La révolution du savon (partie 3)

savon

Dans la première partie de cette série, nous avons abordé les origines du savon, de la préhistoire à l’Empire romain en passant par Babylone et Cléopâtre. Ensuite, nous avons discuté de l’évolution du savon du Moyen Âge au début du XXe siècle. On termine donc cette semaine avec la révolution du savon.

Le savon, ça change pas le monde, sauf que…

Tout cela aurait pu en rester là. Sauf qu’en 1916, une découverte révolutionnaire changea à jamais le monde du nettoyage. L’invention des détergents synthétiques en Allemagne pour fabriquer du savon sans gras animal est survenue à cause du manque de matière première durant la Première Guerre mondiale.

Les surfactants

Ce n’est pas avant les années 40 que les détergents synthétiques deviendront populaires en Amérique. Dès les années 50, la production de surfactants dépasse celle du savon traditionnel.

Avec les années, au gré des innovations, les surfactants ont remplis plusieurs fonctions :

  • Détergents à vaisselle
  • Détergents à lessive
  • Produits pour les mains, le corps et les cheveux

Ces produits sont maintenant à la fois efficaces et sécuritaires pour les consommateurs, les travailleurs et l’environnement.

 

Abonnement au blogue et livre disponible

Nous espérons que ce billet vous a informé et diverti. Pour ne rien manquer de ces publications, n’oubliez pas de vous inscrire au blog. Pour cela, rien de plus simple que d’inscrire votre courriel dans la colonne de gauche. Un courriel de confirmation vous sera envoyé qu’il vous faudra valider en cliquant sur le lien. C’est sécuritaire et nous ne partagerons pas votre courriel avec d’autres. Promis!

Vous retrouvez ce contenu et plus encore dans mon livre Redéfinir l’hygiène, disponible aussi sur Amazon en format papier.

L’évolution du savon (partie 2)

evolution-savon

La semaine dernière, nous avons abordé les origines du savon, de la préhistoire à l’empire romain en passant par Babylone et Cléopâtre. Cette semaine, on enchaîne avec l’évolution du savon.

Les guildes de savonniers

Au Moyen Âge, il existait même des Guildes de savonniers qui protégeaient jalousement leur formule (souvent à base d’huile d’olive, de suif et de cendres et de parfums).

On rapporte aussi qu’en 1622, sous le règne du roi James 1er en Angleterre, un monopole dans la vente de savon exigeait près de  £20,000 en taxes annuellement!

Fabrication commerciale du savon

La fabrication commerciale débuta vraiment en 1791 lorsque le français Nicolas Leblanc a breveté un procédé de fabrication du savon lui permettant de produire de grande quantité de savon à faible coût. Les procédés ont évolués avec les années avec d’autres scientifiques tels Michel Eugène Chevreul et Ernest Solvay mais aussi par l’arrivée des grandes usines et l’invention de l’électricité.

Au début du siècle dernier, l’utilisation du savon est très répandue dans le monde entier que ce soit pour l’hygiène personnel, le lavage de la lessive, de la vaisselle ou des planchers!

La révolution du savon

Tout cela aurait pu en rester là. Sauf qu’en 1916,  une découverte révolutionnaire changea à jamais le monde du nettoyage. Alors la semaine prochaine, on parle de la Révolution du savon!

Abonnement au blogue et livre disponible

Nous espérons que ce billet vous a informé et diverti. Pour ne rien manquer de ces publications, n’oubliez pas de vous inscrire au blog. Pour cela, rien de plus simple que d’inscrire votre courriel dans la colonne de gauche. Un courriel de confirmation vous sera envoyé qu’il vous faudra valider en cliquant sur le lien. C’est sécuritaire et nous ne partagerons pas votre courriel avec d’autres. Promis!

Vous retrouvez ce contenu et plus encore dans mon livre Redéfinir l’hygiène, disponible aussi sur Amazon en format papier.

L’origine du savon (partie 1)

origine_du_savon

Durant la préhistoire, on utilisait l’eau pour se laver. Au moins, cela devait être efficace pour enlever la boue sur les mains.

Le savon chez les Babyloniens

En -2800, les Babyloniens mélangeaient déjà des cendres avec du gras animal, une façon de faire du savon, sans toutefois que l’on retrouve une référence sur l’utilisation qu’ils en faisaient.

Le savon chez les Égyptiens

En -1500, les Égyptiens mélangeaient du gras animal et végétal avec des sels alcalins pour soigner des plaies ou nettoyer la peau.

Le mont Sapo en Italie

Les mots « savon » et « saponification » (ou « soap » en anglais) auraient comme origine une ancienne légende romaine, c’est probablement une invention car il n’existe pas de référence d’un mont Sapo en Italie!

Au mont Sapo, suite aux sacrifices d’animaux, la pluie lavait un mélange de graisse animale fondue, ou suif, et de cendres de bois, qui se retrouvait dans le sol argileux des rives du Tibre. Les femmes s’aperçurent que, grâce à ce mélange argileux, leur linge était plus propre bien plus facilement.

