L’importance de nettoyer avant de désinfecter

Nettoyage avec un chiffon en microfibre

Le nettoyage et la désinfection sont depuis longtemps des opérations de routine dans tout établissement. Bien entendu, la pandémie de la COVID-19 a mis encore plus en lumière ces opérations puisque le SRAS-CoV-2 peut persister sur divers matériaux de surface pendant des heures ou des jours. Les établissement ont cherché à améliorer ces pratiques de nettoyage et désinfection. Alors, c’est impératif que ce processus doit être ordonné. Ce billet traite donc de l’importance de nettoyer avant de désinfecter. Ce processus de nettoyage et désinfection est en 2 étapes afin de réduire le risque de transmission d’infections environnementales.

D’abord nettoyer! Pourquoi?

Primum nitidare – « D’abord nettoyer », c’est effectivement un livre que mon collègue Gaétan Lanthier a écrit en 2019. C’est donc de dire que ce sujet n’est pas nouveau!

Le Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) cite:
« Le nettoyage est « la première étape nécessaire de tout processus de stérilisation ou de désinfection » ou, plus simplement, vous devez nettoyer avant de pouvoir désinfecter. »

Le CDC rajoute: « Le nettoyage est une forme de décontamination qui rend la surface environnementale sûre à manipuler ou à utiliser en éliminant les matières organiques, des sels et des salissures visibles, qui interfèrent tous avec l’inactivation microbienne. »

C’est dans l’action mécanique (la friction)

L’action physique du frottement avec des détergents, des tensioactifs et du rinçage à l’eau permet d’éliminer un grand nombre de microorganismes des surfaces.

Des études ont démontré que la friction ou l’action mécanique est au cœur du nettoyage. C’est ce qui facilite l’élimination effective de la saleté, des débris, des microbes et des souillures, rendant une surface prête pour la désinfection si nécessaire.

Une question d’interférence

Le CDC définit le nettoyage comme la « première étape nécessaire » de tout processus de désinfection pour « au moins deux » raisons importantes :
il élimine toute barrière entre le désinfectant et l’agent pathogène ciblé et
il élimine les matières qui pourraient potentiellement inactiver le désinfectant.

Afin de tuer efficacement les agents pathogènes, les produits chimiques désinfectants doivent être en contact direct avec l’agent pathogène. Cependant, les salissures et les débris peuvent enrober ou protéger les micro-organismes. Ces débris et salissures servent essentiellement
de barrière protectrice entre le produit chimique et la cible.

La formation de biofilms

Une autre raison importante de nettoyer avant de désinfecter a moins rapport avec l’action immédiate d’un désinfectant sur une surface. C’est plutôt en prévention d’un problème futur, soit la formation d’un biofilm.

Les biofilms sont des populations de micro-organismes fixées à une surface solide et protégées par une « couche visqueuse ». Cette couche est une matrice extracellulaire de polysaccharides et de matériaux non cellulaires.

Les biofilms peuvent se former sur pratiquement toutes les surfaces dures, du comptoir au tuyau d’eau. Ils s’impliquent dans une série de maladies infectieuses.

Et la technologie sans contact?
Pulvérisateur électrostatique pour désinfection ULVC

Bien que les recherches aient montré que nombre de ces systèmes, de la lumière ultraviolette (UV-C) à la vapeur de peroxyde d’hydrogène (HPV) en passant par les pulvérisateurs électrostatiques, peuvent réduire la contamination microbienne, les experts avertissent qu’ils doivent être utilisés en complément du nettoyage et de la désinfection manuels standards plutôt qu’en remplacement.

Les matières organiques, la saleté et la salissure sont un facteur limitant pour la technologie UV-C. Une charge organique légère ou lourde a un impact négatif significatif de l’efficacité destructif des appareils.

En bref, nettoyer avant par l’action mécanique afin de retirer la saleté, les débris et les microbes. L’étape de la désinfection se fait après que les interférences soient retirées par le nettoyage dans le but de tuer les microbes. C’est ainsi qu’on diminue le risque de transmission d’infections environnementales en gardant les surfaces propres.

Besoin de chiffons en microfibres Hygen pour le nettoyage? Visitez Lalema!

