Exemple d’une mission d’un service d’hygiène et salubrité

L’hygiène et la salubrité des surfaces est, et sera toujours, un secteur d’activités primordiales dans le développement du bien-être et de la qualité de vie de l’ensemble de la population. Elles représentent donc pour nous tous une obligation à laquelle nous devons faire face et qui ne peut être évitée.

hygiène

Crédit Verne Ho, via unsplash

La responsabilité d’un service d’hygiène et salubrité

Voici les éléments essentiels relevant de la responsabilité du service d’entretien sanitaire quant à la réalisation de l’activité entretien sanitaire :

  • Aspect main-d’œuvre :
    • Informe sur le rôle précis de l’établissement et de l’orientation prévisible de celui-ci.
    • Voit à ce que les travaux à exécuter se fassent dans des conditions sécuritaires.
    • Met à la disposition des employés les équipements, les accessoires et les produits chimiques permettant d’offrir une bonne performance.
    • Précise par calendrier de production ou devis de charge la définition des activités d’entretien, sans oublier d’en préciser les fréquences d’exécution.
    • Précise les zones et les routes de travail.
    • Offre un programme de formation, de même qu’un programme de formation continue dans le but de maintenir constante l’information quant aux développements du métier.
    • Assure un service de consultation auprès de la main-d’œuvre par le biais des contremaîtres.
  • Aspect entretien :
    • Maintient dans le milieu et ce, de façon constante, une qualité normale de salubrité et d’hygiène.
    • Voit à l’entretien préventif de l’édifice et ce, sous diverses facettes.
    • Voit à assurer la durée de vie normale des divers types de revêtements de surface par la protection de ceux-ci.
    • Voit également à prévenir la détérioration des ameublements par un programme constant d’entretien.
    • Assure le maintien dans le meilleur état possible des équipements et des accessoires nécessaires à l’exécution des activités d’entretien.
    • Détermine des fréquences d’activités correspondant aux besoins réels des différents secteurs composants le milieu et ce, tant pour les tâches régulières qu’occasionnelles.
    • Applique des méthodes concrètes de travail en respectant les besoins des autres services et ce, dans le but de ne perturber qu’au minimum le fonctionnement de l’entourage.
    • Assure une communication permanente avec l’ensemble des départements ayant un impact direct sur la réussite des performances du service.

Service d’analyse de votre service d’hygiène et salubrité

Avec plus de 25 ans d’expérience dans le métier, voilà le genre de réflexion que je peux aborder avec vous dans mes mandats de consultation et bien plus!

Demander un devis pour l’analyse de votre service d’hygiène et salubrité

Principes de base en gestion de l’hygiène et de la salubrité

L’hygiène et la salubrité des surfaces est, et sera toujours, un secteur d’activités primordiales dans le développement du bien-être et de la qualité de vie de l’ensemble de la population. Elles représentent donc pour nous tous une obligation à laquelle nous devons faire face et qui ne peut être évitée.

principes

Développement technologique

Le développement technologique des dernières années a permis un essor considérable dans l’exercice et l’exécution de ce métier. Il n’en demeure pas moins que l’industrie de l’entretien sanitaire est encore aujourd’hui en retard sur les niveaux de productivité qu’ont franchis d’autres industries de pointe de notre économie.

Toutefois, ce retard n’est plus attribuable aux équipements et aux produits disponibles sur le marché. Il appartient maintenant aux ressources humaines de mieux comprendre et d’adopter de nouveaux moyens organisationnels et opérationnels.

Un rôle de responsabilité et d’éthique professionnelle

Dans toute entreprise, l’environnement du milieu conjugué à une bonne qualité d’entretien sanitaire, sont des éléments essentiels afin de maintenir constant le professionnalisme qui doit s’y dégager.

Cet énoncé étant aussi un principe élémentaire relatif à la qualité de vie au travail, celui-ci fait donc également état de l’importance et de la responsabilité des gens œuvrant dans le milieu de l’entretien sanitaire.

Ainsi, afin que l’intégration du préposé en hygiène et salubrité puisse rencontrer ces éléments, il ou elle doit donc s’associer à des techniques de travail. De même, il (elle) doit aussi fouiller en profondeur la méthodologie associée à ces techniques et surtout de se maintenir au fait de l’évolution de ce métier.

