L’incroyable valeur de la propreté

proprete-value-of-clean

Il est grand temps d’arrêter de penser au nettoyage comme un coût. Un investissement modéré dans la propreté peut générer un retour substantiel sur l’investissement.

L’absentéisme coûte cher

Un employé absent vous coûte de l’argent. Mais le nettoyage peut réduire ce risque. En moyenne, un employé prendra 7.7 journées de maladie par année. Ces absences coûtent aux États-Unis 225.8 milliards de dollars annuellement. Au Canada, on pourrait estimé cela à près de 20 milliards de dollars!

Effets des absences non planifiées

Une absence non planifiée peut réduire la productivité d’un département de 54% et une baisse de ventes et de service à la clientèle jusqu’à 39%.

Impacts positifs d’un environnement plus propre

Dans un environnement où la propreté est augmentée, les occupants réduisent leur chance d’attraper le rhume ou le virus de la grippe de 80%. Les surfaces contaminées par un virus sont réduites de 62% et le taux d’absentéisme est réduit de 46%.

Surfaces à haut risque de contamination

Voici les surfaces les plus communes présentant un haut risque de contamination:

  • Souris d’ordinateur
  • Claviers d’ordinateur
  • Téléphones
  • Lavabos
  • Robinets
  • Portes de micro-ondes
  • Portes de réfrigérateurs
  • Fontaines d’eau
  • Machines distributrice

La propreté verte

La propreté veut dire la santé mais c’est aussi écologie et l’économie. Les travailleurs sont de 2% à 8% plus productifs dans un environnement plus propre. Dans un bureau typique de 100 employés avec un salaire moyen de 25,000$, cela représente 125,000$ d’économie annuelle en gain de productivité.

Le client aussi préfère la propreté

Dans un sondage fait par une chaîne de restauration rapide, 6 répondant sur 10 placent la propreté au premier rang dans leur intention de revenir plus souvent.

60% des répondants d’un sondage dans le commerce de détail placent également la propreté au premier rang parmi les facteurs environnementaux dans leur intention d’acheter plus.

N’oublions pas les salles de toilettes, 94% des répondants affirment qu’ils ne retourneraient pas dans un commerce où les toilettes sont malpropres.

L’incroyable valeur de la propreté

La propreté n’est pas un coût mais une source de revenu. C’est cela l’incroyable valeur de la propreté. Nous pouvons vous aider à analyser votre service d’hygiène et salubrité ou visitez simplement notre catalogue en ligne avec plus de 16,000 produits et faites une demande de soumission en ligne gratuitement!

Cet article est inspiré de cette vidéo de l’ISSA:

L’évolution selon Lalema et ses produits d’entretien ménager adaptés aux besoins d’aujourd’hui! (partie 2)

Les produits d’entretien ménager d’autrefois devaient donner une impression de puissance, presque comme des médicaments. L’odeur, la texture ou l’emballage n’étaient vraisemblablement pas des priorités pour ce shampoings à tapis, ce détergeant à lessive et ce javellisant.

Au contraire, l’étiquette du nettoyant dégraissant Eko-Kleen de la gamme Eko-Logik est très jolie, mais cela n’est pas sa seule qualité. Le SPORT soulève rapidement et facilement la poussière, la graisse et l’huile des tapis, que vous utilisiez un extracteur à vapeur ou à eau chaude.

Le détergent à lessive SPIN, aussi de la gamme Eko-Logik, est d’une efficacité supérieure en eau froide et possède un agréable parfum de brise fraîche.  Son mélange d’agents tensioactifs enlève la saleté des vêtements très souillés et de déloger et dissoudre les taches tenaces, en plus d’être aisément biodégradables selon les normes de l’OCDE.

Le nettoyant pour salles de bain Eko-Tek est efficace pour désinfecter, enlever les taches, nettoyer et désodoriser les cuvettes de toilettes, bains, poubelles, chambres de malade, planchers et autres surfaces… preuve que les besoins évoluent et les produits d’entretien ménagers offerts par Lalema aussi!

3 detergents

Les héros sont mieux ensemble! (partie 5)

 

Avec la venue de la saison du rhume et de la grippe, l’installation de séchoirs à main sans contacts et le savon désinfectant AQUASEPT, contenant 0,3 % de Triclosan. Les mains lavées au savon antibactérien n’auront pas à toucher le bouton d’allumage du séchoir si vous choisissez le modèle Dyson Airblade, le plus rapide sur le marché! Puisqu’il économise jusqu’à 80 % d’énergie par sa super-puissance et sa conception futuriste, il est non seulement un atout pour lutter contre les maladies saisonnières, mais il contribuera à améliorer le bilan environnemental de votre entreprise.

