Devis d’entretien : 5 règles d’or

Bonjour à toi! On t’a demandé récemment d’expliquer à la haute direction comment est fait le ménage dans le bâtiment dont tu as la charge. Heureusement, ton prédécesseur avait fait le travail t’as t’on dit! Catastrophe, le logiciel n’a pas été mis à jour depuis plusieurs années! Voici 5 règles d’or et un nouvel outil gratuit pour t’aider.

5-regles-or-devis-entretien

5 règles d’or pour faire un bon devis d’entretien

  1. Tes espaces, tu mesureras
  2. Tes espaces, tu classifieras
  3. Tes fréquences d’entretien, tu établiras
  4. Tes produits, tu optimiseras
  5. Tes routes de travail, tu équilibreras
  6. (bonus) Ta qualité, tu mesureras

La mesure des espaces

Il est essentiel de savoir la mesure (en mètres carrés) de chaque espace à nettoyer. Pour ce faire, tu peux utiliser généralement les plans AUTOCAD ou tu peux mesurer chaque pièce avec un mesureur au laser.

Profites-en pour valider et faire corriger les plans et t’assurer que l’identification des locaux (sur les portes) correspond également aux plans.

La classification des espaces

Tu vas regrouper les espaces par vocation comme par exemple les toilette, les bureaux, les corridors, les espaliers, etc. Note le revêtement de sol selon trois groupes :

  • Revêtements de tapis
  • Revêtements qui requièrent un polissage régulier et du récurage ou du décapage périodiquement avec l’application d’un fini à plancher
  • Revêtements qui requièrent un brossage ou un récurage périodiquement sans application de fini à plancher

La fréquence de nettoyage

Par vocation d’espace, une fréquence d’entretien est établie par tâche. C’est le moment d’identifier qu’elle sont ces tâches. Classe-les dans quatre catégories:

  • régulière (entre 1 à 7 fois par semaine)
  • d’appoint (plusieurs fois par jour)
  • mensuelle (entre 1 à 4 fois par mois)
  • périodique (entre 1 à 6 fois par année)

Le choix des produits

Pour faciliter la formation, réduire les erreurs et les ruptures de stocks, uniformiser les méthodes de travail et la qualité des résultats, optimise le choix des produits nettoyant et équipe ton personnel avec des équipements fiables et robustes en quantité suffisante.

L’équilibre des routes de travail

Tu dois estimer la difficulté des tâches à accomplir par vocation des espaces et des superficies. De cette manière, « terminé les routes à peu près », Tu présentes des routes de niveau équivalent.

La mesure de la qualité

Tu vas implanter un système d’évaluation de la qualité. Ces mesures statistiques t’aideront à  d’identifier les lacunes et à mettre en oeuvre des mesures correctives sur des bases solides. Formulaires Excel, mesures ATP, lampes UV les méthodes ne manquent pas. Choisi celle qui te convient ou une combinaison de méthode, c’est encore mieux!

Tout le monde est gagnant

Ta direction comprend mieux ton travail. Tes employés sont rassurés, mieux formés et sont mieux alignés. Ta clientèle ou tes usagers sont plus heureux. Tu reçois moins de plaintes. Tu peux prendre un petit repos (pas trop long).

Un outil pour faire tout cela

sanitek_logo

Sanitek, le logiciel de gestion de l’entretien sanitaire est gratuit et te permet de faire tout cela et plus. Demande ta copie dès maintenant.

Merci à l’avance!

Le nettoyage à l’ère du numérique

Est-ce que l’hygiène et la salubrité sont maintenant à l’ère du numérique? Est-ce que les produits et services en entretien ménager seront toujours taxables? La réponse n’est pas si simple.

Mars à l'ère du numérique

Source: SpaceX.
Même sur Mars il faudra faire le ménage!

Le futur numérique est maintenant

Mon ami Jean avait l’habitude de dire que le métier de préposé à l’entretien est le 2e plus vieux métier du monde. Hors nous sommes en 2017 et pendant ce temps, Elon Musk compte lancer un nouveau vaisseau spatial 100% réutilisable (la fusée et la navette) d’ici 2022 qui pourra à la fois aller en orbite, sur la Lune, sur Mars et même servir d’avion orbital pour connecter n’importe quelle villes de la Terre en moins de 30 minutes. Alors, que se passe-t-il en hygiène et salubrité?

Encore à l’ère analogique?

Voilà bien 30 ans, on voyait les premiers logiciels en hygiène et salubrité. Autrefois en « DOS » avec des interfaces en mode terminal et texte. On arrivera bientôt en mode SAAS, c’est-à-dire un logiciel en tant que service.

Pourquoi un logiciel d’hygiène et salubrité

Et bien parce qu’un tel outil permet d’abord et avant tout:

  • d’établir une équité entre les travailleurs
  • d’assurer un devis d’entretien détaillé des tâches à effectuer
  • de fournir les informations à une formation essentielle aux travailleurs
  • d’assurer un suivi précis de l’exécution et de la qualité des prestations de travail
  • d’optimiser les déplacements et par le fait même la productivité.

Qu’est-ce qui s’en vient

D’ici 3 semaines, je donnerai  un webinaire gratuit, oui oui gratuit, qui traitera d’organisation du travail. Dans les prochaines semaines et les prochains mois, je compte revenir régulièrement sur le sujet avec une série d’annonces qui, je l’espère, vous fascineront! Abonnez-vous à ce blogue ou appelez-moi en privé pour plus de détails ou si vous voulez vous impliquer dans mon projet.

Dans l’attente, visitez www.sanitek.ca pour plus de détails.

Et les taxes?

Les taxes? J’allais oublier les taxes. C’était juste une blague. Bien sûr que les taxes sont là pour rester.

Bon week-end!