Or, l’intuition à elle seule n’est plus suffisante, si l’on veut vraiment offrir une performance professionnelle. La discipline personnelle, la maîtrise des connaissances et le goût du développement sont autant d’éléments majeurs servant à l’atteinte d’objectifs.

On comprend facilement que le métier de préposé en hygiène et salubrité doit s’orienter vers les exigences de l’avenir et ainsi, permettre d’affirmer que : « Ce rôle en est un de responsabilité et d’éthique professionnelle ».

La responsabilité d’un service d’hygiène et salubrité

Voici les éléments essentiels relevant de la responsabilité du service d’entretien sanitaire quant à la réalisation de l’activité entretien sanitaire :

  • Aspect main-d’œuvre :
    • Informe sur le rôle précis de l’établissement et de l’orientation prévisible de celui-ci.
    • Voit à ce que les travaux à exécuter se fassent dans des conditions sécuritaires.
    • Met à la disposition des employés les équipements, les accessoires et les produits chimiques permettant d’offrir une bonne performance.
    • Précise par calendrier de production ou devis de charge la définition des activités d’entretien, sans oublier d’en préciser les fréquences d’exécution.
    • Précise les zones et les routes de travail.
    • Offre un programme de formation, de même qu’un programme de formation continue dans le but de maintenir constante l’information quant aux développements du métier.
    • Assure un service de consultation auprès de la main-d’œuvre par le biais des contremaîtres.
  • Aspect entretien :
    • Maintient dans le milieu et ce, de façon constante, une qualité normale de salubrité et d’hygiène.
    • Voit à l’entretien préventif de l’édifice et ce, sous diverses facettes.
    • Voit à assurer la durée de vie normale des divers types de revêtements de surface par la protection de ceux-ci.
    • Voit également à prévenir la détérioration des ameublements par un programme constant d’entretien.
    • Assure le maintien dans le meilleur état possible des équipements et des accessoires nécessaires à l’exécution des activités d’entretien.
    • Détermine des fréquences d’activités correspondant aux besoins réels des différents secteurs composants le milieu et ce, tant pour les tâches régulières qu’occasionnelles.
    • Applique des méthodes concrètes de travail en respectant les besoins des autres services et ce, dans le but de ne perturber qu’au minimum le fonctionnement de l’entourage.
    • Assure une communication permanente avec l’ensemble des départements ayant un impact direct sur la réussite des performances du service.

Service d’analyse de votre service d’hygiène et salubrité

Avec plus de 25 ans d’expérience dans le métier, voilà le genre de réflexion que je peux aborder avec vous dans mes mandats de consultation et bien plus!

Demander un devis pour l’analyse de votre service d’hygiène et salubrité

Votre personnel est-il impliqué? Un truc en gestion du changement

Gestion du changement | Lalema inc.Quand vient le temps de sélectionner un produit ou un équipement, l’implication du personnel est une étape essentielle de la gestion du changement si on veut éviter les surprises désagréables!

La gestion du changement

L’implication et la participation du personnel lors de la sélection des différents produits sanitaires et de l’uniformisation de leur utilisation sont primordiales. Il est essentiel de mettre en place une structure participative (comité d’utilisateur mandataire) en matière d’acquisition de produits et d’équipements. Ceci entraînerait non seulement une plus grande responsabilisation des utilisateurs, mais aussi un plus haut degré de satisfaction.

Avantages

Cette structure permettrait aux gestionnaires de:

  • Être à l’écoute des utilisateurs et de favoriser leur pleine autonomie;
  • Établir des standards internes pour tout produit non couvert de façon satisfaisante par une norme. Ce type de standards devrait réellement refléter les besoins des utilisateurs;
  • Réviser les produits en inventaire afin de s’assurer qu’ils correspondent toujours aux besoins des requérants;
  • Préciser, conjointement avec les utilisateurs, les devis techniques des produits aux fins d’achat selon les standards de l’établissement;
  • Former les intervenants quant aux contenus des normes et à leur utilisation;
  • Valoriser les ressources internes en matière de produits et d’équipements.