Qui a dit que les super-héros n’avaient qu’un seul super-pouvoir?

 

 

Quatre étapes faciles pour des surfaces sans germes ni bactéries! (partie 4)

Si vous avez lu nos trois précédents billets, vous vous demandez sans doute « mais quelle est cette mystérieuse quatrième étape, puisque nous avons bien désinfecté à la troisième? »

C’est tout simple : éviter d’autres propagations par de bonnes habitudes.

  1. Au fur et à mesure que vous remplacez vos articles d’hygiène, tels séchoirs à main, distributeurs à savon et autres, pensez à automatiser ces articles pour éviter un maximum de contacts.
  2. Lors de la saison de la grippe, installez des distributeurs à désinfectant pour les mains un peu partout, particulièrement près des zones alimentaires.
  3. Incitez vos employez à ne pas luncher à leur poste mais plutôt à profiter d’une pause bien méritée… à la cafétéria!
  4. En milieu scolaire ou en service de garde, apprenez aux enfants à éternuer dans leur coude… ils deviendront des adultes qui y penseront!

N’hésitez pas à vous adresser à notre service à la clientèle pour des solutions personnalisées. Chaque milieu est différent et nous avons certainement des produits qui vous aideront à garder votre environnement en santé et vos surfaces bien exemptes de bactéries!

Quatre étapes faciles pour des surfaces sans germes ni bactéries! (partie 2)

Nous l’avons lu hier, les endroits les plus inhabituels peuvent être de véritables camps de vacances pour les bactéries, qui y pullulent à cœur joie!

Votre premier réflexe a certainement été de penser (après « eurk ») qu’il fallait à tout prix inonder toutes ces surfaces d’un désinfectant puissant. Erreur. En laissant sur place les sources d’énergie pour les bactéries, celles-ci reviendront de plus belle.

Que faire, alors?

Étape 2 : Nettoyer efficacement au quotidien. Pour cela, rien ne vaut un bon nettoyant – Lalema en offre une gamme étendue, adaptée à tous les types de surface. Ensuite, un peu de graisse de coude pour soulever tout ça… et voilà! Il est totalement inefficace de désinfecter une surface qui n’a pas préalablement été nettoyée de toute crasse, taches tenaces, miettes et autres débris. Nos chiffons microfibres sont tout désignés pour cette tâche, en plus de pouvoir être lavés à l’eau chaude en vue de leur réutilisation.

Demain : quand lire fait partie de la solution (pour éviter que la solution ne serve à rien…)

Les employés de Signature Service d’entretien connaissent la musique!

osm

Photo:OSM

Des passionnés de musique assurent l’entretien ménager des locaux la maison symphonique qui abrite l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM). Depuis maintenant près de six mois, l’entreprise montréalaise Signature Service d’entretien veille sur la propreté et la salubrité des locaux en plus de fournir la grande majorité du personnel de soutien aux évènements à SNC-Lavalin O&M, gestionnaire de l’immeuble.

Le 7 septembre 2011 n’a pas été un jour comme les autres pour l’entreprise d’entretien ménager! « Avoir la chance d’être le partenaire de SNC-Lavalin O&M pour cette journée historique, fut pour nous  un privilège », explique Robert Barbeau, président et propriétaire de l’entreprise.

« La réussite de notre mandat repose sur l’engagement de toute l’équipe », renchérit Jacques Marion, Vice-Président des opérations de Signature service d’entretien. C’est que, chez Signature, on s’engage à offrir un service de qualité et effectué par une équipe dévouée à tous ses clients. « Dans le cas du site de la maison symphonique, nous sommes parties prenantes des évènements, car en plus de l’entretien ménager, nous fournissons du personnel à titre de préposés aux bars et aux vestiaires et même des placiers! »

Il importait aussi de pouvoir soutenir le consortium de la salle symphonique en utilisant des produits écologiques. « L’immeuble est certifié LEED, alors nous portons une attention particulière au choix des produits d’entretien, qui doivent avoir une empreinte écologique minime, mais aussi à nos méthodes de travail pour réduire le plus possible les matières résiduelles, l’utilisation de l’eau, etc. », soutient M. Marion. Le fournisseur officiel de ces produits écologiques est Lalema inc., une autre entreprise montréalaise.

