Le guide ultime des tampons à plancher durables

Cette semaine, on vous explique comment s’y retrouver avec les tampons à plancher. Parce que savoir quel tampon de sol utiliser pour une tâche d’entretien précise, c’est comme pratique et important.

tampons à plancher 3M

Tampons à plancher en vidéo [en anglais]

Chaque couleur est conçue pour une tâche de maintenance spécifique. Les tampons de plancher de qualité supérieure 3M sont plus durables, génèrent moins de vibrations donc moins de fatigue pour l’opérateur et une meilleure performance de nettoyage.

Tampon noir

tampon-noir

Pour les décapage des vieux planchers sales et le nettoyage en profondeur des planchers de pierre dans les industries lourdes

Tampon brun

tampon-brun

Pour le décapage humide de la pierre et des planchers durs protégés

Tampon vert

Pour le récurage quotidien des planchers durs non protégés et pour le décapage des planchers mous

Tampon bleu

tampon-bleu

Pour la maintenance humide régulière des planchers non protégés

Tampon rouge

tampon-rouge

Pour l’entretien régulier des planchers protégés

Tampon blanc

tampon-blanc

Pour le polissage à sec des planchers protégés

Passez à l’action avec les tampons de sols 3M

Visitez notre catalogue de tampons à plancher pour machines rotatives sur notre site web:

www.lalema.com

La durabilité techniques des tampons de sol [en anglais]

La vérité sur la durabilité écologique des tampons 3M [en anglais]

Comprendre le nettoyage avec le cercle de Sinner

 

Voici une petit guide pour vous aider à comprendre le nettoyage. Le cercle de Sinner ça s’explique en 4 points:

Le Cercle de Sinner

  • Température
  • Temps
  • Travail
  • Chimique

Parfois appelé Cercle de Sinner ou « 3T-C », il s’agit de 4 facteurs qui influencent la qualité du nettoyage.

cercle-sinner-2017

Température

La chaleur peut influencer la qualité du travail. Certaines saletés se délogeront plus facilement sous l’effet de la chaleur. On n’a qu’à penser au lavage de la lessive.

La chaleur aura toutefois des limites (risque de brûlures, dommage sur les surfaces, génération de vapeur forte des solutions nettoyantes).

Avec l’équipement approprié, on peut même effectuer du nettoyage avec de la vapeur!

Temps

On ne le dira jamais assez, LAISSEZ AGIR LA SOLUTION NETTOYANTE! Plus l’eau et le nettoyant seront en contact avec les souillures, meilleure sera la dissolution. En exemple, nos parents savaient depuis longtemps qu’en laissant tremper un chaudron bien collé toute la nuit, le nettoyage était grandement facilité le lendemain!

Le temps aussi a ses limites, selon la nature de la tâche et de la tache, après quelques minutes ou quelques heures, les impacts seront diminués.

Travail

Le travail, l’action mécanique, le frottement, le jus de coude quoi! Voilà ce que ça prend. Donc de frotter manuellement avec un chiffon ou une brosse, cela aide. En frottant avec un machine rotative pour plancher en utilisant un tampon de sol, cela aide également.

Parmi les limites du travail, il y a le maximum d’effort physique, le risque de dommage aux surfaces.

Chimique

L’action chimique d’un produit d’entretien sanitaire assure une meilleure performance du nettoyage. Un nettoyant-dégraissant sera plus puissant qu’un nettoyant tout usage neutre. Certains types de saletés comme les résidus de savons seront facilement délogés par des produits acides. Les désinfectants de surfaces dures quant à eux auront pour fonction spécifiques de tuer les micro-organismes.

Parmi les limites des produits chimiques il y a les risques associés à la manipulation c’est pourquoi les équipements de protection individuelle peuvent être requis. Il y a aussi le bon choix selon la nature des saletés.

L’astuce: c’est un équilibre entre les 4 facteurs

Donc l’astuce, c’est qu’en augmentant un facteur, on peut réduire les autres. Par exemples:

  • En utilisant un chiffon microfibre plutôt qu’un linge ordinaire, on augmente l’action mécanique (plus rugueux), on peut réduire le temps.
  • En augmentant la température de l’eau (attention, pas trop!), on pourra réduire le travail ou l’action mécanique ou encore peut-être la puissance du chimique.
  • En augmentant le temps de contact de la solution nettoyante, on pourra réduire le travail ou l’action mécanique.

 

Si vous avez aimé ce post, partagez-le! Bon grand ménage!

Le cercle de Sinner

Cercle-de-Sinner-Lalema

Voici une petit guide pour vous aider à comprendre le nettoyage. Ça s’explique en 4 points:

Le Cercle de Sinner

  • Température
  • Temps
  • Travail
  • Chimique

Parfois appelé Cercle de Sinner ou « 3T-C », il s’agit de 4 facteurs qui influencent la qualité du nettoyage.

Température

La chaleur peut influencer la qualité du travail. Certaines saletés se délogeront plus facilement sous l’effet de la chaleur. On n’a qu’à penser au lavage de la lessive.

La chaleur aura toutefois des limites (risque de brûlures, dommage sur les surfaces, génération de vapeur forte des solutions nettoyantes).