Formation des gestionnaires et des employés

Les gestionnaires et les utilisateurs doivent être formés à sélectionner adéquatement les produits et à bien s’en servir afin d’éviter les erreurs de manipulation, de dilution et de posséder les notions sécuritaires. Il s’agit là d’un préalable incontournable qui s’inscrit dans une démarche participative qui générera un consensus de la part des concierges quant aux choix des produits d’entretien et qui amorcera les actions et les formations des nouvelles pratiques.

Contactez-nous

À ce stade-ci, vous brûlez tous d’envie de créer un comité, d’impliquer tout le monde et de choisir le meilleur équipement possible. Mais avant d’entreprendre cette démarche, contactez-nous! Nos spécialistes peuvent vous aider par le biais d’une formation en gestion du changement ou en vous suggérant des équipements et des produits.

Partagez vos idées avec le mindmapping

MindmappingSavez-vous ce qu’est une carte heuristique ou un « mindmap ». En somme c’est un schéma, calqué sur le fonctionnement cérébral, qui permet de représenter visuellement et de suivre le cheminement associatif de la pensée.

Vous avez un projet en entretien sanitaire. Par exemple:

  • Vous démarrez une entreprise en entretien ménager.
  • Vous désirez planifier le grand ménage de votre école
  • Vous devez planifier une formation sur la désinfection
  • Vous développer un programme de contrôle de la qualité de la propreté des lieux
  • Vous prévoyez lancer une soumission publique pour des produits d’entretien

Développer une carte mentale peut vous aider. Allez sur http://www.mindmup.com et commencez!

Voici une simple carte interactive. Cliquez pour l’ouvrir et découvrir son contenu. De plus, vous pouvez l’éditer en cliquant sur la petite araignée bleue!

Mindmup

Cliquez pour découvrir des idées!

Bon mindmapping!

Développer vos routes de travail avec Sanitek de Lalema

Sanitek | Logiciel de gestion des routes de travail | Lalema inc.J’écris ce billet pour vous parler d’une création de mon équipe: Sanitek.

Sanitek est un logiciel conçu pour aider les gestionnaires en entretien sanitaire à rencontrer leurs objectifs de coûts, de propreté et de qualité dans les établissements dont ils ont la charge.

Sanitek permet aussi aux entrepreneurs à bâtir un devis technique rapidement et d’évaluer le coût des soumissions avec une grande précision. Augmentant ainsi les chances de décrocher le contrat tant désiré!

Sanitek : Un logiciel pour la santé

Les chefs de services en hygiène et salubrité sont toujours à la recherche d’un outil convivial avec lequel ils pourront répondre aux demandes de leur direction et des préposés en hygiène et salubrité:

  • Présenter un devis technique précis des tâches à effectuer
  • Fournir des études sur l’évaluation des besoins de production en hygiène et salubrité
  • Faire une évaluation des temps requis pour les zones grises
  • Élaborer des circuits de travail équitables

Sanitek a été conçu pour cela!

Un logiciel pour l’éducation

Les contremaîtres aimeraient connaître les besoins en conciergerie dans chacune de leur école et La direction de la commission scolaire et les directions d’école et les concierges veulent connaître:

  • Les tâches régulières par espace et types d’espaces
  • Le calendrier pour les grands ménages d’été
  • Les travaux connexes et menus travaux

Sanitek a été conçu pour cela!

Un logiciel pour les entrepreneurs

Répondre aux soumissions est souvent un casse-tête. Évaluer les coûts repose plus souvent sur l’expérience que sur une mesure précise par type de locaux en fonction des tâches à effectuer. Les entrepreneurs veulent générer rapidement les informations demandés par leur client::

Sanitek est aussi conçu pour cela!

Sanitek est gratuit! (*)

Tout le monde a vu la petite étoile (*) n’est-ce pas? Oui les licences d’utilisation sont gratuites mais des frais raisonnables d’assistance d’installation s’appliquent. De plus seront facturables les frais de transport et de subsistances si applicable ainsi que les honoraires professionnelles pour la formation et la saisie de données selon vos demandes.

Demander une soumission gratuite

Sanitek | Demander une soumission | Lalema inc.