Traduction libre de l’article de Rubbermaid TWO STEPS FOR A REASON:
THE CASE FOR CLEANING PRIOR TO DISINFECTION

https://www.rubbermaidcommercial.com/resource-center/1b113258af3968aaf3969ca67e744ff8/The_Case_for_Cleaning_Prior_to_Disinfection_White_Paper/

Sources:
https://www.cdc.gov/coronavirus/2019-ncov/community/disinfecting-building-facility.html

Les méthodes et produits pour l’entretien des planchers RCP

Rubbermaid Commercial Products Floor Mopping

Le nettoyage des planchers est une étape importante dans le processus de nettoyage. Il s’agit non seulement d’enlever la saleté, la poussière et les débris, mais pour désinfecter la surface de germes généralement répartis dans l’établissement. Alors, ce billet va traiter des méthodes et des produits quant à l’entretien des planchers. À ce sujet, qui de mieux que Rubbermaid Commercial Products pour nous suggérer de bons outils et donner des conseils de nettoyage?

PRODUITS POUR L’ENTRETIEN DES PLANCHERS

En premier lieu, survolons les produits conseillés par Rubbermaid Commercial Products.

Combo seau essoreuse Wavebrake: Le combo seau essoreuse à pression descendante a une capacité de 8,75 gal. Il possède des caractéristiques pour travailler avec moins d’efforts et pour réduire les éclaboussures.

Système de nettoyage de lavage à plat Pulse: Il s’agit d’un système de nettoyage des planchers compatible aux tampons humides en microfibre de 18″. Il contient un réservoir pour l’entreposage de la solution nettoyante.

Tampon microfibre à poussière Hygen: La conception utlra-fine de ce tampon microfibre Hygen pour la poussière permet d’enlever plus facilement la saleté, la poussière ainsi que les bactéries qu’une vadrouille à sec traditionnelle. Ce tampon à épousseter Hygen est entouré d’une bande de frange afin de mieux capturer la poussière lors de l’époussetage des planchers.

Tampon en microfibre de 18″ HYGEN Q410: Le tampon en microfibre à laver humide avec velcro « Hoop and Loop » enlève plus facilement la saleté, la poussière et les bactéries qu’une vadrouille traditionnelle. Il résiste à plus de 500 lavages sans javellisant ou un peu plus de 200 lavages si lavé avec l’eau de javel.

Tampon en microfibre jetable 18″ HYGEN: Le système microfibre jetable se caractérise par une technologie innovante qui assure une prévention optimale des infections, des performances de nettoyage supérieures et un gain de productivité. Il est prouvé qu’il élimine 99,9 % des microbes afin d’interrompre la chaîne des infections.

Panneau de sécurité « Attention » trilingue: Le panneau de sécurité « Attention », « Caution » et « Cuidado ». Sa double face favorise la sécurité des gens circulant près de la zone glissante.

Affiche suspendue bilingue « Fermé pour le nettoyage »: L’affiche flexible et enroulable est conçue pour bloquer les passages.

ÉTAPES ET CONSEILS POUR L’ENTRETIEN DES SOLS

En second lieu, les étapes pour nettoyer les planchers:

  1. D’abord, passez à la vadrouille à sec ou balayez la zone à nettoyer pour enlever les débris, la saleté et les gros objets.
  2. Puis, pour le nettoyage humide traditionnel, le CDC (Centre de contrôle et de prévention des maladies) recommande d’utiliser des vadrouilles humides stériles ou des vadrouilles fraîchement lavés à la machine.
  3. Ensuite, retirez la tête de vadrouille souillée du manche et remplacez-la par une vadrouille fraîchement lavée selon les recommandations de l’établissement.
  4. Enfin, remplissez le seau à vadrouille avec une nouvelle solution de nettoyage de sol diluée, conformément aux recommandations des directives spécifiées par le produit chimique.

Les conseils pour nettoyer les planchers

Finalement, quelques conseils lors de votre nettoyage:

  1. Lors du nettoyage des sols, le mouvement en « 8 » est recommandé. Cela permet d’éviter la contamination croisée et de garder une trace des surfaces sales et déjà nettoyées.
  2. Changez de vadrouille après chaque quart de travail ou après chaque zones à forte contamination. Par exemple. changez la vadrouille après le nettoyage des toilettes pour éviter la contamination croisée.

Vous avez donc tout ce qu’il vous faut pour bien l’entretien des planchers et prévenir la contamination croisée. N’oubliez surtout pas de sécuriser vos lieux en mettant en évidence votre plancher mouillée à l’aide d’affiches et de pancartes. Bien entendu, on privilégie les vadrouilles / tampons en microfibre, mais les jetables sont aussi une option. Bon nettoyage à toutes et tous!

Besoin de vadrouilles humides, vadrouilles à sec, de tampons en microfibre ou de solutions de nettoyage? Visitez Lalema!

