps aussi a ses limites, selon la nature de la tâche et de la tache, après quelques minutes ou quelques heures, les impacts seront diminués.

Travail

Le travail, l’action mécanique, le frottement, le jus de coude quoi! Voilà ce que ça prend. Donc de frotter manuellement avec un chiffon ou une brosse, cela aide. En frottant avec un machine rotative pour plancher en utilisant un tampon de sol, cela aide également.

Parmi les limites du travail, il y a le maximum d’effort physique, le risque de dommage aux surfaces.

Chimique

L’action chimique d’un produit d’entretien sanitaire assure une meilleure performance du nettoyage. Un nettoyant-dégraissant sera plus puissant qu’un nettoyant tout usage neutre. Certains types de saletés comme les résidus de savons seront facilement délogés par des produits acides. Les désinfectants de surfaces dures quant à eux auront pour fonction spécifiques de tuer les micro-organismes.

Parmi les limites des produits chimiques il y a les risques associés à la manipulation c’est pourquoi les équipements de protection individuelle peuvent être requis. Il y a aussi le bon choix selon la nature des saletés.

L’astuce: c’est un équilibre entre les 4 facteurs

Donc l’astuce, c’est qu’en augmentant un facteur, on peut réduire les autres. Par exemples:

  • En utilisant un chiffon microfibre plutôt qu’un linge ordinaire, on augmente l’action mécanique (plus rugueux), on peut réduire le temps.
  • En augmentant la température de l’eau (attention, pas trop!), on pourra réduire le travail ou l’action mécanique ou encore peut-être la puissance du chimique.
  • En augmentant le temps de contact de la solution nettoyante, on pourra réduire le travail ou l’action mécanique.

Si vous avez aimé ce post, partagez-le! Bon grand ménage!

Exemple d’une mission d’un service d’hygiène et salubrité

L’hygiène et la salubrité des surfaces est, et sera toujours, un secteur d’activités primordiales dans le développement du bien-être et de la qualité de vie de l’ensemble de la population. Elles représentent donc pour nous tous une obligation à laquelle nous devons faire face et qui ne peut être évitée.

hygiène

Crédit Verne Ho, via unsplash

La responsabilité d’un service d’hygiène et salubrité

Voici les éléments essentiels relevant de la responsabilité du service d’entretien sanitaire quant à la réalisation de l’activité entretien sanitaire :

  • Aspect main-d’œuvre :
    • Informe sur le rôle précis de l’établissement et de l’orientation prévisible de celui-ci.
    • Voit à ce que les travaux à exécuter se fassent dans des conditions sécuritaires.
    • Met à la disposition des employés les équipements, les accessoires et les produits chimiques permettant d’offrir une bonne performance.
    • Précise par calendrier de production ou devis de charge la définition des activités d’entretien, sans oublier d’en préciser les fréquences d’exécution.
    • Précise les zones et les routes de travail.
    • Offre un programme de formation, de même qu’un programme de formation continue dans le but de maintenir constante l’information quant aux développements du métier.
    • Assure un service de consultation auprès de la main-d’œuvre par le biais des contremaîtres.
  • Aspect entretien :
    • Maintient dans le milieu et ce, de façon constante, une qualité normale de salubrité et d’hygiène.
    • Voit à l’entretien préventif de l’édifice et ce, sous diverses facettes.
    • Voit à assurer la durée de vie normale des divers types de revêtements de surface par la protection de ceux-ci.
    • Voit également à prévenir la détérioration des ameublements par un programme constant d’entretien.
    • Assure le maintien dans le meilleur état possible des équipements et des accessoires nécessaires à l’exécution des activités d’entretien.
    • Détermine des fréquences d’activités correspondant aux besoins réels des différents secteurs composants le milieu et ce, tant pour les tâches régulières qu’occasionnelles.
    • Applique des méthodes concrètes de travail en respectant les besoins des autres services et ce, dans le but de ne perturber qu’au minimum le fonctionnement de l’entourage.
    • Assure une communication permanente avec l’ensemble des départements ayant un impact direct sur la réussite des performances du service.

Service d’analyse de votre service d’hygiène et salubrité

Avec plus de 25 ans d’expérience dans le métier, voilà le genre de réflexion que je peux aborder avec vous dans mes mandats de consultation et bien plus!

Demander un devis pour l’analyse de votre service d’hygiène et salubrité

Les bonnes pratiques de la gestion des déchets

La gestion des déchets peut-être un vrai casse-tête particulièrement si vous travaillez dans un hôpital ou une université! Au Québec, le cadre légal et réglementaire évolue depuis plus de 50 ans et en 2017, plusieurs lois et règlements municipaux, provinciaux et fédéraux sont en vigueur. Voyons comment nous pouvons classer et démystifier les types de déchets.

Gestion des déchets

Crédit photo: Joseph Barrientos via Unsplash

Bonnes pratiques pour la gestion des déchets

Pour bien gérer les déchets, il est impératif d’une part d’être au fait de la caractérisation de vos déchets et d’autre part de bien connaître la réglementation qui s’applique à votre situation.

Manipulation sécuritaire

La manipulation des déchets, que ce soit au moment de la production, de la manutention, de l’entreposage et de la disposition, doit être accomplie en prenant les  mesures de protection appropriée pour votre sécurité, celles des autres et la protection de l’environnement.

Communication

Chaque département doit aussi être informé de la manière dont ils doivent disposer des déchets qu’ils produisent de façon sécuritaire. C’est pourquoi un bon plan de communication est aussi important!

Réduction à la source

Passez à l’action en amorçant des changements graduels dans vos façons de faire lors de la gestion de vos approvisionnements et de vos matières résiduelles en se basant sur le principe des 3RV-E favorise la réduction à la source, le réemploi, le recyclage et de valoriser les matières résiduelles jusqu’à l’élimination.

  • Réduire à la source est le principe fondamental de gestion pour diminuer la quantité de biens consommés, ce qui nécessairement diminue la quantité de ressources naturelles consommées.
  • Réemploi est de donner une deuxième vie aux objets et d’utiliser ce que les autres n’ont pas plus besoin.
  • Recyclage est le fait de transformer une matière résiduelle dans une matière première pour la fabrication d’un nouveau produit.
  • Valorisation est de donner une deuxième vie aux produits mais de différente façon, généralement cela se fait par la voie biologique comme par exemple le compost ou par voie énergétique comme les biocarburants.
  • Élimination lorsque tous les efforts ont été mis dans les 3RV et que l’on doivent disposés des déchets.

