Une planète similaire à la Terre! Va falloir faire du ménage!

trappist-1

Crédit photo: NASA/JPL-Caltech

Voici un sujet qui sort un peu de l’ordinaire et sur lequel s’emballent les réseaux sociaux (à tout le moins ceux que je fréquente). La NASA a annoncé la découverte d’un système solaire avec pas 1 mais 7 planètes dont 3 pourraient être habitables à seulement 39 années-lumières.

Ça veut dire qu’en ce moment, ils reçoivent les ondes émises de la Terre en 1977. Désolé les gars pour le Disco! Kurt Cobain n’a que 10 ans.

Une fois là-bas, va encore falloir nettoyer avant d’arriver à la planète!

Le papier et les nettoyants, c’est nécessaire pour une telle distance… Avant de partir, il faudra faire provision de papier de toilette et de produits d’entretien de toute sorte!

Retenir la saleté à l’entrée, ça sauve des coûts… À la porte d’entrée (le sas), un bon tapis d’entrée retiendra 85 % de la poussière extra-terrestre.

Recycler, c’est protéger notre environnement. Dans cet environnement fermé, le recyclage n’est pas une option, c’est une obligation. Alors des stations de recyclage un peu partout dans le vaisseau, ça va aider!

Réduire l’activité microbienne, ça prévient des maladies. Un bon programme d’hygiène commence par un bon lavage des mains. Pour ça, il faut du savon à main. Si on veut prolonger l’efficacité du savon, on peut aussi utiliser un papier à mains intelligent qui, par son effet antibactérien persistant, protège les mains des contaminations futures pendant 30 minutes.

Et si c’était l’hiver? Finalement, si en débarquant, c’était l’hiver? Un bon fondant à glace qui n’endommagerait pas le vaisseau est vivement conseillé.

Morale de cette histoire : retenez que TOUS ces conseils s’appliquent aussi bien à votre lieu de travail, que ce soit un édifice à bureaux, un centre de soins de santé, un établissement d’enseignement, un centre commercial, une usine, un vaisseau spatial ou une planète extra-terrestre.

Une planète similaire à la Terre! Un grand nettoyage s’impose!

Planète similaire à la Terre - Lalema

Photo : NASA/Ames/JPL-Caltech

Voici un sujet qui sort un peu de l’ordinaire et sur lequel s’emballent les réseaux sociaux (à tout le moins ceux que je fréquente). La NASA a annoncé la découverte d’une planète similaire à la Terre où la température moyenne y serait de 22 degrés Celsius et où il y aurait de la terre ferme et de l’eau.

Bon, notez qu’on n’y sera pas demain. Cette planète est située à près de 1 000 milliards de kilomètres. Une navette prendrait 22 millions d’années pour s’y rendre. Imaginons, cependant, quels seraient nos préparatifs.

Le papier et les nettoyants, c’est nécessaire pour une telle distance… Avant de partir, il faudra faire provision de papier de toilette et de produits d’entretien de toute sorte!

Retenir la saleté à l’entrée, ça sauve des coûts… À la porte d’entrée (le sas), un bon tapis d’entrée retiendra 85 % de la poussière extra-terrestre.

Recycler, c’est protéger notre environnement. Dans cette environnement fermé, le recyclage n’est pas une option, c’est une obligation. Alors des stations de recyclage un peu partout dans le vaisseau, ça va aider!

Réduire l’activité microbienne, ça prévient des maladies. Un bon programme d’hygiène commence par un bon lavage des mains. Pour ça, il faut du savon à main. Si on veut prolonger l’efficacité du savon, on peut aussi utiliser un papier à mains intelligent qui, par son effet antibactérien persistant, protège les mains des contaminations futures pendant 30 minutes.

Et si c’était l’hiver? Finalement, si en débarquant, c’était l’hiver? Un bon fondant à glace qui n’endommagerait pas le vaisseau est vivement conseillé.

Morale de cette histoire : retenez que TOUS ces conseils s’appliquent aussi bien à votre lieu de travail, que ce soit un édifice à bureaux, un centre de soins de santé, un établissement d’enseignement, un centre commercial, une usine, un vaisseau spatial ou une planète extra-terrestre.