Sources:
https://assets.rcp.structpim.com/?id=12772
https://www.rubbermaidcommercial.com/back-to-clean-guides/

Plein feu sur la microfibre!

Chiffons de microfibre multi-usages MFC-1414/10P de Wipeco

Comme on le sait tous, le nettoyage et la désinfection des lieux et surfaces n’ont jamais été aussi primordiaux avec la pandémie de la COVID-19. On parle souvent des nettoyants désinfectants, mais cette fois-ci, on s’attarde aux accessoires de nettoyage en microfibre. Depuis son introduction commerciale, la microfibre fait partie du quotidien grâce à sa fiabilité et son efficacité à nettoyer et essuyer.

Qu’est-ce qu’un chiffon de microfibre?

La microfibre est une fibre textile synthétique (polyester, polyamide ou un mélange) très fine et légère dont le titre est inférieur à un décitex.
Le décitex est une unité de mesure : 1 décitex = 1 g / 10 km de fil
D’ailleurs, le terme « microfibre » est utilisé lorsque 10 km de fils pèsent moins d’un gramme.

Une microfibre (filament) se caractérise par son faible diamètre, la nature de sa fibre et sa structure. Donc, les microfibres ne sont pas toutes pareilles ni de la même qualité.

Cette matière révolutionnaire a vite été un incontournable dans les secteurs de l’hygiène, de la santé et de l’automobile. Visionner comment elle est fabriquée.

« Les histoires » de la microfibre

Personne n’est tout à fait sûre de où et quand la microfibre a été développée. Cependant, voici deux histoires / versions intéressantes:

  1. Selon Texasmicrofiber:
    « Vers la fin des années 1950, diverses techniques de filage ont été utilisées pour produire les fibres ultra-fines. À cette époque, les expériences avaient abouti à des morceaux de longueurs aléatoires, et le premier véritable succès s’est produit au Japon dans les années 1960.

    Le Dr Miyoshi Okamoto et Dr Toyohiko Hikota ont travaillé à la réalisation de ce projet pour finalement trouver des microfibres adaptées à un usage industriel. La fibre ultrasuède a été l’une des premières réussites, et a atteint le marché dans la décennie suivante. Cela a conduit à une explosion de la valeur des microfibres dans le secteur textile. »
  2. Selon Maboutiqueecolo:
    « Elle aurait été inventé par le suédois Rudolf Nordine dans les années 1980. L’invention de la microfibre se serait faite par hasard lors de la fabrication de « serviette » pour les salons de coiffure. Celles-ci étaient si absorbantes qu’elles aspiraient la teinture de cheveux tout juste colorés. Nordine s’est empressé de déposer un brevet pour protéger cette découverte. Il a d’ailleurs été primé au concours Lépine en 1998 pour cette invention, au Salon International de l’Invention de Paris. »

Usage et efficacité

La microfibre possède un pouvoir de nettoyer et dépoussiérer différentes sortes de surfaces sans nécessairement ajouter un produit nettoyant. C’est pourquoi elle peut être vue comme un produit bio et écologique.

Les chiffons en microfibres s’utilisent à sec ou humidifiés. D’abord, lorsqu’ils sont utilisés à sec, ils attirent la poussière et l’emprisonnent dans ses microfibres (micro-filaments). Puis, lorsqu’ils sont humides (avec ou sans produit nettoyant), ils accrochent le gras et la saleté pour les emprisonner aussi.

En période de pandémie, on l’utilise avec un nettoyant désinfectant pour désinfecter les surfaces. Lalema propose d’ailleurs d’utiliser un chiffon en microfibre avec un désinfectant tuberculocide. Cet ensemble de départ Myosan TB en est un exemple:

Ensemble de départ Myosan TB
Ensemble de départ Myosan TB

Il existe plusieurs types de produits en microfibre pour toutes de sortes de surfaces: chiffon, tampon / vadrouille, plumeau, serviette, etc.

Comment en prendre soin?

Les microfibres sont économiques et écologiques. Elles sont réutilisables jusqu’à 500 fois. Pour savoir comment en prendre soin, je vous invite à lire le billet « Avez-vous le pouce microfibre? » par Kim Beauregard. Je vous laisse cependant les points clés:

  • Lavez les microfibres séparément des autres textiles et items à laver
  • Utilisez une petite quantité de détergent à lessive liquide durant son lavage
  • N’utilisez pas d’agent assouplissant
  • Lavez-les à l’eau froide ou ambiante
  • Séchez les microfibres à basse température ou sans chaleur

Donc, la microfibre est une matière révolutionnaire dans le monde du nettoyage. Que l’on l’utilise en chiffon, en tampon / vadrouille ou en plumeau, c’est l’outil de nettoyage par excellence pour nettoyer et essuyer dans plusieurs secteurs d’activités. Enfin, les chiffons en microfibre peuvent remplacer les lingettes jetables. Utilisez-les avec un produit désinfectant pour désinfecter les surfaces de votre environnement.

