Le virus Zika représente-t-il un risque de contamination des surfaces?

virus-zika

 

Le virus Zika est un arbovirus transmis par des moustiques du genre Aedes. Il a été découvert en 1947, chez un singe en Ouganda. Le virus Zika est surtout présent en Amérique centrale et en Amérique du Sud, mais également en Afrique et en Océanie.

Le virus Zika, c’est quoi?

Avec le virus Zika, on observe que près de 3 infections sur 4 ne présentent aucun symptôme. Quand les symptômes se manifestent, cela ressemble à une grippe : fièvre, maux de tête, courbatures avec des éruptions cutanées débutant 3 à 12 jours après la piqûre par le moustique. Le virus Zika peut aussi se manifester par une conjonctivite ou par une douleur derrière les yeux, ainsi que par un œdème des mains ou des pieds. La maladie n’est pas directement mortelle.

Pourquoi les femmes enceintes sont-elles particulièrement à risque?

Si une femme enceinte est infectée, elle peut transmettre le virus à son bébé par l’intermédiaire du placenta ou pendant l’accouchement.

Les femmes enceintes atteintes du virus peuvent donner naissance à des bébés atteints de microcéphalie. Les bébés naissent avec un périmètre crânien inférieur à 33 centimètres et un retard mental irréversible.

Toutefois, il n’y a pas de lien de causalité entièrement prouvé entre le virus Zika et la microcéphalie et ce, parce que certaines mères ne croient pas avoir eu le virus, probablement par absence de symptômes.

Quelles précautions faut-il prendre?

À l’heure actuelle, il n’existe aucun vaccin contre le virus Zika. Il est recommandé de se protéger des piqûres en portant des vêtements longs et en utilisant des antimoustiques et des moustiquaires.

Selon le site officiel du gouvernement du Canada (canadaensante.gc.ca)

Aucune transmission locale du virus Zika n’a été signalée au Canada. À l’heure actuelle, les moustiques qui transmettent le virus Zika ne se trouvent pas au Canada en raison du climat. Donc, la probabilité de transmission est très faible au pays.

La fièvre Lassa pourrait devenir un sujet de préoccupation beaucoup plus grave

Le focus médiatique sur le Zika virus fait présentement ombre sur l’épidémie de fièvre de Lassa qui sévit actuellement au Nigéria. La fièvre de Lassa est une fièvre hémorragique souvent comparée au virus Ebola.

http://afludiary.blogspot.ca/2016/01/who-update-lassa-fever-in-nigeria.html

Faible potentiel de contamination des surfaces

Le virus Zika se transmet principalement par les piqûres de moustiques. Toutefois, les mesures d’hygiène et salubrité doivent suivre leur procédures normales incluant la désinfection des surfaces à haut potentiel de contamination et le lavage des mains.

 

Communiqué du MSSS

Le 29 janvier 2016, Le directeur national de santé publique, docteur Horacio Arruda, a également émis un communiqué pour informer la population sur le virus Zika:

http://www.msss.gouv.qc.ca/documentation/salle-de-presse/ficheCommunique.php?id=1069