Cette technique (mélange de gras + alcalis) pour fabriquer du savon sera utilisée pendant plusieurs siècles. La semaine prochaine, nous parlerons de l’évolution du savon et de l’industrialisation de la fabrication du savon.

Abonnement au blogue et livre disponible

Nous espérons que ce billet vous a informé et diverti. Pour ne rien manquer de ces publications, n’oubliez pas de vous inscrire au blog. Pour cela, rien de plus simple que d’inscrire votre courriel dans la colonne de gauche. Un courriel de confirmation vous sera envoyé qu’il vous faudra valider en cliquant sur le lien. C’est sécuritaire et nous ne partagerons pas votre courriel avec d’autres. Promis!

Vous retrouvez ce contenu et plus encore dans mon livre Redéfinir l’hygiène, disponible aussi sur Amazon en format papier.

Les origines de l’Ebola

800px-Ebola_virus_virion

D’où vient l’Ebola ?

Bien que cette question puisse sembler simple au premier abord, elle constitue un réel casse-tête scientifique. L’information parue dans les médias au cours de l’éclosion actuelle a peu fait le point sur la question.

Première apparition

Le virus Ebola a été identifié en 1976 lors d’une éclosion de fièvre hémorragique dans le village de Yambuku près de la rivière Ebola dans le nord du Zaïre, aujourd’hui la République démocratique du Congo. C’est le médecin Belge Peter Piot qui a identifié le virus Ebola pour la première fois. Cette épidémie avait alors touché 318 personnes faisant 280 morts. Par la suite, plusieurs éclosions d’Ebola ont été enregistrées en Afrique centrale. La souche virale d’identifié fut nommé Ebola/Zaire et est apparentée à la souche causant l’éclosion actuelle en Afrique de l’Ouest.

Un accident à aussi eu lieu en 1989 à Reston en Virginie, le virus a tué plusieurs singes et aurait vraisemblablement infecté 4 personnes qui n’auraient pas développé de symptômes. Cette souche bien distincte, Ebola/Reston, serait issue de singes en provenance des Philippines toutefois, l’origine exacte du virus demeure inconnue à ce jour.

L’éclosion de 2014

L’OMS a identifié le patient 0, il s’agit d’un garçon de deux ans de Méliandou un village situé dans le sud-est de la Guinée. Toute la famille, ainsi qu’une amie de la famille auraient alors été infectées. L’infection n’aurait cessée de se propager depuis. Il s’agit de la première éclosion à survenir en dehors de l’Afrique centrale et même au-delà de l’Afrique. Depuis l’éclosion se propage et a atteint à ce jour 14 413 personnes faisant plus de 5 177 morts. Actuellement, la croissance de l’épidémie semble se stabiliser et les experts espèrent qu’il n’y aura pas de deuxième vague dont les conséquences pourraient être désastreuses.

Réservoir naturel

Il est généralement accepté que les chauves-souris frugivores sont le réservoir naturel de ce virus. D’autres hypothèses pointent les insectes et parfois des primates. C’est ainsi que plusieurs scientifiques prévoient qu’avec la déforestation actuelle en Afrique que les cas d’Ebola risquent d’augmenter dans les années à venir. Un travail d’éducation sera à faire avec les peuples situés à proximité de la forêt tropicale pour limiter la chasse des chauves-souris et primates pour la consommation alimentaire, ce qui n’est pas une pratique couramment répandue.

 

Histoire du mercredi : La révolution du savon (partie 3)

bubblesDans la première partie de cette série, nous avons abordé les origines du savon, de la préhistoire à l’empire romain en passant par Babylone et Cléopatre. Ensuite, nous avons discuté de l’évolution du savon du Moyen-Âge au début du XXe siècle. On termine donc cette semaine avec la révolution du savon.

Tout cela aurait pu en rester là. Sauf qu’en 1916,  une découverte révolutionnaire changea à jamais le monde du nettoyage: La découverte des détergents synthétiques en Allemagne. C’est pour fabriquer du savon sans gras animal à cause du manque de matière première durant la Première Guerre Mondiale.

Mais ce n’est pas avant les années 40 que les détergents synthétiques deviendront populaires en Amérique. Dès les années 50, la production de surfactants dépasse celle du savon traditionnel.

Avec les années, au gré des innovations, les surfactants ont remplis plusieurs fonctions:

  • Détergents à vaisselle
  • Détergents à lessive
  • Produits pour les mains, le corps, les cheveux

Ces produits sont maintenant à la fois efficace et sécuritaire pour les consommateurs, les travailleurs et l’environnement.

Pour un prochain billet, j’aimerais connaître votre intérêt pour un sujet. N’hésiter pas à me laisser un commentaire!

Ceci termine la série sur le savon! Nous espérons que ce billet vous  a informé et diverti. Pour ne rien manquer de ces publications, n’oubliez pas de vous inscrire au blog. Pour cela, rien de plus simple que d’inscrire votre courriel dans la colonne de gauche.

