Lingettes jetables ou chiffons de microfibre?

puppy-love

Nettoyage : linge ou lingette?

Une fois qu’on a choisi un produit nettoyant à utiliser sur notre surface, on est confronté à un autre choix : soit utiliser des chiffons en microfibre pour appliquer le nettoyant ou bien utiliser des lingettes jetables.

Une question de type de surface et de conditions de nettoyage

Si l’on utilise un linge pour l’application après il faut le laver et utiliser des ressources pour le lavage, mais si l’on utilise des lingettes jetables on est en train d’augmenter la quantité de matières résiduelles. Ce raisonnement va dépendre de la surface à nettoyer et des conditions de nettoyage.

Un choix durable malgré tout

La gestion des matières une fois utilisées est un sujet  important pour le développement durable et Lalema a décidé d’ouvrir les choix aux clients. Ainsi, Lalema offre à ses clients des lingettes d’un polymère type polyester appelé poly(éthylène) téréphtalate, normalement abrégé PET.  Les lingettes de PET ont une très grande résistance à la rupture, une grande élasticité et n’ont pas de contraction comparée avec les autres fibres industrielles.

Dans certains cas, PET est biodégradable et il peut être recyclé soit par dégradation par des enzymes ou par voie thermique comme dans le cas de l’incinération.

Faites votre choix entre chiffons de microfibre ou de lingettes jetables

linge                                           trim_LMPOLYWI095

 

Billet écrit en collaboration avec Rosario Corbo.

Pourquoi utiliser le peroxyde d’hydrogène pour désinfecter les surfaces

Chambre d'hôpital

Selon La Presse du mercredi 4 septembre 2013, plusieurs hôpitaux sont aux prises avec des bactéries résistantes aux antibiotiques. Les éclosions d’entérocoques résistants à la vancomycine (ERV) obligent certains hôpitaux à limiter les visites aux patients, dans l’espoir de les enrayer.

Nettoyant, Quat, Chlore, Eau de javel, Peroxyde d’hydrogène, Phénolique, … il vient un temps où on ne sait plus où donner de la tête. Chaque produit a ses avantages et ses inconvénients. Il convient donc de bien choisir son produit nettoyant ou désinfectant avant d’entreprendre une tâche.

Dans son document intitulé « Désinfectants et désinfection en hygiène et salubrité : Principes Fondamentaux« , le ministère de la Santé et des Services sociaux indique que :

Souvent les termes détergents et désinfectants sont confondus alors que tous les deux font appel à des réalités physico-chimiques différentes. Par conséquent, ces produits ont un rôle différent qui peut cependant être complémentaire, selon la nature de l’intervention désirée. Il y a donc lieu de faire la distinction entre un détergent et un désinfectant.

Un détergent, […], cherche à déloger les organismes ou les salissures qui adhèrent à une surface. Le fait qu’un organisme soit détaché de son support augmente la surface de contact avec un désinfectant, ce qui se traduit par une augmentation de l’efficacité de ce dernier.

Un désinfectant a pour objectif de s’attaquer aux constituantes d’un organisme. Santé Canada définit un désinfectant comme « un agent antimicrobien pouvant détruire des micro-organismes pathogènes et susceptibles d’être pathogènes sur les surfaces inanimées ».

Les avantages du peroxyde d’hydrogène

Les peroxydes d’hydrogène (H2O2) sont reconnus comme étant de puissants oxydants. Ils réagissent rapidement et ne génèrent pas de résidus ou de gaz toxiques (sauf si mélangés avec d’autres produits chimiques comme par exemple du vinaigre).

Les produits à base de peroxyde d’hydrogène n’ont aucun effet de rémanence, par contre, pour une désinfection terminale ou pour obtenir une désinfection à large spectre ou de haut niveau, ils sont tout à fait recommandés.

Les inconvénients du peroxyde d’hydrogène

Le grand pouvoir oxydant du peroxyde d’hydrogène peut causer une détérioration à long terme de certaines surfaces lorsque qu’incompatibles. Il convient de toujours consulter les bulletins techniques fournis par les manufacturiers. L’utilisation de protection personnelle peut aussi s’avérer requise.

Les lingettes désinfectantes au peroxyde d’hydrogène

Il existe plusieurs solutions sur le marché mais l’une d’elle a retenu notre attention : il s’agit des nouvelles lingettes désinfectantes au peroxyde d’hydrogène CLOROX. Ces lingettes vous offrent la flexibilité d’un produit prêt à utiliser avec toute la puissance du peroxyde d’hydrogène.

L’action à large spectre de ces lingettes désinfectantes s’opère sur 38 bactéries et virus, dont 9 micro-organismes résistants aux antibiotiques en 30 à 60 secondes. Ce qui signifie pour vous une désinfection sans perte de temps.

Serviettes nettoyantes désinfectantes au peroxyde d'hydrogène

Vous désirez effectuer une désinfection rapide sans eau de Javel?

Cessez enfin de faire des compromis! Les serviettes nettoyantes désinfectantes au peroxyde d’hydrogène de Clorox Healthcare ont été élaborées à partir d’une formule au peroxyde d’hydrogène exclusive qui permet non seulement d’obtenir un excellent pouvoir nettoyant et les meilleurs temps de désinfection, mais aussi de nettoyer un grand nombre de surfaces sans parfum et sans émanations ni odeurs fortes de produit chimique.

La grippe saisonnière approche

Comme à chaque année, la grippe saisonnière nous frappe, qu’on le veuille ou non. J’ai souvent dit que les virus étaient là bien avant nous et qu’ils seraient sans doute là bien après qu’on soit disparu!

Mais en attendant la fin du monde, on fait quoi cette année:

  • On peut consulter l’indice d’activité grippale régulièrement (mis à jour à chaque semaine);
  • On maintient un programme d’hygiène adéquat (surtout le lavage des mains);
  • On se fait vacciner. Consultez le site du MSSS;
  • On s’assure de nettoyer et désinfecter les surfaces.

Saviez-vous que:

  • au 25 mars 2010, 4 419 003 personnes ont reçu le vaccin contre la grippe A(H1N1) au Québec!
  • le vaccin contre la grippe saisonnière disponible au début du mois de novembre contiendra les trois souches qui sont les plus susceptibles de circuler pendant l’hiver, incluant la souche du virus A(H1N1), qui circule depuis le printemps 2009!
  • Le lavage des mains avec de l’eau et du savon est toujours le meilleur choix!
  • en milieu domestique, les détergents ordinaires sont suffisant pour le nettoyage des surfaces et de l’environnement. Toutefois, en milieu communautaire ou institutionnel, il peut s’avérer nécessaire d’utiliser une solution à base d’eau de javel. Les lingettes désinfectantes sont aussi une alternative efficace!

Alors, quelles actions préventives comptez-vous faire cette année?