Anéantir la gastro avec un superhéros!

god of lightning thorLes désinfectants n’ont pas d’efficacité égale vis-à-vis les virus qui causent les gastroentérites. Les désinfectants à base d’hypochlorite de sodium seraient les meilleurs alliés pour lutter contre ce virus.
Environ 40 % des désinfectants commerciaux utilisés pour nettoyer les surfaces seraient peu efficaces pour éliminer le principal virus qui cause les gastroentérites soit le norovirus. C’est ce que rapporte une étude menée à l’Université Laval* dans le laboratoire du Pre Julie Jean. L’étude a démontré que les désinfectants à base d’eau de Javel sont les plus efficaces pour réduire ces virus sur les surfaces.

Les virus responsables de la gastro

Les norovirus sont les premiers responsables des gastroentérites virales dans les centres de soins. De plus, ils sont à l’origine de la moitié des éclosions de gastroentérite d’origine alimentaire. Ce virus se propage principalement par contact direct avec les personnes infectées ou de façon indirecte par les objets, les aliments ou les surfaces souillées. L’efficacité des désinfectants utilisés pour le nettoyage des surfaces est donc cruciale pour limiter la propagation de ces virus.

La meilleure stratégie pour prévenir la gastro

La meilleure stratégie pour limiter la propagation des norovirus serait de recourir à un désinfectant contenant de l’eau de Javel à une concentration d’au moins 5000 ppm et de laisser le produit en contact avec les surfaces pendant au moins cinq minutes, idéalement dix, conclut l’article.

Les serviettes à l’eau de Javel Clorox éliminent la bactérie du C. difficile en cinq minutes!

Les hôpitaux du Centre de santé et services sociaux de Gatineau sont aux prises avec 63 patients atteints par la bactérie ERV (entérocoques résistants à la vancomycine) et la bactérie C. difficile (Clostridium difficile), rapportent ce matin les journalistes.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux évalue qu’au Québec, entre 80 000 et 90 000 patients hôpital proprehospitalisés contacteront une infection nosocomiale, soit environ 10 % des admissions. En plus des mesures proposées par le Plan d’action sur la prévention et le contrôle des infections nosocomiales 2010-2015, les établissements de santé peuvent désormais compter sur un produit nettoyant efficace : les lingettes désinfectantes à l’eau de Javel Clorox.

Depuis mars 2011, les serviettes à l’eau de Javel Clorox sont en effet approuvées par Santé Canada pour la destruction des spores de C. difficile après un contact de cinq minutes. Les serviettes sont préhumectées avec une solution exclusive et stable d’hypochlorite de sodium dilué à 1:10, soit la concentration recommandée par les Centers of Disease Control and Prevention (CDC) américains. Elles sont également reconnues pour la destruction de 31 autres agents pathogènes en une minute.

Suivez notre nouvelle série de capsules sur les avantages de « la bonne vieille eau de Javel » des produits Clorox afin de prévenir de nombreuses maladies et infections, en milieu hospitalier mais aussi sur les lieux de travail, établissements d’enseignement et autres endroits très fréquentés. De plus, ne manquez pas les textes de notre collègue Manon Landry sur « la grippe d’homme, la vraie! »

Histoire du Mercredi : Comment écrire 200 billets sur les produits sanitaires!

200 billets de blogue sur blog.lalema.com

Le premier billet de ce blogue a été publié le 4 mai 2010 soit il y a tout juste 2 ans!

L’objectif visé depuis le début est de vous informer mais aussi de vous divertir en rendant  l’hygiène et la salubrité plus accessible sans se prendre trop au sérieux.

Pour écrire autant de billets sur ce sujet, ou sur tout autre sujet également, il faut de la persévérance, de la créativité, une bonne équipe mais surtout de bons lecteurs comme vous!

Alors voici en quelques lignes quelques faits saillants de ce blogue :

Voici d’autres faits intéressants sur ce blogue:

 

Merci à vous lectrices et lecteurs!

Avec tout ce que vous venez d’apprendre, Nous espérons que ce billet vous  a informé et diverti. Pour ne rien manquer de ces publications, n’oubliez pas de vous inscrire au blog. Pour cela, rien de plus simple que d’inscrire votre courriel dans la colonne de gauche.

 

Histoire du mercredi : L’eau de Javel

Appolo 11 - Nasa

Crédit: NASA

Cette semaine, on parle simplement de l’eau de Javel.

L’eau de Javel a été étudiée pour la première fois par un chimiste français du nom de Claude Louis Berthollet en 1775. Son usine était située à Paris dans le quartier de Javel, bien évidemment!

Au début, on l’utilise pour la lessive et comme décolorant. Dès 1820, un pharmacien du nom de  Antoine Germain Labarraque approfondit l’étude de ses propriétés désinfectantes. Au XIXe siècle, on l’utilise couramment comme désinfectant et le traitement de l’eau potable.

La NASA utilisa de l’eau de Javel durant le programme Apollo pour désinfecter la fusée Appolo XI à son retour pour éviter de contaminer la Terre avec de potentiels dangereux virus !

En réalité, grâce à son spectre microbien, le plus large connu à ce jour, l’eau de Javel est utilisée pour lutter contre la propagation des maladies : C. difficile, fièvre typhoïde, choléra, hépatite virale, SIDA, grippe aviaire et j’en passe.

L’eau de Javel est faite à base d’hypochlorite de sodium (NaClO). Pour les fans de chimie, on fabrique l’eau de Javel ainsi:

Cl2 + 2 NaOH → NaCl + NaClO + H2O.

Pour les autres, c’est la même formule!

De nos jours, on l’utilise encore comme désinfectant. Des formules stabilisées permettent de combiner l’action des surfactants à celle du chlore.

 
Nous espérons que ce billet vous  a informé et diverti. Pour ne rien manquer de ces publications, n’oubliez pas de vous inscrire au blog. Pour cela, rien de plus simple que d’inscrire votre courriel dans la colonne de gauche.
La semaine prochaine, on dévoile le papier intelligent!
 

Sources: http://fr.wikipedia.org/wiki/Eau_de_Javel

 

La petite histoire de l’eau de Javel

Gare de JavelL’eau de Javel a été étudiée pour la première fois par un chimiste français du nom de Claude Louis Berthollet en 1775. Son usine était située à Paris dans le quartier de Javel.

Au début, on l’utilise pour la lessive et comme décolorant. Dès 1820, un pharmacien du nom de  Antoine Germain Labarraque approfondit l’étude de ses propriétés désinfectantes. Au XIXe siècle, on l’utilise couramment comme désinfectant et le traitement de l’eau potable. La NASA utilisa de l’Eau de Javel durant le programme Apollo pour désinfecter la fusée Appolo XI à son retour pour éviter de contaminer la Terre avec de potentiels dangereux virus !

L’eau de Javel est faite d’hypochlorite de sodium (NaClO). Pour les fans de chimie, on fabrique l’eau de Javel ainsi:

Cl2 + 2 NaOH → NaCl + NaClO + H2O.

Pour les autres, c’est la même formule!

De nos jours, on l’utilise encore comme désinfectant. Des formules stabilisées permettent de combiner l’action des surfactants à celle du chlore.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter ce lien sur le site de Clorox.

Autres sources:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Eau_de_Javel
http://www.eaudejavel.fr/pages/eau/historique.asp