«

»

Jan 09 2012

Imprimer ce Article

La santé au bout de vos doigts

chiffon wypall kimberly clark

Depuis la pandémie de H1N1 en 2009, on a jamais autant insisté sur le lavage des mains! Il existe cependant une source de contamination bien réelle et souvent négligée : les chiffons d’atelier réutilisables.

Une étude réalisée en 2003 et 2011 par la firme Gradient pour le compte de Kimberly Clark a démontré que l’utilisation de chiffons d’atelier réutilisables peut augmenter l’exposition du travailleur à plusieurs métaux lourds (plomb, cuivre, cobalt, cadmium, béryllium) jusqu’à 3 500 fois la norme de toxicité*.

Même si l’échantillonnage est faible, la présence de contaminants a été détecté dans 100 % des échantillons. Le seul fait que des chiffons fraîchement lavés contiennent encore des contaminants peut soulever des questionnements.

Quelles sont les solutions possibles?

  • Donner de la formation aux travailleurs (par exemple: ne pas manger sur les lieux de travail ou ne pas s’essuyer le visage avec des chiffons d’atelier).
  • Déterminer votre niveau d’acceptabilité du risque. (Est-ce que vous travaillez dans l’industrie alimentaire, pharmaceutique ou automobile?)
  • Utiliser des chiffons d’atelier jetables
    • Procéder à une analyse comparative du coût (vous pourriez être étonné!)
    • Obtenir une performance accrue
    • Choisir le maximum de contenu recyclé

Ce court vidéo vous montre un exemple d’absorption

Visitez notre portail d’information sur ce sujet.

 

* Source: Étude par GradientSite web The dirt on shop towels

 

Au sujet de l'auteur

Gaétan Lanthier

J'œuvre dans le milieu de l'hygiène et de la salubrité, du nettoyage et de la désinfection depuis mes premiers emplois d'été! Dans cette industrie, j'ai porté plusieurs chapeaux: Exécution, Production, Recherche et Développement (chimie et informatique), Représentation, Consultation, Formation, Intégration.

Parlez-moi de conception de jeux, d'informatique ou de séries de science-fiction, vous comprendrez mes passions. Avis aux intéressés: je réussis le cube Rubik en moins de 2 minutes.

J'ai gradué de l'École Polytechnique de Montréal (Génie Chimique orientation majeure en environnement) et de l'Université de Sherbrooke (2e cycle en Optimisation des processus d'exploitation).

Google+

Lien Permanent pour cet article : http://blog.lalema.com/la-sante-au-bout-de-vos-doigts/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>