Le Nettoyage dans les Hôpitaux (partie 2)

Nettoyage dans les hôpitaux | Lalema inc.
Le nettoyage dans les hôpitaux permet de réduire le risque d’infection pour les patients. Bien entendu, ce n’est pas le seul facteur: les bonne pratiques d’hygiène personnelle notamment le lavage des mains et l’utilisation des équipements de protection personnelle comme les blouses, les gants, les masques ou les lunettes sont aussi des éléments importants.

Donc, pour avoir un bon plan d’entretien sanitaire des surfaces, il convient de bien coordonner les interventions. Un gestionnaire d’hygiène et salubrité doit alors considérer:

  • Le type de lieu associé au niveau de risque
  • Les tâches à effectuer
  • La fréquence d’entretien requise

Un devis détaillé et bien appliqué permet entre autre de valider l’efficacité du nettoyage.

L’approche globale sera déterminée par type de lieu:

  • Éradication systématique (ex. Salles d’opération)
  • Maintien d’une faible charge environnementale (ex. risque faible d’infection comme les espaces de bureau individuel)
  • Équilibre écologique des micro-organismes. Cette approche se base sur la concurrence entre bons et mauvais microbes. Si les bons microbes sont là, il y a moins de place pour la croissance des mauvais (ex. milieux de vie).
  • Salubrité verte. Approche qui utilise moins de produits toxiques
  • Revoir et améliorer les aménagements et/ou les revêtements (lors de la conception ou lors de rénovations)
Le prochain billet de cette série traitera d’un autre facteur clé: le personnel d’hygiène et salubrité.

Pour ne rien manquer de cette série sur le Nettoyage dans les hôpitauxn’oubliez pas de vous inscrire au blog. Pour cela, rien de plus simple que d’inscrire votre courriel dans la colonne de gauche. Vous désirez voir nos produits, visitez alors notre catalogue, le plus complet sur le marché, sur  www.lalema.com.

Sources:

Le nettoyage dans les hôpitaux du 21e siècle par le Dr. Stephanie J. Dancer, Medical, Microbiology, Hairmyres Hospital, UK paru dans la revue Le Nettoyage professionnel, Juillet/Août 2012.

Hygiène et salubrité en milieux de soins – Démarche pour le développement de stratégies d’entretien des surfaces, MSSS, 2010, 52 pages.

La clé du succès: c’est la communication

Institut universitaire de gériatrie de Montréal - Remise de prix 2011

Crédit: © Gouvernement du Québec, 2011

L’Institut Universitaire de Gériatrie de Montréal s’est mérité une mention d’honneur dans le cadre de la remise des prix d’excellence du Réseau de la santé et des services sociaux 2011. Découvrez comment.

Vous connaissez ces maladies qu’on attrape à l’hôpital ou dans les centres d’hébergement de soins longues durées : les infections nosocomiales? C’est une problématique majeure dans notre système de santé. Avec les années, les experts de réseau de la santé au Québec ont entre autres amélioré les techniques de nettoyage et de désinfection, développé un programme de formation professionnelle reconnu par le Ministère de l’éducation et mis en œuvre des formations pour tous les préposés à l’hygiène et la salubrité. Ces étapes sont essentielles à la réduction du risque de transmission des maladies infectieuses.

Parallèlement, le personnel de soins infirmiers a également travaillé d’arrache-pied dans des conditions parfois tout aussi difficiles pour améliorer les processus de désinfection des petits équipements, de nettoyage des mains, etc.

Mais, dans tout ça, la communication est la clé du succès. C’est ce qu’a compris Jean-François Champagne de l’Institut Universitaire de Gériatrie de Montréal, lorsqu’il décida de se doter d’un outil qui simplifie les communications entre le personnel de soins infirmiers et les préposés à l’hygiène et salubrité.

Pour bien comprendre : l’étape cruciale lors du départ d’un patient, c’est la désinfection terminale. Si le client est porteur d’une bactérie telle le C. Difficile, le SARM ou l’ERV par exemple, la technique de désinfection et la planification des ressources seront différentes.

L’outil développé pour l’IUGM se nomme Sanix. C’est un système de gestion de la salubrité accessible aux établissements de santé du Québec. Le logiciel est pourvu d’une interface graphique qui permet à l’infirmière de voir le plan de son étage et, en six clics ou moins, de signaler son besoin de désinfection à l’équipe d’hygiène et salubrité. Les préposés à l’hygiène et salubrité sont alors informés, tandis que les gestionnaires en prévention des infections ont accès à un historique complet.  Imaginez la paperasse éliminée, la rapidité des communications et la tranquillité d’esprit de savoir que la demande ne reste pas prise dans une boîte vocale!

