Limiter ses déchets en nature n’est pas sorcier

Temps de lecture : 3 minutes
Collations et contenants sans plastique
Photo by Sandra Harris on Unsplash

Vous avez des escapades en nature prochainement? En randonnée, en camping, au chalet ou à la plage, sachez que ce n’est pas sorcier de limiter ses déchets en nature! Découvrir nos beaux espaces verts, mais surtout de les préserver, c’est gratifiant! Le secret à cet effet, c’est simplement de se préparer et s’organiser avant vos sorties. On va explorer la règle des 5R, donner de p’tits trucs et proposer des actions ainsi que quelques accessoires pour limiter vos déchets.

La règle des 5R

Le mode de vie zéro déchet, dont l’auteure Béa Johnson est reine en la matière, est basé sur la règle des 5R (5 principes fondamentaux).

  • Refuser – refuser ce dont on n’a pas besoin ou envie. Par ex.: échantillons de produits offerts, sacs, catalogues, contenant/couverts et pailles à usage unique
  • Réduire – réduire la consommation et les emballages. En achetant en vrac et en privilégiant la qualité et les objets qui dureront plus longtemps. Faire du tri et opter pour un mode de vie minimaliste peut aider
  • Réutiliser – opter pour des emballages réutilisables et acheter des objets d’occasion (seconde vie)
  • Recycler – certains déchets sont inévitables, mais certaines choses peuvent se recycler à l’infini
  • Retourner à la terre – Dans un compost, les déchets organiques vont se dégrader naturellement pour donner naissance à un engrais à utiliser pour les plantes

Préparation et transport alimentaire

Zéro déchet
Photo par Markus Spiske sur Unsplash

Ce qu’il faut faire, c’est de faire l’épicerie et retourner à la maison avant d’aller en camping ou au chalet. Ainsi, on prend le temps de réduire les emballages et les déchets avant de partir. Encore plus, pour contrer l’impact du suremballage, on peut même apporter des contenants, pots et sacs réutilisables pour remplir en vrac dans les épiceries zéro déchet. On peut aussi aller directement au comptoir de charcuterie, de boucherie ou de boulangerie pour éviter les aliment préemballés.

Pour la préparation alimentaire, il existe plusieurs petits trucs pour limiter l’apport de déchets et de compostables à l’extérieur. Par exemples:

  • Éplucher les légumes en avance et les mettre dans un contenant
  • Faire le mélange de pâte à crêpes ou d’œufs brouillés/à omelettes et le verser dans une bouteille
  • Préparer ses sauces en avance dans des pots Masson

Prudence avec les déchets organiques

Inversement à ce que l’on croit, les déchets organiques ne doivent pas être jetés dans la nature. Un restant de sandwich ou de fruit, bien que biodégradable, prend du temps à se décomposer, car on n’est pas dans les conditions idéales de compostage. Par exemple, une pelure de banane et d’orange peut prendre jusqu’à deux ans à se décomposer. De plus, sans s’en rendre compte, on risque de nourrir les animaux sauvages avec ses restants de nourriture. Ça peut modifier leurs comportements naturels et avoir un impact négatif sur leur santé et augmenter les contacts avec les humains. N’oubliez donc pas d’entreposer votre nourriture dans le coffre de votre véhicule pour éviter la visite d’animaux.

Ramener ses déchets

Poubelle extérieure double Aura 60 gal

Il y a bel et bien des poubelles pour différents types de flux dans les parcs nationaux. Cependant, on peut se préparer en conséquence lorsqu’elles ne sont pas à proximité. On peut faire comme à la maison et apporter des contenants différents pour chaque type de déchets. Surtout, ramener chez soi toute substance nocive telle que le savon, l’huile, les combustibles et les pesticides.

Effectivement, le plus gros du travail est dans la préparation pour s’assurer de limiter les déchets rendus à l’extérieur. Cependant, quand tout est prévu, ça libère l’esprit et après, on passe davantage de temps à profiter de l’extérieur. Enfin, on sera fier de soi-même, on développera de bonnes habitudes et aura la conscience tranquille de ne pas polluer!

Besoin d’une glacière et de bloc réfrigérant pour la conservation et le transport d’aliments froids?
De chiffons réutilisables pour nettoyer vos dégâts?
Visitez Lalema!

Sources :
https://www.espaces.ca/articles/activites/camping-et-randonnee-01/camping-01/5703-petit-guide-du-zero-dechet-en-camping
https://www.sepaq.com/blogue/regaler-mode-zero-dechet.dot
https://kliin.co/blogs/kliin-au-quotidien/des-pratiques-ecoresponsables-un-geste-a-la-fois
https://www.sepaq.com/parcs-nationaux/reglementation-parcs-nationaux-quebec.dot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.