Un petit coup de soleil pour les bibittes!

Les scientifiques savent depuis 1877 que les microorganismes sont à la merci des rayons UV. Près de 50 ans plus tard, ils ont cependant découvert le type de fréquence spécifique qui les endommageait.

Au cours des années 1950, les chercheurs savaient que les rayons UV pénètrent les cellules et abiment les acides nucléiques, soit l’acide désoxyribonucléique (ADN) et acide ribonucléique (ARN). Cela a mené au développement commercial de plusieurs appareils à désinfection fonctionnant aux UV, principalement avec de la vapeur de mercure, qui produit des UV ayant la fréquence la plus efficace pour la destruction des microorganismes.r2d2-aspirateur

Les deux appareils utilisés dans les hôpitaux de Vancouver et d’Hamilton sont donc l’évolution naturelle de la désinfection aux UV, à laquelle s’ajoutent les nettoyants et désinfectants de surface ainsi qu’une bonne dose de prévention. En effet, grâce aux systèmes sans contact pour les salles de bains et lieux publics offerts par Lalema, les centres hospitaliers sont en mesure de réduire le nombre de surfaces à désinfecter pour prévenir les infections nosocomiales.

En tout cas, ces deux robots ne remplacent pas les équipes d’entretien ménager mais ajoutent au secteur un petit air futuriste… ne trouvez pas qu’ils ont des airs de famille avec R2-D2?