Classement des déchets par catégorie

En milieux industriels et institutionnels, on regroupe généralement les déchets en 7 catégories:

  1. Déchets généraux
    1. Ordures non recyclables sans potentiel de réemploi ou de valorisation
  2. Déchets biomédicaux
    1. déchets anatomiques humains
    2. déchets anatomiques animaux
    3. déchets non anatomiques
      1. objets piquants, tranchants ou cassables qui ont été en contact avec du sang,
        un liquide ou un tissu biologique
      2. tissus biologiques, les cultures cellulaires, les cultures de micro-organismes
      3. vaccins de souche vivante
      4. contenants de sang et le matériel imbibé de sang, etc.
  3. Déchets pharmaceutiques
    1. déchets pharmaceutiques dangereux
      1. résidus de médicaments
      2. médicaments périmés toxiques
      3. médicaments périmés cytotoxiques
    2. déchets pharmaceutiques non dangereux
      1. autres résidus de médicaments
      2. médicaments périmés non dangereux
  4. Déchets chimiques
    1. substances chimiques provenant de laboratoires
    2. réactifs de laboratoire
    3. solvants de laboratoire
    4. contenants pressurisés
  5. Déchets radioactifs
    1. résidus contenant des isotopes radioactifs supérieures aux normes
    2. seringues, réacteurs, cylindres de plomb (médecine nucléaire)
  6. Déchets électroniques ou avec métaux lourds
    1. matériel informatique
      1. ordinateurs
      2. écrans
    2. téléphones cellulaires
    3. piles
    4. objets contenant du mercure
      1. thermomètres
      2. ampoules fluorescentes ou fluocompactes
  7. Déchets recyclables
    1. papier
    2. carton
    3. plastique
    4. verre
    5. métal
    6. résidus alimentaires et compostables
    7. déchets organiques
    8. débris de construction
      1. brique
      2. béton
      3. panneaux de gypse non peint
      4. métal
      5. bois

Cadre législatif et réglementaire au Québec pour la gestion des déchets

Voici une liste non exhaustive des lois et règlements qui traitent en tout ou en partie de la gestion des déchets ou des matières résiduelles.

  • Loi sur la qualité de l’environnement (chapitre Q-2)
  • Règlement sur l’enfouissement et l’incinération des matières résiduelles (c. Q-2, r. 19)
  • Règlement sur la santé et la sécurité du travail (chapitre S-2.1,r. 13)
  • Code de sécurité pour les travaux de construction (chapitre S-2.1,r. 4)
  • Règlement sur les déchets biomédicaux (c. Q-2, r. 12)
  • Code de la sécurité routière (chapitre C-24.2)
  • Règlement sur le transport des matières dangereuses (c. C-24.2, r. 43)
  • Règlement sur les matières dangereuses (c. Q-2, r. 32)
  • Règlement sur la récupération et la valorisation de produits par les entreprises (c. Q-2, r. 40.1)
  • Code de sécurité pour les travaux de construction – amiante (chapitre S-2.1, r. 4)
  • Loi sur la sûreté et la réglementation nucléaires (L.C. 1997, ch. 9)
  • Règlement général sur la sûreté et la réglementation nucléaires (DORS/2000-202)
  • Règlement sur la radioprotection (DORS/2000-203)
  • Règlement sur l’emballage et le transport des substances nucléaires (DORS/2000-208)
  • Règlement sur les substances nucléaires et les appareils à rayonnement (DORS/2000-207)

Apprendre, Comprendre, Mettre en oeuvre, Améliorer

Vous avez apprécié ce billet et vous voudriez en apprendre sur ce sujet ou sur l’hygiène et la salubrité en général? Super! Pourquoi ne pas consulter notre catalogue de formation et services-conseil maintenant?

 

Source: Guide de gestion des déchets du réseau de la santé et des services sociaux

Biofilms: Ce que vous ne saviez pas

Les biofilms sont partout

Souvent cachés, parfois visibles, toujours dégoûtants, les biofilms, comme l’a si bien décrit mon collègue Rémi Charlebois, se définissent comme suit:

Les biofilms issus d’une communauté de microorganismes entourés d’une couche protectrice de polymère extracellulaire. Cette couche adhère aux surfaces retrouvées dans notre quotidien telles que les surfaces dans les hôpitaux et devient une source importante de contamination. La formation de complexe extracellulaire ou d’un biofilm par les microorganismes est un phénomène naturel qui aide les microorganismes à se protéger des stress environnementaux tels que le nettoyage et la désinfection.

Avertissement : contenu graphiquement troublant

Un biofilm ça peut ressembler à cela:

Tuyau de cuisine

biofilms-drain-cuisine

Source: http://www.biofilm.montana.edu/content/household-biofilms

Bouchon de lavabo

biofilm-bouchon-evier

Source: http://www.biofilm.montana.edu/content/household-biofilms

Pommeau de douche

biofilm-pommeau-douche

Source: http://www.biofilm.montana.edu/content/household-biofilms

Cuve de toilette

biofilm-cuve-toilette

Source: http://www.biofilm.montana.edu/content/household-biofilms

Comment éliminer les biofilms

Voici 2 méthodes pour éliminer un biofilm:

Remplacer les équipements

Cette méthode est pour le moins drastique, probablement très coûteuse voir carrément impraticable. Certaines industries procèdent encore ainsi en 2016. Il faut dire que dans certains cas, ça peut être la seule et la meilleure solution. Par exemple des sections de tuyaux, des filtres, etc.

Acides et bases fortes

Les acides chlorhydrique ou peracétique ou les bases comme le caustique sont parfois utilisés en alternances. Toutefois, la corrosivité et la dangerosité de ces produits chimiques peuvent causés des inconvénients quant à la durabilité des matériaux, des mesures de protections individuelles, des défis reliés à l’entreposage et à la manipulation sans compter le risque d’accident.

Prendre le taureau par les cornes

hiver

Arrive l’hiver et son lot de gadoue. Nulle raison de paniquer parce que vous avez déjà fait l’acquisition d’un bon tapis d’entrée d’au moins 15 pieds euh attendez un peu … QUOI? Pas encore de tapis? C’est pas grave.

5 étapes pour déterminer vos besoins en tapis d’entrée

Nous avons conçu un évaluateur de besoins en tapis d’entrée pour vous aider à choisir la solution qui vous convient.

Essayez-le maintenant

tapis d'entrée

Aux grands mots les grands remèdes

C’est bien beau un tapis d’entrée, mais il faut l’entretenir. Pourquoi pas un super extracteur à tapis?

  • Muni d’une pompe fournissant 130 livres de pression au pouce carré, l’extracteur à tapis est livré de base avec un boyau d’aspiration et de solution de 20 pieds ainsi qu’un manchon robuste en acier inoxydable muni de trois jets qui vous permettent d’attaquer les travaux tel l’entretien des tapis d’entrée.

Et pourquoi pas le voir en vidéo?

Toujours dans le doute? On a la solution EXTRÊME!

Vos usagers peuvent participer à la propreté de votre édifice en nettoyant leurs bottes directement dans le portique avec un lave-botte BOOT-BOY

bootboy

Le lave-botte Boot-Boy est un nettoyeur à chaussures industriel qui permet d’éliminer la saleté, la poussière, le sol, le fumier, les feuilles et la neige issu de l’environnement de travail. Les principaux avantages comprennent une réduction des coûts d’entretien et les frais d’entretien des sols.