Déjà plus d’une trentaine d’établissements ont démontré un intérêt pour cet outil.

Alors en mon nom personnel et au nom de Lalema, nous tenons à féliciter Monsieur Champagne et son équipe pour la réalisation de ce projet.

Vous trouverez plus d’information sur Sanix en suivant ce lien.

Propreté dans les écoles: Pistes de solutions

La semaine dernière  j’entend Paul Arcand à la radio parler la propreté dans les écoles ou plutôt aurait-il été mieux de dire la malpropreté dans les écoles! Je suis allé lire l’article d’Ariane Lacoursière sur cyberpresse. J’aimerais apporter mon opinion en 2 volets. Le premier en temps que père de filles à l’école primaire. Le second en tant que professionnel de l’hygiène et la salubrité.

Mon opinion de père

Mes deux filles vont à l’école primaire de mon quartier. Par déformation professionnelle, je salut parfois le matin avec le concierge de jour (quand il a le temps et ce n’est pas souvent!). Voyez-vous, quand je passe au service de garde, je le vois souvent à l’ouvrage dès 7h00 à ramasser des déchets, à laver une section, à préparer un travail, à réparer un truc, à sortir les rebuts, à DÉNEIGER les entrées (est-ce qu’il neige encore un 20 avril 2011?). Le travail dans les classes est généralement fait le soir. Je n’ai pas vraiment l’occasion de voir le concierge de soir mais je suis certain qu’il fait un excellent travail. Pourquoi? Je sais que cette école est bien gérée à plusieurs niveaux (direction, comité de parents, service de garde, activités parascolaires, implication des parents). Du moins c’est ma perception. Est-ce qu’il y a des fourmis dans les fenêtres? Je n’ai pas regardé sincèrement mais lorsque chez moi je lave mes fenêtres au printemps, il y en a!

Mon opinion professionnelle

Pour qu’une inspection de la qualité soit cohérente, elle doit s’inscrire dans un programme continu d’évaluation de la qualité. Est-ce que votre système est le meilleur?, je ne sais pas, à vous de me le dire mais il y un élément important à considérer: c’est le temps que ça prend à corriger une situation. Un entrepreneur peut avoir à son contrat une clause que toute non-conformité doit être corrigée dans les 48 heures avec un rapport qui suit. Encore faut-il que la non-conformité soit décelée! Un concierge en régie interne quant à lui devrait être en mesure d’apporter également des corrections dans un délai similaire. Mais ce n’est pas tout, je pense que pour réussir, un ensemble d’éléments doit être considéré:

Conclusion

J’aimerais bien que toutes les écoles soient propres. Est-ce le cas? C’est peut-être là le véritable iceberg. Partagez des exemples de réussite.

Le meilleur système d’évaluation de la qualité

– « C’est le mien! »

– « Non, c’est le mien! »

-« Même pas vrai, c’est le mien! Grrrr! »

#!$%! Bing! Paf! Zoom! Swif! #!$%!

Attendez une minute. Il ne faudrait pas se battre pour ça! Commençons par nous demander ce qu’est un système d’évaluation de la qualité. Personnellement, j’en ai pensé, développé, utilisé, vu, comparé, évalué je ne sais plus combien de ces systèmes:  un œil carré, une foulée d’encouragement (ou l’inverse), un pad et un crayon, un fichier excel, un logiciel en anglais, un application mobile sans fil (et sans réseau non plus!), un ipad!

Pourquoi est-ce si important aux yeux de tous (les clients, les employés, le patron, le GRAND patron!) et qu’en même temps, personne ne semble avoir le temps de le faire ni le bon outil pour le mettre en oeuvre? Que ce passerait-il si non seulement la qualité était évaluée convenablement mais encore mieux, les actions correctives étaient mises en places et assureraient que les erreurs ne soit pas répétées?

Et vous, en quoi votre système d’évaluation de la qualité est-il le meilleur?

Contrôle qualité