Avec l’équipement approprié, on peut même effectuer du nettoyage avec de la vapeur!

Temps

On ne le dira jamais assez, LAISSEZ AGIR LA SOLUTION NETTOYANTE! Plus l’eau et le nettoyant seront en contact avec les souillures, meilleure sera la dissolution. En exemple, nos parents savaient depuis longtemps qu’en laissant tremper un chaudron bien collé toute la nuit, le nettoyage était grandement facilité le lendemain!

Le temps aussi a ses limites, selon la nature de la tâche et de la tache, après quelques minutes ou quelques heures, les impacts seront diminués.

Travail

Le travail, l’action mécanique, le frottement, le jus de coude quoi! Voilà ce que ça prend. Donc de frotter manuellement avec un chiffon ou une brosse, cela aide. En frottant avec un machine rotative pour plancher en utilisant un tampon de sol, cela aide également.

Parmi les limites du travail, il y a le maximum d’effort physique, le risque de dommage aux surfaces.

Chimique

L’action chimique d’un produit d’entretien sanitaire assure une meilleure performance du nettoyage. Un nettoyant-dégraissant sera plus puissant qu’un nettoyant tout usage neutre. Certains types de saletés comme les résidus de savons seront facilement délogés par des produits acides. Les désinfectants de surfaces dures quant à eux auront pour fonction spécifiques de tuer les micro-organismes.

Parmi les limites des produits chimiques il y a les risques associés à la manipulation c’est pourquoi les équipements de protection individuelle peuvent être requis. Il y a aussi le bon choix selon la nature des saletés.

L’astuce: c’est un équilibre entre les 4 facteurs

Donc l’astuce, c’est qu’en augmentant un facteur, on peut réduire les autres. Par exemples:

  • En utilisant un chiffon microfibre plutôt qu’un linge ordinaire, on augmente l’action mécanique (plus rugueux), on peut réduire le temps.
  • En augmentant la température de l’eau (attention, pas trop!), on pourra réduire le travail ou l’action mécanique ou encore peut-être la puissance du chimique.
  • En augmentant le temps de contact de la solution nettoyante, on pourra réduire le travail ou l’action mécanique.

 

Si vous avez aimé ce post, partagez-le! Bon grand ménage!

Comment optimiser la qualité du nettoyage?

Cercle-de-Sinner-par-LalemaVoici une petit guide pour vous aider à comprendre le nettoyage. Ça s’explique en 4 points:

  • Température
  • Temps
  • Travail
  • Chimique

Parfois appelé Cercle de Sinner ou « 3T-C », il s’agit de 4 facteurs qui influencent la qualité du nettoyage.

Température

La chaleur peut influencer la qualité du travail. Certaines saletés se délogeront plus facilement sous l’effet de la chaleur. On n’a qu’à penser au lavage de la lessive.

La chaleur aura toutefois des limites (risque de brûlures, dommage sur les surfaces, génération de vapeur forte des solutions nettoyantes).

Avec l’équipement approprié, on peut même effectuer du nettoyage avec de la vapeur!

Temps

On ne le dira jamais assez, LAISSEZ AGIR LA SOLUTION NETTOYANTE! Plus l’eau et le nettoyant seront en contact avec les souillures, meilleure sera la dissolution. En exemple, nos parents savaient depuis longtemps qu’en laissant tremper un chaudron bien collé toute la nuit, le nettoyage était grandement facilité le lendemain!

Le temps aussi a ses limites, selon la nature de la tâche et de la tache, après quelques minutes ou quelques heures, les impacts seront diminués.

Travail

Le travail, l’action mécanique, le frottement, le jus de coude quoi! Voilà ce que ça prend. Donc de frotter manuellement avec un chiffon ou une brosse, cela aide. En frottant avec un machine rotative pour plancher en utilisant un tampon de sol, cela aide également.

Parmi les limites du travail, il y a le maximum d’effort physique, le risque de dommage aux surfaces.

Chimique

L’action chimique d’un produit d’entretien sanitaire assure une meilleure performance du nettoyage. Un nettoyant-dégraissant sera plus puissant qu’un nettoyant tout usage neutre. Certains types de saletés comme les résidus de savons seront facilement délogés par des produits acides. Les désinfectants de surfaces dures quant à eux auront pour fonction spécifiques de tuer les micro-organismes.

Parmi les limites des produits chimiques il y a les risques associés à la manipulation c’est pourquoi les équipements de protection individuelle peuvent être requis. Il y a aussi le bon choix selon la nature des saletés.

L’astuce: c’est un équilibre entre les 4 facteurs

Donc l’astuce, c’est qu’en augmentant un facteur, on peut réduire les autres. Par exemples:

  • En utilisant un chiffon microfibre plutôt qu’un linge ordinaire, on augmente l’action mécanique (plus rugueux), on peut réduire le temps.
  • En augmentant la température de l’eau (attention, pas trop!), on pourra réduire le travail ou l’action mécanique ou encore peut-être la puissance du chimique.
  • En augmentant le temps de contact de la solution nettoyante, on pourra réduire le travail ou l’action mécanique.

 

Si vous avez aimé ce post, partagez-le! Bon grand ménage!