Le Boot-Boy est utilisé pour :

  • Les installations minières et pétrolières
  • Les usines alimentaires
  • Les fermes
  • Les centres de santé
  • Les parcours de golf
  • Les immeubles
  • Les bâtiments de travaux publics
  • Les centres recréatifs
  • Les arénas
  • Les chantiers de construction
  • Votre édifice

Lingettes jetables ou chiffons de microfibre?

puppy-love

Nettoyage : linge ou lingette?

Une fois qu’on a choisi un produit nettoyant à utiliser sur notre surface, on est confronté à un autre choix : soit utiliser des chiffons en microfibre pour appliquer le nettoyant ou bien utiliser des lingettes jetables.

Une question de type de surface et de conditions de nettoyage

Si l’on utilise un linge pour l’application après il faut le laver et utiliser des ressources pour le lavage, mais si l’on utilise des lingettes jetables on est en train d’augmenter la quantité de matières résiduelles. Ce raisonnement va dépendre de la surface à nettoyer et des conditions de nettoyage.

Un choix durable malgré tout

La gestion des matières une fois utilisées est un sujet  important pour le développement durable et Lalema a décidé d’ouvrir les choix aux clients. Ainsi, Lalema offre à ses clients des lingettes d’un polymère type polyester appelé poly(éthylène) téréphtalate, normalement abrégé PET.  Les lingettes de PET ont une très grande résistance à la rupture, une grande élasticité et n’ont pas de contraction comparée avec les autres fibres industrielles.

Dans certains cas, PET est biodégradable et il peut être recyclé soit par dégradation par des enzymes ou par voie thermique comme dans le cas de l’incinération.

Faites votre choix entre chiffons de microfibre ou de lingettes jetables

linge                                           trim_LMPOLYWI095

 

Billet écrit en collaboration avec Rosario Corbo.

Principes de base en gestion de l’hygiène et de la salubrité

L’hygiène et la salubrité des surfaces est, et sera toujours, un secteur d’activités primordiales dans le développement du bien-être et de la qualité de vie de l’ensemble de la population. Elles représentent donc pour nous tous une obligation à laquelle nous devons faire face et qui ne peut être évitée.

principes

Développement technologique

Le développement technologique des dernières années a permis un essor considérable dans l’exercice et l’exécution de ce métier. Il n’en demeure pas moins que l’industrie de l’entretien sanitaire est encore aujourd’hui en retard sur les niveaux de productivité qu’ont franchis d’autres industries de pointe de notre économie.

Toutefois, ce retard n’est plus attribuable aux équipements et aux produits disponibles sur le marché. Il appartient maintenant aux ressources humaines de mieux comprendre et d’adopter de nouveaux moyens organisationnels et opérationnels.

Un rôle de responsabilité et d’éthique professionnelle

Dans toute entreprise, l’environnement du milieu conjugué à une bonne qualité d’entretien sanitaire, sont des éléments essentiels afin de maintenir constant le professionnalisme qui doit s’y dégager.

Cet énoncé étant aussi un principe élémentaire relatif à la qualité de vie au travail, celui-ci fait donc également état de l’importance et de la responsabilité des gens œuvrant dans le milieu de l’entretien sanitaire.

Ainsi, afin que l’intégration du préposé en hygiène et salubrité puisse rencontrer ces éléments, il ou elle doit donc s’associer à des techniques de travail. De même, il (elle) doit aussi fouiller en profondeur la méthodologie associée à ces techniques et surtout de se maintenir au fait de l’évolution de ce métier.

Or, l’intuition à elle seule n’est plus suffisante, si l’on veut vraiment offrir une performance professionnelle. La discipline personnelle, la maîtrise des connaissances et le goût du développement sont autant d’éléments majeurs servant à l’atteinte d’objectifs.

On comprend facilement que le métier de préposé en hygiène et salubrité doit s’orienter vers les exigences de l’avenir et ainsi, permettre d’affirmer que : « Ce rôle en est un de responsabilité et d’éthique professionnelle ».

La responsabilité d’un service d’hygiène et salubrité

Voici les éléments essentiels relevant de la responsabilité du service d’entretien sanitaire quant à la réalisation de l’activité entretien sanitaire :

  • Aspect main-d’œuvre :
    • Informe sur le rôle précis de l’établissement et de l’orientation prévisible de celui-ci.
    • Voit à ce que les travaux à exécuter se fassent dans des conditions sécuritaires.
    • Met à la disposition des employés les équipements, les accessoires et les produits chimiques permettant d’offrir une bonne performance.
    • Précise par calendrier de production ou devis de charge la définition des activités d’entretien, sans oublier d’en préciser les fréquences d’exécution.
    • Précise les zones et les routes de travail.
    • Offre un programme de formation, de même qu’un programme de formation continue dans le but de maintenir constante l’information quant aux développements du métier.
    • Assure un service de consultation auprès de la main-d’œuvre par le biais des contremaîtres.
  • Aspect entretien :
    • Maintient dans le milieu et ce, de façon constante, une qualité normale de salubrité et d’hygiène.
    • Voit à l’entretien préventif de l’édifice et ce, sous diverses facettes.
    • Voit à assurer la durée de vie normale des divers types de revêtements de surface par la protection de ceux-ci.
    • Voit également à prévenir la détérioration des ameublements par un programme constant d’entretien.
    • Assure le maintien dans le meilleur état possible des équipements et des accessoires nécessaires à l’exécution des activités d’entretien.
    • Détermine des fréquences d’activités correspondant aux besoins réels des différents secteurs composants le milieu et ce, tant pour les tâches régulières qu’occasionnelles.
    • Applique des méthodes concrètes de travail en respectant les besoins des autres services et ce, dans le but de ne perturber qu’au minimum le fonctionnement de l’entourage.
    • Assure une communication permanente avec l’ensemble des départements ayant un impact direct sur la réussite des performances du service.

Service d’analyse de votre service d’hygiène et salubrité

Avec plus de 25 ans d’expérience dans le métier, voilà le genre de réflexion que je peux aborder avec vous dans mes mandats de consultation et bien plus!

Demander un devis pour l’analyse de votre service d’hygiène et salubrité

La révolution du savon (partie 3)

savon

Dans la première partie de cette série, nous avons abordé les origines du savon, de la préhistoire à l’Empire romain en passant par Babylone et Cléopâtre. Ensuite, nous avons discuté de l’évolution du savon du Moyen Âge au début du XXe siècle. On termine donc cette semaine avec la révolution du savon.

Le savon, ça change pas le monde, sauf que…

Tout cela aurait pu en rester là. Sauf qu’en 1916, une découverte révolutionnaire changea à jamais le monde du nettoyage. L’invention des détergents synthétiques en Allemagne pour fabriquer du savon sans gras animal est survenue à cause du manque de matière première durant la Première Guerre mondiale.

Les surfactants

Ce n’est pas avant les années 40 que les détergents synthétiques deviendront populaires en Amérique. Dès les années 50, la production de surfactants dépasse celle du savon traditionnel.

Avec les années, au gré des innovations, les surfactants ont remplis plusieurs fonctions :

  • Détergents à vaisselle
  • Détergents à lessive
  • Produits pour les mains, le corps et les cheveux

Ces produits sont maintenant à la fois efficaces et sécuritaires pour les consommateurs, les travailleurs et l’environnement.

