«

»

Mai 12 2011

Imprimer ce Article

Le nettoyage : une trop bruyante solitude

Les eaux ont commencé à se retirer. Aux abords de la rivière Richelieu, en Montérégie, et ailleurs, on commence à imaginer ce que Noé et ses fils ont bien pu se dire en descendant du bateau. « Japhet, prend la mop et commence à éponger. » Ou quelque chose du genre.

Constats

Il reste que la partie la plus difficile, lors d’un sinistre, c’est de nettoyer et de reconstruire. Dès que l’apocalypse arrête, les médias cessent d’en parler, le voisin venu aider retourne à ses pénates. La franche camaraderie retrouvée au moment de bâtir un mur en poches de sable, d’amener des vivres en canot jusqu’à un cousin inondé, de pomper l’eau à la main la moitié de la nuit s’estompe quand vient l’heure de ranger. Personne n’aime faire le ménage.

Solutions

Heureusement, un peu à la manière de ce vaillant entrepreneur qui s’enthousiasme devant des outils plus performants, il est possible pour les sinistrés (ou pour leurs municipalités) de se procurer des appareils et des produits qui allègeront de beaucoup la corvée du nettoyage.

Exemples

Je pense à l’aspirateur sec/humide WV1800P, qui peut évacuer 60 gallons d’eau par minute. Idéal pour un sous-sol ou un terrain inondé, qu’on voudra assécher au plus vite.
À l’intérieur, le nettoyant multi-surface bioactif et contrôleur d’odeurs  Bio-Ranet, extrêmement puissant, permettra de remettre à neuf toutes les surfaces, mais aussi la tuyauterie, qui pourrait conserver des odeurs suite au sinistre. En outre, une bonne bouteille de ce produit, qu’il faut diluer avant utilisation, peut être partagée et conservée pour le printemps prochain.
Finalement, le désodorisant Secret, efficace contre les odeurs de moisissure, complètera le travail.

 

 

Seul, face à son sous-sol inondé, le réconfort peut venir de n’importe où. Même des produits nettoyants.

Au sujet de l'auteur

Gaétan Lanthier

J'œuvre dans le milieu de l'hygiène et de la salubrité, du nettoyage et de la désinfection depuis mes premiers emplois d'été! Dans cette industrie, j'ai porté plusieurs chapeaux: Exécution, Production, Recherche et Développement (chimie et informatique), Représentation, Consultation, Formation, Intégration.

Parlez-moi de conception de jeux, d'informatique ou de séries de science-fiction, vous comprendrez mes passions. Avis aux intéressés: je réussis le cube Rubik en moins de 2 minutes.

J'ai gradué de l'École Polytechnique de Montréal (Génie Chimique orientation majeure en environnement) et de l'Université de Sherbrooke (2e cycle en Optimisation des processus d'exploitation).

Google+

Lien Permanent pour cet article : http://blog.lalema.com/le-nettoyage-une-trop-bruyante-solitude/

(2 commentaires)

  1. Daniel

    Bonjour ,

    Si j’ai eu un dégât d’eau dans ma maison et que j’aimerais faire un premier nettoyage pour enlever le plus gros des saletés et moisissures, quels produits nettoyants pourrais-je utiliser ?

    J’aimerais participer au nettoyage afin d’économiser des frais.

    Merci,

    1. Gaétan Lanthier

      Un service professionnel utilisera ses propres produits (peut-être même les nôtres) et méthodes. Si tu fais les travaux toi-même, le gros de la saleté peut être enlevé avec un nettoyant-dégraissant tel l’EKO-KLEEN. C’est certain qu’un produit chloré tel l‘ALI-FLEX fonctionnera à merveille en plus de réduire la présence de moisissure sur les surfaces non poreuses mais il s’agit d’un produit d’usage industriel qui peut exiger le port des gants et/ou de masque. Il faut toujours suivre le mode de dilution et TENIR LOIN DES ENFANTS! TRÈS LOIN!

      Bonne chance!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>