5 produits sanitaires efficaces qui ont un petit quelque chose d’unique

Perle-rareParmi nos produits nettoyants spécialement conçus pour les milieux industriels et institutionnels, il existe des perles rares. Dans le billet d’aujourd’hui, je vous présente quelques-uns de ces produits.

 

Détergent à lessive sans parfum

Detergent-a-lessive-sans-parfum

Dans un souci de réduire les risques d’allergie aux parfums, le SPIN est un détergent à lessive  pour laveuse ordinaire ou frontale qui ne contient pas de parfum mais qui garde toute son efficacité.

Avec un petit vidéo:

 

Dégraissant industriel avec solvant naturel

Degraissant-industriel-avec-solvant-naturel

Pour les très gros travaux de l’industrie lourde ou les bassins de trempage pour le dégraissage de pièces, un nettoyant à base de solvant naturel comme le POLYKLEEN est meilleur pour l’environnement.

 

Nettoyant décapant à faible odeur

Nettoyant-decapant-a-faible-odeur

Les travaux de grands ménages ça vous dit quelque chose? Quand vient le temps de récurer en profondeur un plancher, un décapant à faible odeur comme le COBRA peut s’avérer nécessaire si l’absence de ventilation est un obstacle ou si la clientèle n’est pas loin.

 

Nettoyant pour acier inoxydable écologique

Nettoyant-pour-acier-inoxydable-ecologique

En petit ou grand format (pour le remplissage des petites bouteilles), pour nettoyer son BBQ en acier inoxydable,  ses accessoires de cuisine, une porte d’ascenseur ou les parois d’un escalier mobile, l’EKO-INOX est une solution écologique de nettoyant pour acier inoxydable certifié ÉCOLOGO.

avec un petit vidéo:

 

 

Purificateur d’air non-aérosol

Purificateur-d-air-non-aerosol

À l’écoute de vos attentes, un produit purificateur d’air qui désodorise l’air au frais et doux parfum de fruits des champs et qui n’est pas en aérosol: le BERMAX ramène une odeur agréable là où ça sent mauvais!

 

Pour en savoir plus, visitez www.lalema.com

Histoire du mercredi : Le tandem Bio-Ranet | Envirovrak

Une histoire en vidéo!  Deux innovations en une:

  • Un produit biologique TRÈS polyvalent
  • Un concept assez unique dans notre industrie: le recyclage et la réutilisation d’un contenant à votre image!

Bon visionnement!

 

Nous espérons que ce billet vous  a informé et diverti. Pour ne rien manquer de ces publications, n’oubliez pas de vous inscrire au blog. Pour cela, rien de plus simple que d’inscrire votre courriel dans la colonne de gauche.
 

 

Histoire du mercredi : Le Papier Intelligent

Papier Intelligent | Cascades | Lalema inc.Après les téléphones intelligents, les tableaux interacitfs et l’intelligence articificielle, voilà que les papiers essuie-mains ont leur heure de gloire.

Depuis un peu plus de 2 ans, un produit nouveau a fait son apparition sur le marché: Un papier essuie-mains anti-bactérien.

« Ce que nous annonçons propulsera notre entreprise dans une nouvelle ère! »  a lancé le PDG, Alain Lemaire.

L’essuie-mains antibactérien  s’utilise comme un essuie-mains en papier régulier. Il complète le processus de lavage des mains, tout en offrant un outil de défense antibactérien. Il minimise les risques de contamination transmise par les mains en réduisant significativement les bactéries résiduelles sur les mains.

Ce produit unique et innovateur se démarque par son effet antibactérien persistant qui protège les mains des contaminations futures pendant 30 minutes. Un bénéfice important que n’offre pas la majorité des produits d’hygiène des mains.

C’est un allié indispensable dans les milieux où la contamination bactérienne et l’hygiène des mains sont des préoccupations quotidiennes.

 

Nous espérons que ce billet vous  a informé et diverti. Pour ne rien manquer de ces publications, n’oubliez pas de vous inscrire au blog. Pour cela, rien de plus simple que d’inscrire votre courriel dans la colonne de gauche.
 
Sources:
http://www.cascades.com/bacterie/
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2010/05/18/014-papier-cascades.shtml

 

Histoire du mercredi : ISSA

2010 Amsterdam Trade Show | ISSA

Crédit: ISSA

La International Sanitary Supply Association existe depuis plus de 89 ans.

Cette association regroupe plus de 5900 distributeurs, manufacturiers, entrepreneurs en service d’édifices dans plus de 80 pays.

Lalema est membre de la ISSA depuis 1988.

Son fondateur, Alfred Richter a dit un jour:

I realized there was a great deal I did not know about the business. I presumed that a conference of successful distributors, drawn from various metropolitan cities, would result in an exchange of ideas that would be beneficial to all.

Traduction libre: « J’ai réalisé que je connaissait peu de chose sur notre industrie. J’ai pensé qu’une conférence réunissant plusieurs distributeurs de renom, provenant de diverses métropoles, se traduirait par un échange d’idées qui seraient bénéfiques pour tous. »

 

Voici un court vidéo entraînant sur les objectifs de la ISSA (en anglais)

Nous espérons que ce billet vous a informé et diverti. Pour ne rien manquer de ces publications, n’oubliez pas de vous inscrire au blog. Pour cela, rien de plus simple que d’inscrire votre courriel dans la colonne de gauche. Un courriel de confirmation vous sera envoyé qu’il vous faudra valider en cliquant sur le lien. Nous utilisons « feedburner » un service de Google pour gérer notre liste d’abonnement au blog. C’est sécuritaire et nous ne partagerons pas votre courriel avec d’autres. Promis!

La semaine prochaine, l’Histoire du Mercredi portera sur l’Origine du Savon

Sources:

http://www.issa.com/?id=about_issa

http://www.issa.com/?id=association_history

Demandez un prix

Notre site est spécialement conçu pour vous permettre de créer votre demande de prix personnalisée.

Simplement, vous naviguez et vous ajoutez les items que vous désirez dans votre chariot.

Ensuite, vous recevez très rapidement une proposition de notre part! C’est facile, efficace et pratique. C’est lalema.com!

Alors, commencez dès maintenant :

Et si la prochaine pandémie ressemblait à cela…

J’aime bien le cinéma et « Contagion » (dirigé par Steven Soderbergh) est le sujet de mon blog aujourd’hui! Pourquoi direz-vous? Qui ne se souvient pas de la « pandémie » du virus H1N1 en 2009? J’avais envie de voir un bon film style « catastrophe » et de voir ce qu’il en est en 2011.

Le film m’a plu en général. J’ai aimé le déroulement jour par jour et voir la tension montée tout au long du film. Il va s’en dire qu’étant habitué au style hollywoodien, le scénario laisse peu de place à la surprise.

Ce qui m’a le plus fait sourire (ironie), c’est les relations entre humains mais surtout entre organisations. Le pouvoir, la politique, les budgets et les protocoles sont au cœur des plus grandes difficultés. L’OMS, le CDC, Les différents ministères de la santé des états américains, les compagnies pharmaceutiques et l’armée se disputent et se s’entre-déchirent.

Toutefois, ces organisations sont aussi composées d’être humains comme vous et moi qui ont des familles, qui ont leur moment de faiblesse ou qui sont à ce point déterminés qu’ils mettront leur travail au-dessus de tout.

Et si au Canada nous devions vivre à nouveau une pandémie de style H1N1 ou pire de type grippe aviaire, une bonne campagne de sensibilisation s’imposerait-elle? Est-ce que le temps le permettrait? Et parmi toutes les sources d’information, qui croire? Les organisations mondiales? notre gouvernement? nos agences de santé? un simple blogueur comme moi?

Justement, le film parle d’un blogueur qui connait un succès monstre parce qu’il propose une solution miracle homéopathique et dénonce les compagnies pharmaceutiques et les organisations officielles! Il devient une menace parce que ce qu’il propose n’est pas la « norme ». On en vient à douter de l’intégrité de tout le monde! C’est un peu déconcertant.

Une fois revenu dans la réalité, j’ai fait un constant un peu décevant. Le site du gouvernement du Québec sur la pandémie http://www.pandemiequebec.gouv.qc.ca/ n’est plus en ligne.

À l’approche de la traditionnelle période annuelle de la grippe, visitez notre section spéciale pour connaître les produits de prévention dont vous pourriez avoir besoin et revisitez mes anciens billets sur le sujet.

Je termine en donnant au film une note de 7.6 sur 10 et en espérant que la prochaine pandémie n’arrive pas.