 

Abonnement au blogue et livre disponible

Nous espérons que ce billet vous a informé et diverti. Pour ne rien manquer de ces publications, n’oubliez pas de vous inscrire au blog. Pour cela, rien de plus simple que d’inscrire votre courriel dans la colonne de gauche. Un courriel de confirmation vous sera envoyé qu’il vous faudra valider en cliquant sur le lien. C’est sécuritaire et nous ne partagerons pas votre courriel avec d’autres. Promis!

Vous retrouvez ce contenu et plus encore dans mon livre Redéfinir l’hygiène, disponible aussi sur Amazon en format papier.

conciergerie de pro : Oui vous le pouvez

conciergerie
Voici quelques renseignements concernant la fonctionnalité d’une conciergerie qui devraient être tenus en compte lors de rénovations, réaménagements ou autres.

Particularités d’une conciergerie fonctionnelle

un local fonctionnel doit avoir les composantes ou caractéristiques qui suivent:

  • Bac d’entretien au sol;
  • Robinetterie avec filetage facilement adaptable à un tuyau d’arrosage;
  • Accès à l’eau froide et chaude;
  • Support à vadrouille humide localisé au-dessus du bac d’entretien;
  • Support à vadrouille sèche situé au mur près de la porte d’accès;
  • Tableau en liège pour l’affichage des routes de travail, entre autres.
  • Fenêtre (même si elle est optionnelle, elle peut néanmoins améliorer l’éclairage et la bonne humeur!)

Accessoires pour bac d’entretien

Afin de faciliter la manutention et le nettoyage des équipements et accessoires, le bac d’entretien doit être muni de:

  • Robinetterie avec filetage et porte-seau;
  • Boyau de 30 po. Facilement adaptable à la robinetterie et muni d’une poignée de modèle pistolet à débit contrôlable;
  • crochet pour fixer le tuyau;
  • Support à vadrouille humide;
  • Système de dilution automatique
  • Pare-chocs en vinyle.

Avantage d’un bac au sol par rapport à un évier profond

Un bac au sol par rapport à un évier profond. comporte plusieurs avantages :

  • Facilite la vidange et le remplissage des seaux, aspirateurs et auto-laveuses;
  • Facilite le nettoyage des vadrouilles ainsi que des tampons de récurage et de polissage;
  • Permet de suspendre l’outillage mouillé pour l’égouttement et le séchage.

Un évier profond est un facteur de risques de dorsalgie pour les préposés à l’entretien sanitaire. Le bac au sol constitue un aménagement plus sécuritaire.

Autres caractéristiques d’une conciergerie

  •  Système de ventilation adéquat afin d’éviter que la remise ne soit génératrice d’odeurs désagréables qui s’infiltreraient dans les espaces avoisinants;
  • Présence d’étagères;
  • Sortie électrique nécessaire à l’intérieur de certaines remises susceptibles d’abriter une auto-récureuse afin d’alimenter le chargeur électrique des batteries, en tenant compte du code de l’électricité à cet effet;
  • Système d’éclairage adéquat;
  • Porte d’accès à la remise munie d’une serrure.

Capacité de rangement de la conciergerie

Une capacité de rangement suffisante et un accès facile aux étagères aurait une influence certaine sur l’efficacité et le niveau de rendement des préposés de l’entretien sanitaire. Des espaces restreints sont souvent à l’origine d’accidents.

Deux facteurs déterminent les dimensions requises à l’intérieur d’une remise d’entretien sanitaire fonctionnelle, à savoir :

  • Le rayon (surface) à entretenir à partir de cette remise;
  • La diversité des finis architecturaux dans les locaux compris dans le rayon (surface) à entretenir à partir de cette remise.

Conclusion sur les conciergeries

Avez-vous déjà fait face à une situation où votre conciergerie ne rencontrent pas vos attentes? N’hésitez pas à partager avec nous! Nous avons des solutions pour vous aider!

L’incroyable valeur de la propreté

proprete-value-of-clean

Il est grand temps d’arrêter de penser au nettoyage comme un coût. Un investissement modéré dans la propreté peut générer un retour substantiel sur l’investissement.

L’absentéisme coûte cher

Un employé absent vous coûte de l’argent. Mais le nettoyage peut réduire ce risque. En moyenne, un employé prendra 7.7 journées de maladie par année. Ces absences coûtent aux États-Unis 225.8 milliards de dollars annuellement. Au Canada, on pourrait estimé cela à près de 20 milliards de dollars!

Effets des absences non planifiées

Une absence non planifiée peut réduire la productivité d’un département de 54% et une baisse de ventes et de service à la clientèle jusqu’à 39%.

Impacts positifs d’un environnement plus propre

Dans un environnement où la propreté est augmentée, les occupants réduisent leur chance d’attraper le rhume ou le virus de la grippe de 80%. Les surfaces contaminées par un virus sont réduites de 62% et le taux d’absentéisme est réduit de 46%.

Surfaces à haut risque de contamination

Voici les surfaces les plus communes présentant un haut risque de contamination:

  • Souris d’ordinateur
  • Claviers d’ordinateur
  • Téléphones
  • Lavabos
  • Robinets
  • Portes de micro-ondes
  • Portes de réfrigérateurs
  • Fontaines d’eau
  • Machines distributrice

La propreté verte

La propreté veut dire la santé mais c’est aussi écologie et l’économie. Les travailleurs sont de 2% à 8% plus productifs dans un environnement plus propre. Dans un bureau typique de 100 employés avec un salaire moyen de 25,000$, cela représente 125,000$ d’économie annuelle en gain de productivité.

Le client aussi préfère la propreté

Dans un sondage fait par une chaîne de restauration rapide, 6 répondant sur 10 placent la propreté au premier rang dans leur intention de revenir plus souvent.

60% des répondants d’un sondage dans le commerce de détail placent également la propreté au premier rang parmi les facteurs environnementaux dans leur intention d’acheter plus.

N’oublions pas les salles de toilettes, 94% des répondants affirment qu’ils ne retourneraient pas dans un commerce où les toilettes sont malpropres.

L’incroyable valeur de la propreté

La propreté n’est pas un coût mais une source de revenu. C’est cela l’incroyable valeur de la propreté. Nous pouvons vous aider à analyser votre service d’hygiène et salubrité ou visitez simplement notre catalogue en ligne avec plus de 16,000 produits et faites une demande de soumission en ligne gratuitement!

Cet article est inspiré de cette vidéo de l’ISSA:

Le cercle de Sinner

Cercle-de-Sinner-Lalema

Voici une petit guide pour vous aider à comprendre le nettoyage. Ça s’explique en 4 points:

Le Cercle de Sinner

  • Température
  • Temps
  • Travail
  • Chimique

Parfois appelé Cercle de Sinner ou « 3T-C », il s’agit de 4 facteurs qui influencent la qualité du nettoyage.

Température

La chaleur peut influencer la qualité du travail. Certaines saletés se délogeront plus facilement sous l’effet de la chaleur. On n’a qu’à penser au lavage de la lessive.