Si la passion de la propreté et du service à la clientèle de qualité anime les équipes de Signature Service d’entretien ainsi que sa direction, les préposés ont toutefois une motivation supplémentaire : « La majorité de nos employés à la salle symphonique sont des étudiants au Conservatoire de musique qui en profitent pour travailler dans un environnement musical. Le fait de côtoyer des musiciens professionnels de façon presque quotidienne est pour eux une grande source de stimulation », ajoute Jacques Marion. « Ils ont définitivement le cœur à l’ouvrage! », conclut-il en riant.

Signature Service d’entretien offre des services d’entretien ménager d’établissement, comprenant le nettoyage à la vapeur des revêtements de sol, le lavage des murs et plafonds, lavage à la pression, lavage de vitres et stores, remise en état de planchers et consultation en entretien ménager. Dirigée depuis 1983 par un propriétaire unique, Signature Service d’entretien sert une clientèle dans l’immobilier commercial, les centres commerciaux et commerces, le domaine médical et biotechnologique ainsi que les établissements scolaires et des industries lourdes.

 

Source:

http://www.marketwire.com/press-release/-1621180.htm

http://www.signatur.ca/

Une navette spatiale au musée

Shuttle ISS NASAC’est un moment historique: celui du dernier vol d’une navette spatiale américaine. Rappelez-vous du film de James Bond: Moonraker dans lequel 4 ou 5 navettes décollaient simultanément pour aller peupler une station spatiale! C’était en 1979 soit 2 ans avant le premier vol de Columbia! 30 ans plus tard, c’est maintenant l’heure des bilans mais surtout d’un bon nettoyage!

Chez Lalema, même si on n’a jamais fait affaire avec la NASA directement, on peut leur proposer d’utiliser des produits disponibles chez nous. Et si c’est bon pour eux, imaginez pour vous!

Le nettoyant puissant 72L de 3M est conçu pour nettoyer l’intérieur et l’extérieur des aéronefs! Alors il va sans dire que les techniciens de la NASA seront enchantés par sa performance.

Même si elle ne servira plus, la vitre du pilote devrait demeurer étincelante. Quand il faut rejoindre les hauteurs, une raclette à vitre c’est bien mais lorsqu’elle est accrochée à un manche téléscopique, c’est mieux!

Malheureusement, il y aura sûrement des déchets à mettre au rebut, alors un collecteur de déchet mobile BRUTE viendra remplir cette tâche avec brio! Toutefois, les environnementalistes ne seront pas déçus puisque tout ce qui est recyclable pourra être déposé dans des poubelles BRUTE bleues.

Ainsi, dans 30 ans, lorsque nos enfants nous regarderons du haut de l’espace dans la station spatiale ISS42, ils pourront dire avec fierté que leur parents ont fait des efforts pour garder notre planète propre parce qu’ils savaient bien nettoyer, même les vieilles navettes!

Crédit photo: NASA (http://apod.nasa.gov/apod/ap110608.html)


Gallerie de photo:

Si la tendance se maintient… des élections écologiques!

C’est jour d’élection: Allez voter! Le lundi 2 mai 2011, c’est 308 députés qui seront élus. Dans ce billet, je fais le calcul du nombre de litres de nettoyant qui sera nécessaire cette journée là pour nettoyer les bureaux de vote!   Mais avant, voici un petit fait cocasse: en 1867: 27% des des 211 candidats étaient avocats, 14% marchands, 10% médecins, 9% agriculteurs, 5% marchands de bois ! En 2008, 13% des 1598 candidats étaient parlementaires, 4% avocats, 3% enseignants,  3% étudiants et 2% retraités!

Les élections

  • Il y aura tout près de 23 millions de canadiens qui pourront voter
  • Entre 12 et 14 millions y iront
  • Chaque électeur a été assigné à l’une des quelques 65,000 sections.

Les espaces à nettoyer

  • Au bas mot,  il doit bien y avoir autour de 7,000 bureaux de vote (ceci est une estimation).
  • On fait l’hypothèse que la plupart de bureaux de vote seront dans un gymnase d’école de 365 mètres carrés
  • À cela s’ajouterait bien sûr les toilettes, les entrées, les corridors (que je ne traiterai pas ici)
  • Total: 2.5 millions de mètres carrés!