Lalema propose plusieurs produits en microfibres de grande marques.

Sources:
https://www.microfibrefrance.com/quest-ce-quune-microfibre.html
https://www.gralon.net/articles/materiel-et-consommables/materiels-industriels/article-la-microfibre—une-matiere-revolutionnaire-4549.htm
http://www.maboutiqueecolo.com/fr/menage-rapide
https://texasmicrofiber.com/blog/brief-history-microfiber/
https://www.parish-supply.com/microfiber-history.aspx

Comment éliminer correctement les déchets?

En période de pandémie COVID-19, on prend tous les moyens pour garder les mains les plus propres possibles. Durant le nettoyage et la désinfection, comment peut on éliminer correctement les déchets? Bien sûr, il est essentiel de se doter de gants et d’assainisseurs, mais il est pratique d’utiliser les poubelles mains-libres durant la COVID-19. On veut à tout prix diminuer le risque de transmission des virus et on s’en rend compte de plus en plus. Rubbermaid Commercial Products, leader mondial dans l’industrie du nettoyage, nous offre des conseils pour la disposition et nous proposent les poubelles Step-On.

Poubelles sans contact Step-On

On les appelle également « poubelles à pédale » puisqu’on les opère avec notre pied par mécanisme à pédale.

Poubelle rouge Step-On de Rubbermaid Commercial Products
  • Le clapet de fermeture intégré du couvercle empêche les odeurs et les bactéries de s’échapper
  • Construction entièrement en plastique résistant aux perforations
  • Idéal pour le confinement des déchets médicaux
  • Pédale silencieuse et résistante pour une utilisation sanitaire et à mains libres
  • Conforme aux normes du secteur, telles que FM, OSHA et OBRA.

Emplacement des poubelles sans contact

Que ce soit dans un environnement des soins de santé ou dans un commerce, les contenants à déchets doivent être placés près des entrées et dans les zones communes.

Voici un autre exemple pour les chambres des patients en ce qui concerne un environnement des soins de santé. Il est recommandé de placer deux poubelles sans contact par chambre de patient: un pour les déchets généraux et un autre pour les déchets dangereux.

Personne utilisant une poubelle sans contact Step-On de Rubbermaid Commercial Products dans une chambre de patient.
Deux poubelles à pédale Step-On de RCP

Minimiser l’exposition aux pathogènes nuisibles

Le CDC (Centre for Disease Control) recommande les contenants sans contact pour éliminer les déchets dangereux.

  1. Utiliser des contenants rouges, étanches et résistants à la perforation pour les déchets médicaux.
  2. Porter des gants lors de la manipulation des déchets médicaux.
  3. Éviter de toucher le contenu des poubelles lors de leur vidange.

Comment vider et nettoyer les poubelles Step-On

  1. Tirer les bords du sac de doublure ensemble, en fermant complètement le sac avant de le retirer du contenant
  2. Fixer le sac de doublure à l’aide d’un nœud et le placer dans le bac de collecte approprié
  3. Inspecter le contenant à l’intérieur et à l’extérieur pour détecter toutes traces de saletés ou de déversements. Enlever et nettoyer la saleté visible à l’aide d’un chiffon en microfibre
  4. Essuyer le contenant à l’aide d’un désinfectant approuvé selon Santé Canada, en s’assurant que toutes les zones de contact critiques sont désinfectées.
  5. Insérer un nouveau sac
  6. Nettoyer couramment la pédale
Pédale de la poubelle Step-On de couleur beige par Rubbermaid Commercial Products
Pédale de la poubelle Step-On de RCP

Pour conclure, pour bien éliminer les déchets, les poubelles à pédales sont ainsi pratiques pour tout environnement. Continuez de vous protéger en vous lavant les mains et en portant un masque ainsi que des gants.

Visitez Lalema pour tout produit utile durant la période de pandémie!