La chaleur aura toutefois des limites (risque de brûlures, dommage sur les surfaces, génération de vapeur forte des solutions nettoyantes).

Avec l’équipement approprié, on peut même effectuer du nettoyage avec de la vapeur!

Temps

On ne le dira jamais assez, LAISSEZ AGIR LA SOLUTION NETTOYANTE! Plus l’eau et le nettoyant seront en contact avec les souillures, meilleure sera la dissolution. En exemple, nos parents savaient depuis longtemps qu’en laissant tremper un chaudron bien collé toute la nuit, le nettoyage était grandement facilité le lendemain!

Le temps aussi a ses limites, selon la nature de la tâche et de la tache, après quelques minutes ou quelques heures, les impacts seront diminués.

Travail

Le travail, l’action mécanique, le frottement, le jus de coude quoi! Voilà ce que ça prend. Donc de frotter manuellement avec un chiffon ou une brosse, cela aide. En frottant avec un machine rotative pour plancher en utilisant un tampon de sol, cela aide également.

Parmi les limites du travail, il y a le maximum d’effort physique, le risque de dommage aux surfaces.

Chimique

L’action chimique d’un produit d’entretien sanitaire assure une meilleure performance du nettoyage. Un nettoyant-dégraissant sera plus puissant qu’un nettoyant tout usage neutre. Certains types de saletés comme les résidus de savons seront facilement délogés par des produits acides. Les désinfectants de surfaces dures quant à eux auront pour fonction spécifiques de tuer les micro-organismes.

Parmi les limites des produits chimiques il y a les risques associés à la manipulation c’est pourquoi les équipements de protection individuelle peuvent être requis. Il y a aussi le bon choix selon la nature des saletés.

L’astuce: c’est un équilibre entre les 4 facteurs

Donc l’astuce, c’est qu’en augmentant un facteur, on peut réduire les autres. Par exemples:

  • En utilisant un chiffon microfibre plutôt qu’un linge ordinaire, on augmente l’action mécanique (plus rugueux), on peut réduire le temps.
  • En augmentant la température de l’eau (attention, pas trop!), on pourra réduire le travail ou l’action mécanique ou encore peut-être la puissance du chimique.
  • En augmentant le temps de contact de la solution nettoyante, on pourra réduire le travail ou l’action mécanique.

 

Si vous avez aimé ce post, partagez-le! Bon grand ménage!

Dilution 101

dilutionMa collègue Kim Beauregard m’a fait une remarque l’autre jour comme quoi il était risqué de ne pas diluer suffisamment les produits. De prime à bord, sa réplique m’a surpris. Effectivement, il est facile de penser que plus un produit est concentré et plus qu’il est efficace. Toutefois, après mure réflexion la remarque de Kim était bien fondée et se traduisait par : trop, c’est comme pas assez !

À première vue, les répercussions de trop diluer un produit nous semble plus évidente. La diminution de l’efficacité nettoyante est la première chose qui nous vient en tête. Effectivement, chaque produit que nous développons est testé aux différentes concentrations recommandées pour s’assurer de la qualité du nettoyage. Les tables de dilution ne sont pas choisies au hasard ! Pour ce qui est des désinfectants, il est évident que si un produit est trop dilué sont efficacité antimicrobienne sera diminué et le produit ne pourra répondre aux exigences attendues.

Maintenant, le point du jour, que se passe-t-il si l’on ne dilue pas assez un produit ? Un produit trop concentré, tel un dégraissant, pourrait endommager certaines surfaces. Dans l’éventualité où une salissure tenace doit être enlevée, avec un produit concentré s’assurer avec un essai préliminaire sur une partie cachée que la surface ne sera pas irrémédiablement endommagée. Si vous lavez une plus grande surface comme un plancher ou une salle de bain, un produit trop concentré pourrait laisser des stries ce qui diminue l’impression de propreté. Certains produits peuvent aussi laisser une pellicule collante ce qui est désagréable et contribuera à faciliter l’accumulation de salissure sur une surface. L’aspect économique rentre aussi en compte un produit pas assez dilué coûte plus cher.

Petite astuce de dilution

La dilution d’un produit peut s’avérer complexe lorsqu’on n’a pas accès à un système automatisé de dilution. Heureusement, les tables de dilution sur chacun de nos produits sont là pour vous simplifier la tâche. Il est important de savoir que sur nos tableaux de dilution une dilution 1 :25 par exemple signifie que vous devez mettre 1 part de produit pour 25 parts d’eau ce qui vous donne 26 parts totales. Les quantités sont données sur chacune de nos étiquettes.

Quelle température d’eau devrais-je utiliser quand je dilue un produit?

Temperature-dilution-1791797_HygenNous avons souvent des questions de la part de nos clients sur la température à laquelle nos produits devraient être utilisés lorsque dilués. Bien que cela puisse sembler anodin, la température d’utilisation d’un produit est très importante. Effectivement, l’efficacité d’un produit va grandement varier selon la température d’utilisation. Bien que chaque produit soit unique et s’utilise de manières différentes, des règles générales peuvent s’appliquer.

Nettoyants-détergents neutres

La plupart de nos nettoyants s’utilisent en eau tiède. Toutefois, ils sont compatibles avec de l’eau à température ambiante ou plus chaude.

Produits bioactifs

Les produits contenants des enzymes et des bactéries sont idéalement utilisés entre 30 et 40 degrés Celsius. La raison est que les hautes températures vont inactiver les enzymes. Tandis que la basse température ne permettra pas leur utilisation optimale.

Dégraissants-décapants

Pour tirer profit à 100% de ces produits l’eau chaude est préférable pour les dilutions. Toutefois, il serait faux de dire que plus c’est chaud mieux c’est. Ces produits contiennent des solvants qui peuvent s’évaporer à haute température, ainsi il est préférable d’utiliser une température entre 50 et 60 ºC.

Désinfectants

Pour les ammoniums quaternaires, il faut être prudent, l’eau froide comme l’eau chaude peuvent diminuer leur efficacité. Ainsi, une eau à température ambiante ou légèrement tiède est idéale.
Pour les produits chlorés, l’eau froide est priorisée. En effet, l’efficacité de ces produits est meilleure en eau froide. De plus la chaleur stimule le dégagement de chlore; ce qui se traduit par une odeur de chlore plus forte et une baisse des principes actifs en solution.

Produits écologiques

Par souci d’économie d’énergie, tous nos produits écologiques ont été développés pour pouvoir être utilisés en eau non chauffée. Néanmoins, l’eau tiède peut être utilisée sans problème.

Température estimée :
Eau froide : Moins de 20 ºC
Eau tiède : 30-40 ºC
Eau chaude : 50-60 ºC

Comment mesurer la température de l’eau

À 50 ºC la température est sur le point où elle commence à être inconfortable lorsqu’on y touche avec notre doigt. Même chose sous les 30 ºC où elle nous semble fraîche. La zone entre les deux représente une zone de confort si on touche à l’eau.

