Le Plan Nord, un plan propre?

Ça fait deux semaines que je ne dors pas. Je veux dire… On l’attendait. On s’est préparé. Personnellement, j’ai décoré tout mon sous-sol en conséquence. Mes amis me disaient que j’étais fou, que ça n’arriverait jamais. Quand je me levais trois fois par nuit pour aller voir sur Internet si l’annonce avait été faite, ma femme me regardait de travers.

Puis, le 9 mai, enfin, ça s’est produit.

Jean Charest a annoncé la mise en chantier du Plan Nord.

Ce qu’il y a de bien, avec ce genre de projet, c’est qu’il faudra nettoyer avant (les gens, là-bas, n’oseraient jamais recevoir dans un environnement sale) et après les nombreux chantiers. Pour moi, qui adore faire faire le ménage, c’est l’Eldorado, en plus froid. Sans compter que, logistiquement, nettoyer à -30°C pose un bon nombre de problèmes intéressants.

En ces régions éloignées, le premier défi concerne le transport. Un détergent concentré est donc essentiel, pour éviter de monopoliser des dizaines de dix-huit roues uniquement pour l’acheminement du savon. Le Spin , par exemple, détergent à lessive à fragrance de citron (agréable pour ceux et celles qui « b’auront pas le bez congestiobé par le rhube » ), est efficace en eau froide, ce qui permet de garder la quantité limité (et précieuse) d’eau chaude pour le spa.

D’ailleurs pour le « rhube« , il faudra des quantités considérables de papiers mouchoir super doux comme ceux de marque Kleenex. Et voilà une image de chat parce que on m’a toujours dit qu’une photo de chat, ça va bien avec les mouchoirs:
Chatton blanc qui dort

Le N-55 (un nettoyant à vitres), quant à lui, permet de laver de grandes surfaces à la fois par temps froid. Ça tombe bien, le Grand Nord québécois, c’est une grande surface, on y construira sûrement des grandes vitres. Bien sûr, il sera possible d’aider les laveurs de vitres en leur fournissant un tapis gratte-pieds Mat-a-dor , qui les empêchera de glisser durant leur besogne.

Finalement, je suis de ceux qui sont persuadés que la plus grande ressource consommée durant cette aventure sera le carton, à cause des gobelets remplis de café et de chocolat chaud qui pulluleront sur les chantiers. Nul doute que, dans leur commande de détergents divers, les entreprises voudront ajouter une ou deux caisses de ces fameux verres .

Bref, faites comme moi, ne rangez pas votre manteau d’hiver : comme le dit Jean Charest, c’est le projet d’une génération. Ce pourrait être la nôtre.

 

Pour en savoir plus sur le Plan Nord, suivez ce lien: http://plannord.gouv.qc.ca/

Galerie de photos:

Détergent à lessive concentré HENettoyant à vitres pour temps froidVerre en carton à fond plat avec anse pour breuvage chaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *