«

»

Mai 31 2016

Imprimer ce Article

Principes de base en gestion de l’hygiène et de la salubrité

L’hygiène et la salubrité des surfaces est, et sera toujours, un secteur d’activités primordiales dans le développement du bien-être et de la qualité de vie de l’ensemble de la population. Elles représentent donc pour nous tous une obligation à laquelle nous devons faire face et qui ne peut être évitée.

principes

Développement technologique

Le développement technologique des dernières années a permis un essor considérable dans l’exercice et l’exécution de ce métier. Il n’en demeure pas moins que l’industrie de l’entretien sanitaire est encore aujourd’hui en retard sur les niveaux de productivité qu’ont franchis d’autres industries de pointe de notre économie.

Toutefois, ce retard n’est plus attribuable aux équipements et aux produits disponibles sur le marché. Il appartient maintenant aux ressources humaines de mieux comprendre et d’adopter de nouveaux moyens organisationnels et opérationnels.

Un rôle de responsabilité et d’éthique professionnelle

Dans toute entreprise, l’environnement du milieu conjugué à une bonne qualité d’entretien sanitaire, sont des éléments essentiels afin de maintenir constant le professionnalisme qui doit s’y dégager.

Cet énoncé étant aussi un principe élémentaire relatif à la qualité de vie au travail, celui-ci fait donc également état de l’importance et de la responsabilité des gens œuvrant dans le milieu de l’entretien sanitaire.

Ainsi, afin que l’intégration du préposé en hygiène et salubrité puisse rencontrer ces éléments, il ou elle doit donc s’associer à des techniques de travail. De même, il (elle) doit aussi fouiller en profondeur la méthodologie associée à ces techniques et surtout de se maintenir au fait de l’évolution de ce métier.

Or, l’intuition à elle seule n’est plus suffisante, si l’on veut vraiment offrir une performance professionnelle. La discipline personnelle, la maîtrise des connaissances et le goût du développement sont autant d’éléments majeurs servant à l’atteinte d’objectifs.

On comprend facilement que le métier de préposé en hygiène et salubrité doit s’orienter vers les exigences de l’avenir et ainsi, permettre d’affirmer que : « Ce rôle en est un de responsabilité et d’éthique professionnelle ».

La responsabilité d’un service d’hygiène et salubrité

Voici les éléments essentiels relevant de la responsabilité du service d’entretien sanitaire quant à la réalisation de l’activité entretien sanitaire :

  • Aspect main-d’œuvre :
    • Informe sur le rôle précis de l’établissement et de l’orientation prévisible de celui-ci.
    • Voit à ce que les travaux à exécuter se fassent dans des conditions sécuritaires.
    • Met à la disposition des employés les équipements, les accessoires et les produits chimiques permettant d’offrir une bonne performance.
    • Précise par calendrier de production ou devis de charge la définition des activités d’entretien, sans oublier d’en préciser les fréquences d’exécution.
    • Précise les zones et les routes de travail.
    • Offre un programme de formation, de même qu’un programme de formation continue dans le but de maintenir constante l’information quant aux développements du métier.
    • Assure un service de consultation auprès de la main-d’œuvre par le biais des contremaîtres.
  • Aspect entretien :
    • Maintient dans le milieu et ce, de façon constante, une qualité normale de salubrité et d’hygiène.
    • Voit à l’entretien préventif de l’édifice et ce, sous diverses facettes.
    • Voit à assurer la durée de vie normale des divers types de revêtements de surface par la protection de ceux-ci.
    • Voit également à prévenir la détérioration des ameublements par un programme constant d’entretien.
    • Assure le maintien dans le meilleur état possible des équipements et des accessoires nécessaires à l’exécution des activités d’entretien.
    • Détermine des fréquences d’activités correspondant aux besoins réels des différents secteurs composants le milieu et ce, tant pour les tâches régulières qu’occasionnelles.
    • Applique des méthodes concrètes de travail en respectant les besoins des autres services et ce, dans le but de ne perturber qu’au minimum le fonctionnement de l’entourage.
    • Assure une communication permanente avec l’ensemble des départements ayant un impact direct sur la réussite des performances du service.

Service d’analyse de votre service d’hygiène et salubrité

Avec plus de 25 ans d’expérience dans le métier, voilà le genre de réflexion que je peux aborder avec vous dans mes mandats de consultation et bien plus!

Demander un devis pour l’analyse de votre service d’hygiène et salubrité

Au sujet de l'auteur

Gaétan Lanthier

J'œuvre dans le milieu de l'hygiène et de la salubrité, du nettoyage et de la désinfection depuis mes premiers emplois d'été! Dans cette industrie, j'ai porté plusieurs chapeaux: Exécution, Production, Recherche et Développement (chimie et informatique), Représentation, Consultation, Formation, Intégration.

Parlez-moi de conception de jeux, d'informatique ou de séries de science-fiction, vous comprendrez mes passions. Avis aux intéressés: je réussis le cube Rubik en moins de 2 minutes.

J'ai gradué de l'École Polytechnique de Montréal (Génie Chimique orientation majeure en environnement) et de l'Université de Sherbrooke (2e cycle en Optimisation des processus d'exploitation).

Google+

Lien Permanent pour cet article : http://blog.lalema.com/principes-de-base-en-gestion-de-lhygiene-et-de-la-salubrite/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>