Mon collègue Gaétan également a publié un article sur l’efficacité de l’eau sur l’activité de nettoyage. Je vous invite à le consulter: Comment optimiser la qualité du nettoyage?

Si vous êtes curieux d’en apprendre plus, alors venez nous rencontrer lors du colloque annuel de l’Association Hygiène et Salubrité en Santé les 3 et 4 juin 2014.

Ce qu’il faut pour ramener le soleil et la chaleur

soleilC’est juste parce qu’il fait encore froid que j’ai l’idée de vous présenter des produits qui vont peut-être faire ressortir le soleil et la chaleur!

Rien de bien scientifique, juste de quoi se mettre sous la dent avant que l’été arrive, pour vrai.

  • Un nettoyant pour taches d’encre pour effacer toute les prévisions météorologiques non-favorables.
  • Un générateur de vapeur: avec ça on pourrait essayer de réchauffer l’atmosphère.
  • Une brosse qui résiste à la chaleur si jamais l’été s’emballe.
  • Un nettoyant-dégraissant aux couleurs du soleil, parce que le jaune et le citron: ça fait été!
  • Une combinaison qui permet à la chaleur de mieux s’échapper car la santé et sécurité c’est important.

montage-soleil

Bonne semaine!

 

 

5 vérités en hygiène et salubrité

5 vérités en hygiène et salubrité

L’hygiène des mains à elle seule n’est pas suffisante

Les études sont claires, bien que l’importance de l’hygiène des mains est très grande, elle n’est pas suffisante à elle seule pour limiter la propagation des infections. Les surfaces jouent un rôle prépondérant et l’arrêt de la chaîne de transmission est multifactoriel.

Les micro-organismes pathogènes survivent sur les surfaces

Les bactéries telles que le SARM, l’ERV et l’E.coli peuvent survivre plusieurs mois sur des surfaces. Les virus respiratoires et entériques quant à eux peuvent survivre de quelques heures à plusieurs semaines.

La transmission des infections est reliée à la qualité de la propreté

Une hygiène stricte respectant les mesures mises en place a été démontrée à réduire la transmission des infections dans les hôpitaux.

La contamination de l’environnement peut entraîner des infections

Nous touchons constamment différentes surfaces et nous touchons tout aussi souvent notre visage. Plusieurs études scientifiques ont démontré directement et indirectement que le niveau de propreté était lié à l’acquisition dans les infections et ce autant dans les garderies, les centres de soins que dans les lieux ou l’on manipule des aliments.

Le nettoyage et la désinfection doivent être répétés

Nettoyer c’est bien, recommencer c’est mieux. Dans les contextes institutionnels où le trafic humain est important, il est primordial de nettoyer et parfois de désinfecter. En fonction du lieu et du niveau de risques, il faut recommencer et parfois désinfecter la même surface plusieurs fois par jour, heureusement, on n’a pas à nettoyer aussi souvent à la maison !

Les vérités

Toutes ces vérités nous amènent à conclure que le nettoyage est essentiel. Lalema comprend votre réalité et peut vous offrir une panoplie de solutions pour répondre à vos besoins les plus complexes.

Si vous êtes curieux d’en apprendre plus, alors venez nous rencontrer lors du colloque annuel de l’Association Hygiène et Salubrité en Santé les 3 et 4 juin 2014

Comment choisir le bon fini à plancher ?

Fini à plancher LalemaUne panoplie de finis à plancher existe sur le marché et le choix du bon produit peut parfois s’avérer complexe. Le choix du fini à plancher est très important et relève de plusieurs points.

Le type de plancher

Sur les planchers de nature plus poreuse telle que les tuiles de vinyle ou vinyle amiante il peut s’avérer nécessaire d’appliquer un scellant acrylique avant l’application d’un fini à plancher. Ceci est particulièrement vrai pour les planchers neufs. Ce type de scellant permet de boucher les plus gros pores du plancher et peut s’enlever avec un décapant si nécessaire.

L’indice de brillance

Certains fini à plancher offre un éclat très brillant, tandis que d’autre offre un fini plus satiné. Il est important de choisir votre fini à plancher en fonction du look recherché.

Le système d’application du fini à la plancher et l’entretien

Un système Easy-Shine de 3M ou une vadrouille en microfibre facilitera l’application. Pour l’entretien, les produits de lustrage (spray buff) Flex+ et Optiflash sont compatible avec tout nos finis. Une polisseuse électrique peut être utilisée avec notre produit Thermax car celui-ci est un tout système.

Usure prévue des planchers

Ce critère qui peut sembler anodin à priori est en réalité critique. Il est important de choisir un fini durable, ceci limitera le temps nécessaire à l’entretien des planchers. Les finis avec les pourcentages de solides les plus élevés sont en général les produits les plus durables.

Entretien des planchers

Si le plancher est fraîchement décapé, il faut s’assurer que celui-ci est neutralisé. Une eau de rinçage avec un bouchon de vinaigre fera le travail. Par la suite, la cire peut être appliquée sur un plancher propre et exempt de poussière ou autres débris.

Une fois le fini séché il est important de l’entretenir avec les bons produits. Ainsi, un produit nettoyant revitalisant tel que l’Optiflash peuvent être utilisé lorsque le fini commence à montrer des signes d’usures. Pour raviver le lustre un nettoyant lustrant tel que le Flex+ est idéal. Pour nettoyer quotidiennement, un produit tout usage peut être utilisé, mais pour conserver l’apparence de votre fini le plus longtemps possible il est préférable d’utiliser un détergent neutre.

C’est un plaisir de vous guider

Si vous avez des besoins spécifiques ou d’autres questions, n’hésitez pas à communiquer avec nos représentants ; ils se feront un plaisir de vous guider dans votre choix de fini pour vos planchers.

Infographie | Choix d'un fini à plancher | Lalema inc.

Autres articles pouvant vous intéresser:

Appliquez la bonne quantité de fini à plancher

La cire à plancher évoluée selon Lalema

La polisseuse à haute vitesse… beep beep

Optimiser le contenu de votre remise d’entretien sanitaire

remise d'entretien sanitaireVoici quelques renseignements concernant la fonctionnalité d’une remise d’entretien sanitaire qui devraient être tenus en compte lors de rénovations, réaménagements ou autres.

Particularités d’une remise d’entretien sanitaire fonctionnelle

un local fonctionnel doit avoir les composantes ou caractéristiques qui suivent:

  • Bac d’entretien au sol;
  • Robinetterie avec filetage facilement adaptable à un tuyau d’arrosage;
  • Accès à l’eau froide et chaude;
  • Support à vadrouille humide localisé au-dessus du bac d’entretien;
  • Support à vadrouille sèche situé au mur près de la porte d’accès;
  • Tableau en liège pour l’affichage des routes de travail, entre autres.
  • Fenêtre (même si elle est optionnelle, elle peut néanmoins améliorer l’éclairage et la bonne humeur!)

Accessoires pour bac d’entretien

Afin de faciliter la manutention et le nettoyage des équipements et accessoires, le bac d’entretien doit être muni de:

  • Robinetterie avec filetage et porte-seau;
  • Boyau de 30 po. Facilement adaptable à la robinetterie et muni d’une poignée de modèle pistolet à débit contrôlable;
  • crochet pour fixer le tuyau;
  • Support à vadrouille humide;
  • Système de dilution automatique
  • Pare-chocs en vinyle.