 

Sources:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Savon

http://www.cleaninginstitute.org/assets/1/AssetManager/SoapsandDetergentsBook.pdf (excellent mais en anglais!)

http://www.healthycleaning101.org/french/SDAC_soaps-f.html (C’est le texte en français du PDF ci-haut)

Histoire du mercredi : L’évolution du savon (partie 2)

Photo: Simon Tagish

La semaine dernière, nous avons abordé les origines du savon, de la préhistoire à l’empire romain en passant par Babylone et Cléopatre. Cette semaine, on enchaîne avec l’évolution du savon.

Au Moyen-Âge, il existait même des Guildes de savonniers qui protégeaient jalousement leur formule (souvent à base d’huile d’olive, de suif et de cendres et de parfums).

On rapporte aussi qu’en 1622, sous le règne du roi James 1er en Angleterre, un monopole dans la vente de savon exigeait près de  £20,000 en taxes annuellement!

La fabrication commerciale débuta vraiment en 1791 lorsque le français Nicolas Leblanc a breveté un procédé de fabrication du savon lui permettant de produire de grande quantité de savon à faible coût. Les procédés ont évolués avec les années avec d’autres scientifiques tels Michel Eugène Chevreul et Ernest Solvay mais aussi par l’arrivée des grandes usines et l’invention de l’électricité.

Au début du siècle dernier, l’utilisation du savon est très répandue dans le monde entier que ce soit pour l’hygiène personnel, le lavage de la lessive, de la vaisselle ou des planchers!

Tout cela aurait pu en rester là. Sauf qu’en 1916,  une découverte révolutionnaire changea à jamais le monde du nettoyage. Pour savoir de quoi il s’agit, vous devrez revenir la semaine prochaine. Si vous connaissez la réponse, vous pouvez l’écrire dans les commentaires (Je ferai tirer une petite surprise la semaine prochaine parmi toutes les bonnes réponses).

Alors la semaine prochaine, on parle de la Révolution du savon!

Nous espérons que ce billet vous  a informé et diverti. Pour ne rien manquer de ces publications, n’oubliez pas de vous inscrire au blog. Pour cela, rien de plus simple que d’inscrire votre courriel dans la colonne de gauche. Un courriel de confirmation vous sera envoyé qu’il vous faudra valider en cliquant sur le lien. Nous utilisons « feedburner » un service de Google pour gérer notre liste d’abonnement au blog. C’est sécuritaire et nous ne partagerons pas votre courriel avec d’autres. Promis!

 

Sources:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Savon

http://www.cleaninginstitute.org/assets/1/AssetManager/SoapsandDetergentsBook.pdf (excellent mais en anglais!)

http://www.healthycleaning101.org/french/SDAC_soaps-f.html (C’est le texte en français du PDF ci-haut)

Histoire du mercredi : L’origine du savon (partie 1)

Photo: Malene Thyssen

Durant la préhistoire, on utilisait l’Eau pour se laver. Au moins, cela devait être efficace pour enlever la boue sur les mains.

En -2800, les Babyloniens mélangeaient déjà des cendres avec du gras animal (une façon de faire du savon) sans toutefois que l’on retrouve une référence sur l’utilisation qu’ils en faisait.

En -1500, les Égyptiens mélangeait du gras animal et végétal avec des sels alcalins pour soigner des plaies ou nettoyer la peau.

Les mots « savon » et « saponification » (ou « soap » en anglais) auraient comme origine une ancienne légende romaine (c’est probablement une invention car il n’existe pas de référence d’un mont Sapo en Italie!):

Au mont Sapo, suite aux sacrifices d’animaux, la pluie lavait un mélange de graisse animale fondue, ou suif, et de cendres de bois, qui se retrouvait dans le sol argileux des rives du Tibre. Les femmes s’aperçurent que, grâce à ce mélange argileux, leur linge était plus propre bien plus facilement.

Cette technique (mélange de gras + alkalis) pour fabriquer du savon sera utilisée pendant plusieurs siècles. La semaine prochaine, nous parlerons de l’évolution du savon et de l’industrialisation de la fabrication du savon.

Nous espérons que ce billet vous  a informé et diverti. Pour ne rien manquer de ces publications, n’oubliez pas de vous inscrire au blog. Pour cela, rien de plus simple que d’inscrire votre courriel dans la colonne de gauche. Un courriel de confirmation vous sera envoyé qu’il vous faudra valider en cliquant sur le lien. Nous utilisons « feedburner » un service de Google pour gérer notre liste d’abonnement au blog. C’est sécuritaire et nous ne partagerons pas votre courriel avec d’autres. Promis!

 

Sources:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Savon

http://www.cleaninginstitute.org/assets/1/AssetManager/SoapsandDetergentsBook.pdf (excellent mais en anglais!)

http://www.healthycleaning101.org/french/SDAC_soaps-f.html (C’est le texte en français du PDF ci-haut)

http://en.wikipedia.org/wiki/Mount_Sapo