«

»

Août 15 2014

Imprimer ce Article

Ebola, comment désinfecter les surfaces

ebola-virus

L’éclosion d’Ebola en Afrique de l’Ouest se dirige tranquillement vers ce qui pourrait devenir une épidémie s’étalant au-delà de l’Afrique. Effectivement, un premier patient a été traité et est décédé en Espagne et deux cas ont été présumé puis écarté au Québec. Bien que le risque de propagation soit relativement faible, il s’agit de la plus grosse épidémie d’Ebola jamais observé. L’OMS, le CDC et d’autres ONG ont déclaré l’état d’urgence et lutte sans relâche pour limiter l’éclosion.

Importance de l’hygiène face à l’Ebola

Le débat à l’heure actuelle se polarise sur le caractère éthique d’utiliser des médicaments expérimentaux. Toutefois, les médias font peu état des modes de propagation et de l’importance de l’hygiène vis-à-vis ce virus. Bien que la transmission se fasse principalement par contact direct entre deux personnes, les objets contaminés peuvent représenter un risque difficile à déterminer. Ainsi, le CDC et l’OMS suggèrent que les objets en contact direct avec le patient soient être décontaminé de manière appropriée et que les objets médicaux ou souillés par des fluides biologiques doivent être incinérés.

Hypochlorite de sodium

Tout cela est bien beau, mais quel produit utilisé pour désinfecter de manière convenable ? Des lignes directrices en cas d’éclosion de virus écrit par des membres du Ministère de la Santé publique du Gabon suggèrent l’utilisation de l’hypochlorite de sodium.

Nous ne connaissons pas toujours les menaces microbiennes auxquelles nous faisons face, mais en cas de doute l’utilisation d’un désinfectant de haut calibre s’impose.

Au sujet de l'auteur

Rémi Charlebois

Je m’intéresse au milieu de l’hygiène et de la salubrité d’une façon toute particulière. Effectivement, j’ai fait une maîtrise en microbiologie dans laquelle j’ai étudié la salubrité dans les hôpitaux. Aujourd’hui, je contribue au développement de nouveaux produits et de nouvelles technologies dans le but d’améliorer l’hygiène dans les milieux industriels et institutionnels. Mon objectif personnel est le même que celui de Lalema, c’est-à-dire, Redéfinir l’hygiène. Je suis un passionné de sciences et ne cesse de m’émerveiller devant la puissance de la nature. N’ayez pas peur de m’écrire, je suis une personne très sociable!

Lien Permanent pour cet article : http://blog.lalema.com/ebola-comment-desinfecter-les-surfaces/

(2 commentaires)

  1. Jacques Bernier

    Bonjour Mr. Charlebois,
    Au sujet de hypochlorite de sodium, si je ne me trompe pas ces seulement de l’eau de javel.
    Donc pour une bonne utilisation nous devons d’abord laver et ensuite utiliser ce produit et rincer.
    Mais pour ce qui est de seulement nettoyer les points chaud, sur une base réguliere, peut seulement utiliser un melange d’eau et de javel?

    1. Rémi Charlebois

      Merci Mr Bernier pour votre commentaire.

      L’eau de Javel est effectivement de l’hypochlorite de sodium. Par contre, chez Lalema nous avons des produits nettoyant-désinfectant contenant de l’hypochlorite de sodium.

      Un produit parfait pour nettoyer et désinfecter simultanément, une fois dilué notre produit Ali-Flex LF est le produit idéal pour désinfecter les points chauds sur une base régulière, nous avons aussi une forme prête à l’emploi.

      Si la surface ou l’objet est visiblement souillé, un nettoyage en deux ou trois étapes avec ce produit permettent d’assurer une désinfection optimale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>