Avantage d’un bac au sol par rapport à un évier profond

Un bac au sol par rapport à un évier profond. comporte plusieurs avantages :

  • Facilite la vidange et le remplissage des seaux, aspirateurs et auto-laveuses;
  • Facilite le nettoyage des vadrouilles ainsi que des tampons de récurage et de polissage;
  • Permet de suspendre l’outillage mouillé pour l’égouttement et le séchage.

Un évier profond est un facteur de risques de dorsalgie pour les préposés à l’entretien sanitaire. Le bac au sol constitue un aménagement plus sécuritaire.

Autres caractéristiques d’une remise d’entretien sanitaire

  •  Système de ventilation adéquat afin d’éviter que la remise ne soit génératrice d’odeurs désagréables qui s’infiltreraient dans les espaces avoisinants;
  • Présence d’étagères;
  • Sortie électrique nécessaire à l’intérieur de certaines remises susceptibles d’abriter une auto-récureuse afin d’alimenter le chargeur électrique des batteries, en tenant compte du code de l’électricité à cet effet;
  • Système d’éclairage adéquat;
  • Porte d’accès à la remise munie d’une serrure.

Capacité de rangement de la remise d’entretien sanitaire

Une capacité de rangement suffisante et un accès facile aux étagères aurait une influence certaine sur l’efficacité et le niveau de rendement des préposés de l’entretien sanitaire. Des espaces restreints sont souvent à l’origine d’accidents.

Deux facteurs déterminent les dimensions requises à l’intérieur d’une remise d’entretien sanitaire fonctionnelle, à savoir :

  • Le rayon (surface) à entretenir à partir de cette remise;
  • La diversité des finis architecturaux dans les locaux compris dans le rayon (surface) à entretenir à partir de cette remise.

Conclusion sur les remises d’entretien sanitaire

Avez-vous déjà fait face à une situation où votre remise d’entretien sanitaire ne rencontrent pas vos attentes? N’hésitez pas à partager avec nous! Nous avons des solutions pour vous aider!

Le nettoyage dans les hôpitaux (partie 4)

Nettoyage dans les hôpitaux | Organisation du travail | Lalema inc.En quoi une organisation de travail adéquate contribue à la propreté d’un hôpital? Comment faire pour être à la bonne place au bon moment avec les bons outils? Voilà quelques questions auxquelles je répondrai dans ce billet de la série Nettoyage dans les Hôpitaux.

Évaluation des besoins de production

Avant toute chose, il convient d’évaluer les besoins en hygiène et salubrité. Pour ce faire, une évaluation normalisée est préférable mais elle doit être adaptée en fonction du type de milieux, d’unités et d’achalandage.

C’est également lors de l’évaluation des besoins que sera déterminé le devis d’hygiène et salubrité. On s’assure de bien considérer tous les travaux qu’ils soient journaliers, hebdomadaires, mensuels ou annuels.

Typiquement, les résultats seront présentés en rendement de production (mètres carrés/heure) ou en nombre d’équivalents à temps complets.

Comment réduire les pertes de temps

Comment mesurer la productivité dans un contexte où une partie importante de la tâche est dans le déplacement. En effet, les départements d’hygiène et salubrité sont presque toujours au sous-sol alors que leur travail se passe en grande partie sur les étages!

En réduisant les déplacements, on augmente la productivité.

C’est pourquoi le chariot du préposé doit être le plus complet possible et les points d’eau ou remises d’entretien bien approvisionnées en fournitures (produits de papier ou sacs à déchets notamment), équipements  et produits sanitaires.

Il va sans dire que de bons tapis d’entrée retiendrons beaucoup de saletés.

Réussir sa journée!

Voici quelques trucs pour bien réussir sa journée:

  • Établir une séquences des actions à accomplir dans une journée/semaine/période
  • Définir l’ordre séquentiel des locaux
  • Incorporer les travaux connexes et périodiques (mensuels)
  • S’assurer d’avoir des blocs dédiées aux travaux périodiques (dépoussiérage en hauteur, polissage, etc.)
  • Minimiser les déplacements
  • Travailler à l’espace plutôt qu’à la tâche
  • Distribuer équitablement le travail
  • Une image vaut mille mots: favoriser un plan couleur accompagné de graphique à une simple liste des tâches dans word!
C’est tout pour ce billet et pour cette série sur le nettoyage dans les hôpitaux! N’oubliez pas que nous pouvons vous aider, prenez un rendez-vous en appelant au 514.645.2753 ou inscrivez-vous à l’un de nos séminaires de formation ! J’espère que cette série sur le nettoyage dans les hôpitaux vous a plu!

Sources: Hygiène et salubrité en milieux de soins – Démarche pour le développement de stratégies d’entretien des surfaces, MSSS, 2010, 52 pages.

Le Nettoyage dans les Hôpitaux (partie 3)

hopitalLes préposés en hygiène et salubrité sont un des atouts clés dans la lutte aux infections dans le milieu hospitalier. Leur rôle, autrefois peu valorisé, l’est maintenant par l’importance qu’ils ont dans la stratégie globale de l’entretien des surfaces.

La salubrité qui découle du travail des préposés requiert un niveau de performance adéquat voir élevé. Pour y arriver, le personnel tant exécutant que les gestionnaires doivent maîtriser l’ensemble des éléments qui composent ce métier.

Les produits d’entretien et le parc d’équipement constituent indéniablement des éléments importants pour assurer l’efficience lors de l’asepsie de l’environnement de tout établissement. Il devient donc essentiel d’associer étroitement les actions quotidiennes de la main-d’œuvre, en matière d’hygiène, avec une gamme de produits et d’équipements qui favorisent la qualité de leur prestation.

Depuis quelques années, grâce entre autre au dévouement et à l’implication de plusieurs membres du réseau de la santé (on en retrouve plusieurs dans l’exécutif de l’AHSS), on compte plusieurs éléments nouveaux:

Ceci étant dit, le personnel d’hygiène et salubrité mérite toute notre reconnaissance. Merci à vous!

Le prochain billet parlera plus en détail d’un aspect de leur travail:  l’organisation du travail.

Pour ne rien manquer de cette série sur le Nettoyage dans les hôpitauxn’oubliez pas de vous inscrire au blog. Pour cela, rien de plus simple que d’inscrire votre courriel dans la colonne de gauche. Vous désirez voir nos produits, visitez alors notre catalogue, le plus complet sur le marché, sur  www.lalema.com.

 

Sources: Hygiène et salubrité en milieux de soins – Démarche pour le développement de stratégies d’entretien des surfaces, MSSS, 2010, 52 pages.

Le Nettoyage dans les Hôpitaux (partie 2)

Nettoyage dans les hôpitaux | Lalema inc.
Le nettoyage dans les hôpitaux permet de réduire le risque d’infection pour les patients. Bien entendu, ce n’est pas le seul facteur: les bonne pratiques d’hygiène personnelle notamment le lavage des mains et l’utilisation des équipements de protection personnelle comme les blouses, les gants, les masques ou les lunettes sont aussi des éléments importants.