Sources:
https://www.rubbermaidcommercial.com/waste-management/

Aspirer et contenir les particules avec Nacecare

Dans le dernier billet, on a discuté de ne pas épousseter ni balayer les surfaces afin d’éviter de projeter dans l’air les gouttelettes pouvant contenir le virus de la COVID-19. Alors, une bonne pratique serait d’aspirer sur les planchers et les surfaces à l’aide d’un aspirateur à sec aillant un système de filtration HEPA pour ainsi bien les contenir.

Bien sûr, les méthodes de nettoyage humides sont les plus efficaces pour empêcher les gouttelettes de virus de se propager dans l’air. Cependant, elles nécessitent d’éliminer et de désinfecter en toute sécurité les têtes et les chiffons de vadrouilles contaminés. C’est ainsi que Nacecare, une compagnie professionnelle dans l’industrie du nettoyage commercial et industriel, a des solutions à nous proposer.

Aspirateurs-traîneaux et dorsaux Nacecare

Donc, les aspirateurs-traîneaux et dorsaux Nacecare sont des composants clés dans ces procédures de nettoyage aidant à prévenir la propagation du COVID-19. Voici les points / avantages des aspirateurs à sec Nacecare:

  • Un niveau de filtration élevé (HEPA @ 99,97%) aidant à contenir ce qui est capturé – y compris les modèles certifiés HEPA
  • Une récupération maximale au sol soulevant et capturant les débris et les contaminants
  • Une aspiration directe à air sans agitateurs soulevant les débris et les gouttelettes de virus
  • Des sacs refermables pour une élimination plus sûre et hygiénique
  • Une utilisation d’accessoires / d’outils de précision au lieu d’épousseter (grilles de ventilation, rebords de fenêtre, dessus de meubles, etc.)
  • Aspirateurs disponibles en version électrique et à batterie

Modèles d’aspirateurs à sec Nacecare

Tous les aspirateurs à sec Nacecare à 99,97% de filtration font le travail pour aspirer les contaminants et les contenir à l’intérieur du sac d’aspirateur.

Voici deux aspirateurs en vedettes pour votre procédure de nettoyage.

L’aspirateur à sec NVR 170H HENRY

Aspirateur sec NVR 170H HENRY
  • Aspirateur-traîneau de 14 lbs avec une puissance de moteur de 680 W
  • Faible niveau sonore de 47 dB(A)
  • Système de filtration HEPA à triple niveau: Filtre Hepa efficace à 99,97% à 0,3 micron, filtre secondaire TriTex et sac filtrant HepaFlo
  • Électrique – câble d’alimentation de 25 pieds

L’aspirateur dorsal à sec LATITUDE RBV 130

Aspirateur dorsal à sec et à batteries LATITUDE RBV 130
  • Aspirateur dorsal léger et confortable de 15 lbs avec une puissance de moteur de 250 W
  • Faible niveau sonore de 45 dB(A)
  • Filtre – Efficacité de 99,97% à 0,3 micron
  • Batterie – Durée de 55 mins à haute vitesse et 75 mins à basse vitesse

Voilà comment Nacecare et leur aspirateurs peuvent nous aider pour la récupération et la filtration des particules en cette période critique.

Pour survoler tous nos produits de marque Nacecare dont des extracteurs à tapis ou des auto-récureuses, visitez Lalema!

Source:
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/publications/maladies-et-affections/nettoyage-desinfection-espaces-publics.html

3 applications insolites en hygiène et salubrité

Parfois, l’ingéniosité humaine atteint des sommets (ou des bas fonds c’est selon!). Voici 3 applications insolites d’items d’hygiène et salubrité. N’essayez pas de les reproduire: ce n’est sûrement pas une bonne idée.

cabane à chien insolite

L’abri de chien insolite

Pour votre toutou, rien de tel qu’un abri éclairé la nuit. Sérieusement, les « tote tanks » sont faites pour contenir 1000 L de produits, pas les chiens!

La vadrouille insolite

Regardez la vidéo. Maintenant, procurez-vous de vraies bonnes vadrouilles ici à la place.

Les spas insolites

Quand je dis que les limites de l’imagination humaine sont sans borne, je ne suis pas très loin de la vérité. Encore une fois, ne pas reproduire à la maison ou au travail, de grâce! Ces équipement ne sont pas des piscines ni des spas!