Le nettoyage des espaces

  • Considérons un besoin de 500 ml de nettoyant pour faire 40 litres de solution pour laver les sols de chaque gymnase.
  • Il faudra donc un total de 3,500 Litres de nettoyant pour laver les sols de 7000 bureaux de votes
  • Ça représente près de 18 barils!

Dans cette optique, croyez-vous qu’un nettoyant écologique serait préférable?

 

Source: http://www.elections.ca/

Propreté dans les écoles: Pistes de solutions

La semaine dernière  j’entend Paul Arcand à la radio parler la propreté dans les écoles ou plutôt aurait-il été mieux de dire la malpropreté dans les écoles! Je suis allé lire l’article d’Ariane Lacoursière sur cyberpresse. J’aimerais apporter mon opinion en 2 volets. Le premier en temps que père de filles à l’école primaire. Le second en tant que professionnel de l’hygiène et la salubrité.

Mon opinion de père

Mes deux filles vont à l’école primaire de mon quartier. Par déformation professionnelle, je salut parfois le matin avec le concierge de jour (quand il a le temps et ce n’est pas souvent!). Voyez-vous, quand je passe au service de garde, je le vois souvent à l’ouvrage dès 7h00 à ramasser des déchets, à laver une section, à préparer un travail, à réparer un truc, à sortir les rebuts, à DÉNEIGER les entrées (est-ce qu’il neige encore un 20 avril 2011?). Le travail dans les classes est généralement fait le soir. Je n’ai pas vraiment l’occasion de voir le concierge de soir mais je suis certain qu’il fait un excellent travail. Pourquoi? Je sais que cette école est bien gérée à plusieurs niveaux (direction, comité de parents, service de garde, activités parascolaires, implication des parents). Du moins c’est ma perception. Est-ce qu’il y a des fourmis dans les fenêtres? Je n’ai pas regardé sincèrement mais lorsque chez moi je lave mes fenêtres au printemps, il y en a!

Mon opinion professionnelle

Pour qu’une inspection de la qualité soit cohérente, elle doit s’inscrire dans un programme continu d’évaluation de la qualité. Est-ce que votre système est le meilleur?, je ne sais pas, à vous de me le dire mais il y un élément important à considérer: c’est le temps que ça prend à corriger une situation. Un entrepreneur peut avoir à son contrat une clause que toute non-conformité doit être corrigée dans les 48 heures avec un rapport qui suit. Encore faut-il que la non-conformité soit décelée! Un concierge en régie interne quant à lui devrait être en mesure d’apporter également des corrections dans un délai similaire. Mais ce n’est pas tout, je pense que pour réussir, un ensemble d’éléments doit être considéré:

Conclusion

J’aimerais bien que toutes les écoles soient propres. Est-ce le cas? C’est peut-être là le véritable iceberg. Partagez des exemples de réussite.

Des produits ou des hommes…

clip_image002Une amie a récemment eu à passer quelques heures à l’urgence et à la clinique externe de l’hôpital Charles-Lemoyne, sur la Rive-Sud de Montréal, car sa fille s’était blessée (rien de grave!).

Premier constat : les employés des services d’entretien de l’hôpital sont très présents! Visiblement conscients de l’importance de garder les lieux propres, les employés de l’entretien ont visité les différentes salles plus d’une fois par heure, en moyenne, veillant à s’assurer que les poubelles soient vidées régulièrement, que les salles de bain soient gardées impeccables, que les salles d’examen soient propres, bref, que tout soit parfaitement salubre.

Second constat : les gestionnaires des services d’entretien ont bien équipé leurs employés. À première vue, leur chariot de concierge a l’air d’un gros barbecue sur roulette, comme a cru la jeune blessée. Ce « barbecue » est pourtant un gros chariot noir comprenant poubelle, rangement à produits, balais, vadrouilles, articles de rechange pour les salles de bain. D’une mobilité accrue, les employés peuvent slalomer efficacement entre les civières, chaises roulantes et patients en attente.

Une question se pose, par contre, un peu celle de l’œuf ou la poule. Est-ce que les employés peuvent bien faire leur travail parce qu’ils sont bien équipés, ou sont-ils bien équipés parce qu’ils souhaitent bien faire leur travail? Gestionnaires et employés, la parole est à vous!