Donc, pour avoir un bon plan d’entretien sanitaire des surfaces, il convient de bien coordonner les interventions. Un gestionnaire d’hygiène et salubrité doit alors considérer:

  • Le type de lieu associé au niveau de risque
  • Les tâches à effectuer
  • La fréquence d’entretien requise

Un devis détaillé et bien appliqué permet entre autre de valider l’efficacité du nettoyage.

L’approche globale sera déterminée par type de lieu:

  • Éradication systématique (ex. Salles d’opération)
  • Maintien d’une faible charge environnementale (ex. risque faible d’infection comme les espaces de bureau individuel)
  • Équilibre écologique des micro-organismes. Cette approche se base sur la concurrence entre bons et mauvais microbes. Si les bons microbes sont là, il y a moins de place pour la croissance des mauvais (ex. milieux de vie).
  • Salubrité verte. Approche qui utilise moins de produits toxiques
  • Revoir et améliorer les aménagements et/ou les revêtements (lors de la conception ou lors de rénovations)
Le prochain billet de cette série traitera d’un autre facteur clé: le personnel d’hygiène et salubrité.

Pour ne rien manquer de cette série sur le Nettoyage dans les hôpitauxn’oubliez pas de vous inscrire au blog. Pour cela, rien de plus simple que d’inscrire votre courriel dans la colonne de gauche. Vous désirez voir nos produits, visitez alors notre catalogue, le plus complet sur le marché, sur  www.lalema.com.

Sources:

Le nettoyage dans les hôpitaux du 21e siècle par le Dr. Stephanie J. Dancer, Medical, Microbiology, Hairmyres Hospital, UK paru dans la revue Le Nettoyage professionnel, Juillet/Août 2012.

Hygiène et salubrité en milieux de soins – Démarche pour le développement de stratégies d’entretien des surfaces, MSSS, 2010, 52 pages.

Comment optimiser la qualité du nettoyage?

Cercle-de-Sinner-par-LalemaVoici une petit guide pour vous aider à comprendre le nettoyage. Ça s’explique en 4 points:

  • Température
  • Temps
  • Travail
  • Chimique

Parfois appelé Cercle de Sinner ou « 3T-C », il s’agit de 4 facteurs qui influencent la qualité du nettoyage.

Température

La chaleur peut influencer la qualité du travail. Certaines saletés se délogeront plus facilement sous l’effet de la chaleur. On n’a qu’à penser au lavage de la lessive.

La chaleur aura toutefois des limites (risque de brûlures, dommage sur les surfaces, génération de vapeur forte des solutions nettoyantes).

Avec l’équipement approprié, on peut même effectuer du nettoyage avec de la vapeur!

Temps

On ne le dira jamais assez, LAISSEZ AGIR LA SOLUTION NETTOYANTE! Plus l’eau et le nettoyant seront en contact avec les souillures, meilleure sera la dissolution. En exemple, nos parents savaient depuis longtemps qu’en laissant tremper un chaudron bien collé toute la nuit, le nettoyage était grandement facilité le lendemain!

Le temps aussi a ses limites, selon la nature de la tâche et de la tache, après quelques minutes ou quelques heures, les impacts seront diminués.

Travail

Le travail, l’action mécanique, le frottement, le jus de coude quoi! Voilà ce que ça prend. Donc de frotter manuellement avec un chiffon ou une brosse, cela aide. En frottant avec un machine rotative pour plancher en utilisant un tampon de sol, cela aide également.

Parmi les limites du travail, il y a le maximum d’effort physique, le risque de dommage aux surfaces.

Chimique

L’action chimique d’un produit d’entretien sanitaire assure une meilleure performance du nettoyage. Un nettoyant-dégraissant sera plus puissant qu’un nettoyant tout usage neutre. Certains types de saletés comme les résidus de savons seront facilement délogés par des produits acides. Les désinfectants de surfaces dures quant à eux auront pour fonction spécifiques de tuer les micro-organismes.

Parmi les limites des produits chimiques il y a les risques associés à la manipulation c’est pourquoi les équipements de protection individuelle peuvent être requis. Il y a aussi le bon choix selon la nature des saletés.

L’astuce: c’est un équilibre entre les 4 facteurs

Donc l’astuce, c’est qu’en augmentant un facteur, on peut réduire les autres. Par exemples:

  • En utilisant un chiffon microfibre plutôt qu’un linge ordinaire, on augmente l’action mécanique (plus rugueux), on peut réduire le temps.
  • En augmentant la température de l’eau (attention, pas trop!), on pourra réduire le travail ou l’action mécanique ou encore peut-être la puissance du chimique.
  • En augmentant le temps de contact de la solution nettoyante, on pourra réduire le travail ou l’action mécanique.

 

Si vous avez aimé ce post, partagez-le! Bon grand ménage!

Une planète similaire à la Terre! Un grand nettoyage s’impose!

Planète similaire à la Terre - Lalema

Photo : NASA/Ames/JPL-Caltech

Voici un sujet qui sort un peu de l’ordinaire et sur lequel s’emballent les réseaux sociaux (à tout le moins ceux que je fréquente). La NASA a annoncé la découverte d’une planète similaire à la Terre où la température moyenne y serait de 22 degrés Celsius et où il y aurait de la terre ferme et de l’eau.

Bon, notez qu’on n’y sera pas demain. Cette planète est située à près de 1 000 milliards de kilomètres. Une navette prendrait 22 millions d’années pour s’y rendre. Imaginons, cependant, quels seraient nos préparatifs.

Le papier et les nettoyants, c’est nécessaire pour une telle distance… Avant de partir, il faudra faire provision de papier de toilette et de produits d’entretien de toute sorte!

Retenir la saleté à l’entrée, ça sauve des coûts… À la porte d’entrée (le sas), un bon tapis d’entrée retiendra 85 % de la poussière extra-terrestre.

Recycler, c’est protéger notre environnement. Dans cette environnement fermé, le recyclage n’est pas une option, c’est une obligation. Alors des stations de recyclage un peu partout dans le vaisseau, ça va aider!

Réduire l’activité microbienne, ça prévient des maladies. Un bon programme d’hygiène commence par un bon lavage des mains. Pour ça, il faut du savon à main. Si on veut prolonger l’efficacité du savon, on peut aussi utiliser un papier à mains intelligent qui, par son effet antibactérien persistant, protège les mains des contaminations futures pendant 30 minutes.

Et si c’était l’hiver? Finalement, si en débarquant, c’était l’hiver? Un bon fondant à glace qui n’endommagerait pas le vaisseau est vivement conseillé.

Morale de cette histoire : retenez que TOUS ces conseils s’appliquent aussi bien à votre lieu de travail, que ce soit un édifice à bureaux, un centre de soins de santé, un établissement d’enseignement, un centre commercial, une usine, un vaisseau spatial ou une planète extra-terrestre.