Par contre, vous pouvez quand même vous procurez ces réservoirs en mousse structurée de 300 gallons ici.

réservoir insolite
spas insolites

10 autres billets insolites

tom hanks insolite
  1. Parfois les vandales ont le sens de l’humour
  2. Un peu d’humour « BRUTE »
  3. 10 faits amusants sur le sens de l’odorat
  4. Mitaine à four pour vulcains
  5. Art de rue 3D appliquée aux salles de toilettes
  6. Quand les vaches médiévales tuaient les superbactéries
  7. Lalema rachète l’Aquarium de Québec!
  8. 7 situations qui vont en déranger plus d’un
  9. 10 salles de toilettes humoristiques
  10. 10 faits encore plus amusants sur l’hygiène et la salubrité

Impact des interventions de nettoyage en santé

Doll, et al. (2018) a effectué une revue de la littérature concernant le nettoyage, l’hygiène et la salubrité (environmental cleaning) dans un environnement hospitalier. Il note:

📷 Martha Dominguez de Gouveia on Unsplash

Malgré les preuves de la transmission d’organismes infectieux de l’environnement au patient, le rôle d’un environnement sain dans la prévention en milieu hospitalier demeure controversé. On ignore dans quelle mesure la contamination de l’environnement contribue aux infections associées aux soins de santé.

Le nettoyage des surfaces ne se substitue certainement pas à d’autres pratiques de contrôle des infections, telles que le lavage des mains, la limitation de l’utilisation des dispositifs médicaux, le port de la blouse ou de gants, le cas échéant.

Cependant, les efforts continus visant à réduire la charge microbienne globale de l’environnement hospitalier via le nettoyage constituent probablement la base d’autres efforts; Des niveaux plus bas d’organismes infectieux sur les surfaces se traduisent par une contamination moindre des mains des travailleurs de la santé et des objets de soins des patients lorsqu’ils entrent en contact avec l’environnement hospitalier.

Essentiellement, toute la littérature relative à l’optimisation du nettoyage de l’environnement dans les systèmes de santé provient de pays disposant de ressources relativement abondantes.

Dans les établissements de santé dotés de ressources limitées, des problèmes supplémentaires peuvent contribuer au nettoyage inadéquat. Les normes minimales en matière de santé environnementale décrites dans les Normes essentielles de santé environnementale en matière de santé de l’Organisation mondiale de la Santé concernant les centres de santé disposant de ressources limitées décrivent l’eau potable, la gestion des déchets et mettent l’accent sur la poussière et les saletés visibles comme mesures temporaires essentielles pour protéger les patients.

Une comparaison de ces normes minimales avec d’autres recommandations publiées en matière de nettoyage de l’environnement met en évidence une disparité frappante dans les conditions de l’environnement hospitalier entre les différentes régions du monde.  

Enfin, les chercheurs ont aussi ajouté:

L’environnement hospitalier peut être une source d’infections nosocomiales et les méthodes de nettoyage actuelles ne parviennent que partiellement à atténuer ce risque. Cependant, on ignore dans quelle mesure l’environnement contribue à la transmission de l’infection et le niveau de propreté requis pour empêcher l’acquisition d’organismes provenant de l’environnement.

L’amélioration du processus de nettoyage a suscité un vif intérêt ces dernières années et les publications mettent en avant diverses stratégies pour y parvenir. Cependant, les problèmes fondamentaux ne sont pas résolus. Il est urgent de relever les défis auxquels sont confrontés les préposés à l’hygiène et salubrité (Bernstein et al., 2016) et de maximiser les avantages des efforts de nettoyage manuel.

Une approche du nettoyage à plusieurs niveaux, adaptée aux besoins et aux ressources spécifiques des centres de santé, serait mieux définie avec une représentation plus large de la communauté des soins de santé mondiale dans les études publiées.

Les facteurs humains détermineront en fin de compte la qualité du nettoyage de l’environnement à l’hôpital et resteront la meilleure défense du patient contre les menaces invisibles provenant de l’environnement hospitalier.

Nettoyage assisté par un outil de gestion

Un outil est un outil. Une maison ne se construit pas toute seule avec un marteau, il faut le charpentier. Pour l’entretien sanitaire, c’est pareil. Un logiciel de route de travail ne fait pas le travail, mais ça peut vous aider à mieux travailler.

C’est pourquoi nous avons créé Sanitek,  outil de gestion par excellence
pour générer rapidement et simplement un bon devis d’entretien et des routes de travail en hygiène et salubrité équilibrées. Contactez-nous pour plus d’information.

Source: 
https://www.infectioncontroltoday.com/environmental-hygiene/environmental-cleaning-round-reports-medical-literature

Doll M, Stevens M and Bearman G. Review: Environmental cleaning and disinfection of patient areas. International Journal of Infectious Diseases. Vol. 67, Pages 52-57. February 2018.